Invictus

🎲 Invictus
🖨️ Igiari
👨‍👩‍👧‍👦 2 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 30 minutes
💶 ~ 9 € la faction⠀
🖋️ Souya NAITO
🖌️ Weberson Santiago

Invictus est un jeu de cartes d’affrontement et de développement pour 2 joueurs mais sans avoir besoin de collectionner les cartes. Il existe 6 factions en tout : Roi, Pharaon, Shogun, Odin, Empereur et Tlahtoani. Durant la partie vous incarnerez une faction composée d’un leader et de 20 soldats. Pour remporter la partie, il vous faudra maîtriser l’art de la guerre en vous alliant aux autres factions !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Chaque joueur va commencer par choisir une boîte d’Invictus avec une faction. Chaque boîte contient 6 cartes Leader et 35 cartes Soldats (5 couleurs différentes). Pour la partie, vous allez vous créer votre armée avec 21 cartes : un Leader et 20 Soldats. Pour votre première partie, on vous conseille de jouer avec 4 Soldats de chaque couleur. Avant de commencer à jouer, il faudra mélanger l’ensemble de vos cartes Soldats pour former une pioche sans y inclure votre Leader. Toujours pour vos premières parties, on vous recommande de définir votre zone jeu avec les cartes restantes de votre boîte. Votre zone de jeu se compose de 3 parties :

  • Le champ de bataille, composé de 2 rangés de 3 cartes : le front et l’arrière;
  • La réserve, contient 5 emplacements pour les unités de soutien. La zone se trouve en dessous de l’arrière;
  • Le royaume, comporte les soldats considérés comme des citoyens. Les citoyens sont rangés par unité (couleur).

Avant de commencer la partie, il vous faudra piocher les 3 premières cartes de votre pioche Soldat, elles formeront votre main de départ et vous y ajouterez votre carte Leader. Il vous faudra maintenant disposer une de vos cartes dans la zone du front du champ de bataille, une dans votre réserve et une dans votre royaume. Cette étape, vous la réaliserez en même temps avec votre adversaire au tour par tour. Tout est prêt, la bataille peut commencer !

Le but du jeu va être de remporter la partie en tuant ou capturant le Leader de votre adversaire ou encore en devenant majoritaire avec 4 unités de votre royaume. Pour se faire, à votre tour de jeu vous devrez soit recruter ou attaquer votre adversaire. Vous aurez aussi la possibilité d’ajouter des soutiens et de jouer leur effet ou encore de défausser un citoyen de votre main pour en faire un citoyen.

Une partie de Invictus va se jouer en plusieurs tours de jeu où vous allez jouer chacun votre tour avec votre adversaire. Un tour de jeu va se dérouler en 3 phases :

Phase 1 : La préparation

En tant que joueur actif, vous allez redresser toutes vos unités du champ de bataille en position verticale. Vous allez également compléter votre main en y ajoutant la première carte de votre pioche.

Phase 2 : L’action

Vous devez réaliser une action parmi 3 :

  • Recruter
  • Attaquer
  • ou ne rien faire.

Si vous choisissez de recruter, vous devrez poser une carte de votre main ou de votre réserve (la carte la plus à gauche) dans votre champ de bataille. La carte doit être mise sur le front ou à l’arrière si une carte est déjà sur le front. Si une unité est déjà en place à l’emplacement souhaité, vous pouvez faire un échange : poser une carte et reprendre l’autre dans votre main.

Si vous choisissez d’attaquer l’autre joueur, vous pourrez réaliser plusieurs attaques. Il vous faudra choisir une de vos unités “verticale” et une unité adverse à sa portée. Vous infligerez des dégâts à l’unité adverse. Si les dégâts infligés sont supérieurs ou égaux, l’unité adverse sera tué et ira au cimetière. Si les dégâts infligés sont égaux avec une seule attaque, dans ce cas, l’unité sera capturée et elle ira rejoindre votre royaume. Lorsque vous attaquez une unité adverse, il y faudra bien prendre compte la valeur de défense en fonction que la carte soit à la verticale ou à l’horizontale. Si vous n’arrivez à tuer ou capturer l’unité adverse, vous pourrez tenter une attaque avec une autre de vos unités pour tenter de le tuer. Attention, à la fin de votre tour, tous les points de dégâts seront remis à 0.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ne rien faire et juste réaliser les actions bonus.

En plus de faire une action, vous avez les droits à deux actions bonus : activer un ou des soutiens en activant l’effet d’une carte lorsqu’elle est placée dans la réserve ou défausser un soldat de votre main pour le placer dans votre royaume et en faire un citoyen.

Phase 3 : La défausse

Si à la fin de votre tour, il vous reste 6 cartes en main, vous devez défausser une carte de votre main et en faire un citoyen dans votre royaume.

Les tours s’enchainent de cette manière jusqu’à temps qu’une des conditions de fin de partie soit déclenchée :

  • Un des deux joueurs a capturé ou tué le leader adverse, il remporte la partie.
  • Un des deux joueurs devient majoritaire dans son royaume sur 4 couleurs ou plus, il remporte la partie.
  • Si après avoir joué toutes les cartes, personne n’a su remporter la partie avec l’une des deux conditions de fin ci-dessus, alors le joueur ayant le plus de majorité dans son royaume remporte la partie.
  • Si durant la partie, un des deux joueurs ne peut plus mettre d’unité dans son champ de bataille, il perd la partie.

Le jeu propose également 2 variantes : une “guerre éclaire” en jouant avec 11 soldats et un leader ou encore “handicap ” en diminuant à un des 2 joueurs le nombre de cartes possibles pour la réserve. Il existe aussi un mode qui permet de jouer à 4 joueurs.

Lors de nos tests du jeu, nous avons pu tester 3 des factions d’Invictus :

Roi

Tlahtoani 
Empereur

NOTRE AVIS

Invictus est un bon jeu de cartes d’affrontement et de développement conçu pour 2 joueurs et jouable jusqu’à 4 avec des parties rapides, environ 20-30 minutes de jeu. Des règles qui demandent un peu de concentration et surtout de jouer quelques tours pour prendre le jeu en main. Les actions à réaliser restent simples : recruter, attaquer, ajouter des soutiens ou encore ajouter des citoyens à votre royaume. Il vous faudra trouver la bonne stratégie pour réussir à capturer ou tuer le leader adverse. On aime beaucoup le fait d’avoir différentes factions, cela ajoute une belle rejouabilité au jeu. Au sein de chaque faction, on a 6 cartes Leader différentes et 7 cartes de chaque type d’unité, autant vous dire qu’il y a pas mal de possibilités. Nous avons pu tester 3 de ces factions : Roi, Empereur et Tlahtoani, et nous n’avons pas encore pu tester toutes les combinaisons de possibilités. Côté illustration, on apprécie le côté graphique, cela représente au mieux le thème et les soldats de chacune des factions. Il n’y a rien à redire sur la qualité des cartes, elles sont assez épaisses et agréables à jouer. Alors, si vous cherchez un petit jeu d’affrontement, on vous le recommande. Vous pouvez commencer par 2 ou 3 decks et ne pas hésiter à prendre les autres pour ajouter des de nouvelles possibilités à vos combats.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.