Ancient Knowledge

Ancient Knowledge
Ancient Knowledge

🎲 Ancient Knowledge
⚙️ Gestion de main de cartes, engine building
🖨️ Iello
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 14 ans
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 35 €
🖋️ Rémi Mathieu
🖌️Pierre Ples, Adrien Rives, Emilien Rotival

Ancient Knowledge est un jeu de gestion de main de cartes et d’engine building. En tant qu’anciens bâtisseurs de ce monde, vous êtes les derniers détenteurs des connaissances et du savoir sur notre civilisation. A vous de les faire perdurer au fil du temps grâce aux monuments bâtis par nos anciens. En faisant perdurer ce savoir, vous vous approcherez de la victoire !

Mais comment ça se joue ?

La mise en place

Avant de commencer à jouer, on prépare le pioche avec l’ensemble des cartes Bâtisseur auparavant mélangé. Au centre de la table, on forme la zone Connaissance à l’aide des 3 tuiles disponibles pour l’âge I et II ainsi que les cartes Connaissances associées.

Chacun récupère un plateau Bâtisseur et pioche 10 cartes Bâtisseur pour démarrer la partie. Si vous jouez à plus de 2 joueurs, il y a quelques ajustements à réaliser.

A vous de mettre à profit vos connaissances afin de faire perdurer le savoir !

But du jeu

Dans Ancient Knowledge, le but du jeu est de développer votre moteur de jeu à l’aide des cartes Monument. Mais au fil du temps, vos monuments vont appartenir au passé. Leurs savoirs perdureront au fil du temps.

Place au jeu

Dans Ancient Knowledge, la partie se joue en une succession de tours jusqu’à ce qu’un joueur détienne 14 cartes ou plus dans le passé.

Un tour de jeu se joue en trois temps :

  • Phase d’action
  • Phase de chronique
  • Phase de déclin

Il est venu le temps de bâtir avec la phase d’action

Durant la phase d’action, vous allez devoir réaliser deux actions parmi 5 disponible, en sachant que vous pouvez réaliser deux fois la même action :

  • Créer un bâtiment ou un artefact. Lorsque vous créez un bâtiment, vous allez devoir vous défausser de cartes pour payer son coût puis placer celui-ci dans la frise à l’emplacement indiqué et ajouter le savoir associé. Lors vous créer un artefact, vous devrez le placer dans la zone associée. Les artefacts vont vous permettre d’obtenir un effet permanant ou des effets à jouer durant les autres phases du jeu.
  • Apprendre, apprenez une connaissance en vous assurant d’avoir les prérequis nécessaire pour l’obtenir.
  • Archiver, défaussez des cartes de votre main pour défausser autant de jetons Savoir
  • Excaver, piochez deux cartes Bâtisseur pour chaque carte présente dans votre passé que vous allez incliner. Il vous faudra attendre une autre action pour redresser les cartes et les ré-utiliser par la suite
  • Fouiller, piochez une carte Bâtisseur

C’est le moment d’activer vos effets dans la phase de chronique

Durant la phase de chronique, vous allez déclencher tous les effets activables de vos cartes Monument et Artefact. Vous avez la possibilité d’activer les effets dans l’ordre de votre choix. Cela vous permettra de réaliser de meilleurs combos d’activation. Bien évidemment, il ne le sera possible que pour les monuments encore dans la frise, ceux partis dans le passé appartiennent au passé.

Le fin de certains monuments arrive avec la phase de déclin

La phase de déclin est la dernière partie de votre tour de jeu. Toutes les cartes présentes sur l’emplacement “1” de votre frise vont terminer dans le passé. Si vous avez plusieurs cartes, vous pouvez les jouer dans l’ordre de votre choix. Avant de déplacer vos cartes dans le passé, il se peut que certaines cartes aient un effet à appliquer, si c’est le cas réalisé le. Ensuite, tous les jetons Savoir encore présent sur la carte partent dans la zone du savoir perdu. Attention, en fin de partie, chaque jeton Savoir encore présent dans cette zone vous donnera un point en moins. Il ne vous reste plus qu’à déplacer vos cartes dans le passé.

Vous devrez ensuite déplacez toutes vos cartes d’une case vers la gauche pour les faire vieillir de tour en tour car le moteur que vous avez construit est temporaire.

Fin de partie

La fin de partie est lancée dès qu’un joueur a au moins 14 cartes dans son passé. On poursuit la partie jusqu’à ce que chacun ait joué le même nombre de tours puis vient ensuite le décompte final.

Pour le décompte final, vous devez prendre les points de victoire présents sur chacune de vos Cartes monument et Connaissance, les points provenant des effets de fin de partie et les cartes encore présentes dans votre frise. A cela, vous venez retirer autant de points que de jetons Savoir. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

La variante pour jouer en équipe !

Ancient Knowledge
Crédits photos Iello – Ancient Knowledge

Iello propose maintenant une variante pour jouer en équipe. Cela permet clairement de dynamiser les parties à 4 joueurs car vous le verrez dans notre avis, les parties à 4 trainent en longueur.

La variante vous permet de réduire le temps de partie sur le même temps qu’une partie à deux joueurs (environ 1 heure) car en jouant en équipe, les deux personnes de l’équipe vont jouer en simultané.

On vous met le lien vers la variante.

NOTRE AVIS

Ancient Knowledge est un jeu de gestion de main de cartes et d’engine building dans lequel le moteur que vous allez construire va être temporaire. Et c’est là tout le sel du jeu ! Le moteur que vous allez mettre en place ne va pas s’intensifier au fur et à mesure de la partie, il va évoluer et se renouveler tour après tour.

Le jeu arrive avec une grande variété de cartes Monument et Artefact ce qui va vous permettre de multiplier les combinaisons de jeu mais également les combos durant la partie. Le petit bémol concernant les cartes Monument, c’est ce que celles-ci manque d’informations sur le côté historique de chacun. Un document comportant ces éléments même en ligne aurait été intéressant.

Le jeu est disponible pour jouer de 2 à 4 joueurs mais nous le préférons dans la configuration 2 joueurs. Lors des parties à plus de 3 joueurs, les parties deviennent longues et les temps morts se font nombreux. Depuis la sortie du jeu, Iello a mis à disposition une variante permettant de jouer à 4 en équipe. La variante permet de jouer en simultané au sein d’une même équipe et ainsi d’arriver sur un temps de jeu similaire aux parties à deux joueurs.

Le jeu arrive dans une belle édition avec un joli matériel, agréable à jouer qui plus est. Les illustrations du jeu sont magnifiques, elles retranscrivent très bien les monuments du passé, on adore.

Ancient Knowledge est un de nos jeux coups de cœur de 2023 jeu qui s’adresse plus particulièrement aux joueurs initié. Dans le jeu, vous allez voyager à travers les époques et leurs monuments épiques ! Construisez au fil du jeu votre moteur basé sur les monuments du présent avant que ceux-ci n’entrent en déclin pour finir dans votre passé !

En synthèse

On aime

  • Un jeu de gestion de main et d’engine building
  • Le fait d’avoir un moteur de jeu temporaire
  • Une variété de cartes aux combinaisons multiples qui permettent d’enchaîner les combos
  • Une variante pour jouer en équipe lors des parties à 4
  • De belle qualité d’édition tant au niveau matériel que des illustrations

On aime moins

  • Petit bémol, cela manque d’explications sur chaque monument du jeu
  • Les temps morts entre les tours de chaque joueur à plus de 2

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Philibert
Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Faraway

Faraway
Faraway

🎲 Faraway
⚙️ Combinaisons de cartes, programmation
🖨️ Catch up games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 6 joueurs à partir de 10 ans
⏱️ ~ 30 minutes
💶 ~ 18 €
🖋️ Johannes Goupy, Corentin Lebrat
🖌️ Maxime Morin

Faraway est un jeu de combinaisons de cartes et de programmation dans lequel vous allez explorer le mystérieux continent d’Alula. Partez découvrir ce monde et les merveilles qu’il cache. Allez à la rencontre de ses habitants, collectez leurs secrets pour ainsi avoir le plus de renommée ! Prêt à explorer ce nouveau continent ?

Mais comment ça se joue ?

La mise en place

Avant de commencer, mélangez puis distribuez 3 cartes Région à chaque joueur. Les cartes restantes forme une pile à côté de l’aire de jeu. Placer autant de cartes que de joueurs plus une au centre de la table.

Puis mélangez les cartes Sanctuaire et formez une pile à côté de la pile des cartes Région.

Vous êtes maintenant prêt à partir explorer le mystérieux continent d’Alula.

But du jeu

Dans Faraway, le but du jeu est d’avoir le plus de points en fin de partie. Pour cela, tour après tour, récupérez des cartes Région afin d’explorer le continent mais choisissez les stratégiquement pour prévoir votre retour et trouver des sanctuaires. Car pour marquer des points, il vous faudra avoir les éléments nécessaires à la validation de votre carte lors du chemin de retour.

Place au jeu

Une partie de Faraway se joue en deux temps jusqu’à temps que chaque joueur ait 6 cartes Région devant soit :

  • L’exploration du continent
  • Le calcul des points lors du retour de votre exploration

L’exploration du continent

C’est le phase durant laquelle vous allez explorer le continent de l’Alula.

A chaque début de tour, tous les joueurs vont choisir un des cartes de leur main face cachée. Attention à la carte choisie, car c’est avec la valeur indiquée sur celle-ci que vous allez ensuite choisir une carte disponible. Maintenant que tout le monde a choisi sa carte, on les révèle. Chacun ajoute la carte à son aire de jeu à la suite des cartes déjà présente.

Si sur la carte jouée, vous avez un symbole “carte” ou une valeur supérieur à la carte précédente, vous allez pouvoir piocher des cartes Sanctuaire et en choisir une que vous ajouterez sur le dessus de votre aire de jeu. Les éléments présents sur les cartes Sanctuaire en votre possession vous permettre de valider les conditions lors de la seconde phase du jeu.

Pour terminer le tour de jeu, en fonction de votre valeur d’initiative, c’est-à-dire de la valeur indiquée sur votre carte, vous allez chacun votre tour récupérer une des cartes Région disponible que vous ajouterez à votre main.

Avant de commencer le tour suivant et si vous n’avez pas encore 8 cartes dans votre aire de jeu, il faudra remettre autant de cartes Région que de joueurs plus une.

La première phase prend fin dès que chacun place sa 8ème carte Région.

Le calcul des points lors du retour de votre exploration

Avant de compter vos points, retournez toutes vos cartes Région mais sans en changer leur ordre. Puis révélez chaque carte une par une et comptez ainsi les points.

Pour cela, vérifiez si la condition permettant de scorer des points est rempli. Pour certaines, vous devrez avoir un certain nombre de symboles ou de couleurs. Vous pourrez utiliser uniquement les cartes déjà révélées ou les cartes Sanctuaire pour valider ces conditions.

Vous allez ainsi compter vos points pour chacun de vos cartes. Le joueur avec le plus de points de renommée remporte la partie.

NOTRE AVIS

Faraway est un jeu de combinaisons de cartes et de programmation malin qui vous fera chauffer les neurones. Les règles sont accessibles, mais il vous faudra plusieurs parties pour maîtriser les subtilités du jeu. Chaque partie se découpe en deux phases : l’aller avec l’exploration de l’Alula en récupérant des cartes et le retour avec le décompte des points en revenant sur vos pas ! Pour maximiser votre score, il faudra faire preuve de beaucoup d’anticipation. Les premières cartes que vous allez placer vont s’appuyer sur les informations présentes sur les suivantes pour valider leurs conditions.

Le jeu arrive avec 68 cartes quasiment toutes différentes avec leurs caractéristiques, cela vous promet des parties différentes à chaque fois ainsi qu’une multitude de combinaisons.

Les illustrations sont superbes et comportent plein de petits détails.

Faraway est ce petit jeu malin que l’on apprécie beaucoup. Le jeu propose des parties rapides qui deviennent addictives, on veut prendre sa revanche sur les autres joueurs et nous même pour faire plus de points !

En synthèse

On aime

  • Un jeu de combinaisons de cartes et de programmation malin qui fera chauffer vos neurones
  • Des parties addictives où on veut essayer de faire plus de points
  • L’anticipation est le maître mot
  • Une variété de cartes et de combinaisons
  • Des superbes illustrations

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Philibert
Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Marvel Zombies : La résistance des Héros

Marvel Zombies : La résistance des Héros
Marvel Zombies : La résistance des Héros

🎲 Marvel Zombies : La résistance des Héros
⚙️ Ameritrash, coopératif, figurine
🖨️ Cmon
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 6 joueurs à partir de 14 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 45 €
🖋️ Fabio Cury, Michael Shinall
🖌️ Marco Checchetto

Marvel Zombies : La résistance des Héros est un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines qui fait partie de la gamme Zombicide. En tant que dernier Super-Héros vous avez pour mission de sauver les civils des hordes d’infectés.

Le pitch du jeu

Les plus puissants Héros du monde ont succombé face à l’invasion des zombies. Tout semble perdu. Comment le commun des mortels peut-il espérer échapper à l’insatiable carnage perpétré par ces héros morts-vivants ? Toutefois, quelques super-Héros ont survécu. Les derniers Avengers n’ont pas abandonné le combat et livrent une bataille désespérée contre les morts. Les alliés d’autrefois doivent désormais être abattus avant qu’ils ne dévorent les derniers êtres humains de la planète. Recrutez votre équipe de super-Héros et emmagasinez autant de pouvoir que possible, car c’est sur vos épaules que repose la survie de l’humanité. Tant que tiendra la Résistance des Héros, ce monde ne sera pas livré aux morts pour devenir celui de Marvel Zombies !

Mais comment ça se joue ?

La mise en place

Avant de commencer, choisissez la mission que vous souhaitez jouer. Chaque mission est prévue pour être jouée par un certain nombres de personnages. Si vous êtes moins de joueurs que de personnages, chacun en aura plusieurs à jouer. Si vous souhaitez augmenter le niveau de difficultés, vous pouvez jouer avec moins de personnages.

Chaque pitch de mission, vous donne la mise en place spécifique à celui-ci. Vous allez assembler le plateau à l’aide des dalles données par la mission et vous pourrez placer sur le plateau ainsi formé les éléments de jeu indiqués.

A côté du plateau, on place les différents paquets de cartes : Génération (zombies), Héros-Zombie, Trait héroïque (capacité spécifique aux Super-Héros) et Citoyen.

Chaque joueur récupère un plateau individuel Tableau de Bord par personnage joué ainsi que les éléments d’un couleur par plateau. Il prend également la ou les figurines associées et y placent un socle de couleur afin d’identifier la figurine sur le plateau de jeu. Il ne vous reste plus qu’à lire l’introduction de la mission ainsi que les objectifs afin de savoir comment la remporter.

But du jeu

Dans Marvel Zombie : La résistance des Héros, le but du jeu est de réussir avec succès le scénario choisi. Pour cela, combattez les hordes de zombies et les Héros-Zombies afin d’augmenter vos compétences, validez les objectifs durant le scénario et sauvez les innocents civils.

Place au jeu

Lorsque vous vous lancer dans une mission Marvel Zombies, vous allez jouer plusieurs rounds de jeu jusqu’à temps que vous atteigniez soit la condition de victoire de la mission, soit qu’un de vos Héros se fait éliminer du jeu.

Les rounds de jeu se joue en deux temps :

  • La phase de joueurs (les Héros)
  • La phase des ennemies (les zombies et les Héros-Zombie)

La phase de joueurs (les Héros)

Lors de cette phase, les Super-Héros peuvent être joués dans l’ordre de notre choix. Cela est important car chaque Super-Héros a ses propres compétences et sa propre force. En fonction de l’avancement de la partie, on n’activera pas les Super-Héros de la même façon.

Augmentation du pouvoir

La première chose à faire à son tour de jeu est d’augmenter la jauge de pouvoir de “1”. Ce pouvoir va vous permettre durant la partie d’activer des traits héroïques, des compétences ou encore de lancer plus de dés lors des attaques contre les ennemis.

Activation des Super-Héros

A votre tour, vous avez le droit de réaliser jusqu’à 3 actions avec vote Super-Héros. Par la suite, plus vous allez accumuler de puissance, plus vous aurez d’actions supplémentaires : soit des actions spécifiques aux capacités de votre Super-Héros, soit une action de base complémentaire.

Parmi les actions, vous allez pouvoir dépenser une action pour :

  • Vous déplacez dans une autre zone. Attention, si des ennemis sont présents dans votre zone, vous allez devoir utiliser une action supplémentaire pour vous déplacer
  • Ouvrir une porte, cela vous permet notamment d’accéder à un nouveau bâtiment. Lorsque vous ouvrez une porte, des ennemis sont générés dans chaque pièce en lien avec la porte à l’aide des cartes Génération.
  • Gagner du pouvoir en augmentant votre jauge de pouvoir de “2”.
  • Gagner un trait Héroïque. Vous piochez une carte Trait Héroïque et vous l’ajoutez sur votre plateau Personnage. Vous ne pouvez en avoir que deux alors si vous souhaitez en piocher une supplémentaire, vous devrez en défausser une.
  • Interagir avec un objectif. Vous récupérez le pion Objectif et vous déclenchez les effets liés à la mission en cours.
  • Sauver un citoyen. Si vous vous trouvez sur la même zone qu’un citoyen et que celle-ci ne comporte pas d’ennemis, vous avez la possibilité de sauver ce citoyen. Attention qu’ils ne se fassent pas dévorer par des zombies sinon vous aurez perdu la partie.
  • Attaquer vos ennemis !

Comment attaquer vos ennemis !

Lorsque vous souhaitez attaquer un ou des ennemis, votre Super-Héros utilise son attaque spécifique.

Chaque attaque a ses propres spécificités :

  • Son type : mêlée ou à distance
  • Sa portée dans le cas d’une attaque à distance
  • Le nombre de dés à utiliser pour réaliser l’attaque
  • La précision qui indique la valeur de dés pour que l’attaque soit valide.

Lors d’une attaque, vous devrez commencer par identifier la zone que vous souhaitez attaquer. Si vous lancer une attaque à distance, n’oubliez pas de vous assurer que les ennemis attaqués soient bien présents dans votre ligne de vue.

En fonction de l’attaque choisie, prenez le nombre de dés qu’il faut et qu’il peut être augmenté par vos Traits Héroïques ou encore grâce à vote jauge de pouvoir. Puis lancez les dés. Attribuez les touches obtenues grâce aux dés validés aux ennemis de la zone. Lorsque vous attribuez les touches, veuillez à bien respecter l’ordre de priorités des cibles. Tout d’abord, on attaque les Héros-Zombies puis les brutes, les rôdeurs pour terminer les forcenés.

Chaque personnage Super-Héros réalise ainsi son tour. Une fois que tous les personnages ont été joués, on passe à la phase des ennemies.

La phase des ennemies (les zombies et les Héros-Zombie)

Les ennemis sont contrôlés par le jeu. Ils interagissent avec les Super-Héros par les règles qui s’appliquent à eux.

Activation des ennemis

Les ennemis présents sur le plateau de jeu commencent par attaquer les Super-Héros et les citoyens s’ils sont présents dans la même zone qu’eux. Chaque ennemie effectue une attaque et donne une blessure à un Super-Héros ou si c’est un citoyen qui est attaqué, celui-ci est dévoré !

Les autres ennemis se déplacent vers le Super-Héros ou le citoyen le plus près en fonction de leur endurance. S’ils arrivent dans la même zone qu’un Super-Héros ou qu’un citoyen, comme précédemment, celui-ci attaque directement

Génération des ennemis

Avant de terminer le round de jeu en cours. On génère des ennemis pour chaque Point de génération. Pour cela, on pioche une carte Génération et on ajoute autant d’ennemis qu’indiquer par la carte en fonction de la force des Super-Héros.

Activation des citoyens

A ce moment là, les citoyens tentent d’échapper aux hordes de zombies en se rapprochant des Super-Héros qui sont là pour les sauver. Pour cela, tous les citoyens ont une action leur permettant de se déplacer d’une zone vers le Super-Héros le plus proche sauf si un zombie est présent dans la zone.

Les missions

La boîte arrive avec un certain nombres de missions à réaliser :

  • 8 missions en mode Héros dont la mission d’introduction

NOTRE AVIS

Marvel Zombies La Résistance des Héros est un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines de la gamme Zombicide. Contrairement à la version Undead Avengers, vous incarnez les Super-Héros qui essayent de remettre de l’ordre dans un monde zombifié. Malgré une règle du jeu d’une vingtaine de pages, celles-ci sont accessibles. Comme dans tous les Zombicide, un tour de jeu se joue en deux temps : les personnages Super-Héros puis les Zombies. D’ailleurs la mission d’introduction vous permet de les appréhender facilement.

Le jeu arrive 8 missions en plus de celle d’introduction. On se retrouve ici dans une version plus “light” du jeu avec des missions plus courtes qu’habituellement. Les missions proposent différents niveaux. Comme dans tout jeu coopératif, il vous faudra bien échanger entre vous pour optimiser au mieux vos tours de jeu.

Comme dans tous les Zombicide, nous avons ici un matériel de qualité avec un thermoformage permettant de ranger l’ensemble des éléments du jeu ainsi que les quelques figurines. Dans cette version qui se veut plus “light”, le jeu arrive avec des silhouettes en carton pour les zombies et les citoyens. C’est notamment lié à cela que le prix est beaucoup plus accessible que les autres versions de Zombicide.

Marvel Zombies La Résistance des Héros fait partie des derniers jeux de la gamme Zombicide. Cette boîte est plus petite que d’habitude. On y retrouve tout de même l’essentiel de ce qui fait les jeux Zombicide. Si vous souhaitez commencer à jouer à cet univers Zombicide avec la version Marvel, on vous recommande cette boîte. Vous aurez des figurines pour les Super-Héros que vous incarnez et les scénarios seront moins lourds et moins longs. Tout cela à un prix contenu. Si vous souhaitez découvrir l’univers, c’est une excellente porte d’entrée. Partez affronter les hordes de Zombies !

En synthèse

On aime

  • Un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines
  • Des règles accessibles
  • On revient au classique et on se fait attaquer par des zombies
  • Des plusieurs scénarios plus courts, aux niveaux variés
  • Des échanges pour optimiser au mieux vos tours de jeu
  • L’univers de Marvel & des Zombies
  • Un matériel de qualité avec quelques figurines
  • Un prix “tout doux” pour ce Marvel Zombies

On aime moins

  • Une partie des figurines, les zombies, remplacée par des silhouettes en carton (permet d’avoir ce prix accessible)

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Philibert
Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Marvel Zombies Undead Avengers

Marvel Zombies Undead Avengers
Marvel Zombies Undead Avengers

🎲 Marvel Zombies Undead Avengers
⚙️ Ameritrash, coopératif, figurine
🖨️ Cmon
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 6 joueurs à partir de 14 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 120 €
🖋️ Fabio Cury, Michael Shinall
🖌️ Marco Checchetto, Henning Ludvigsen

Marvel Zombies Undead Avengers est un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines qui fait partie de la gamme Zombicide. En tant que Super-Héros zombifiés vous devez faire face à des des hordes d’agents du S.H.I.E.L.D. ainsi qu’aux Super-Héros contrôlés par le jeu. Vous aurez pour objectif de remplir votre mission en vainquant vos ennemies pour assouvir votre faim dévorante et ainsi devenir de plus en plus fort !

Le pitch du jeu

Lorsque les premiers membres des Avengers ont commencé à rejoindre les rangs des morts-vivants, la gravité du problème est apparue aux yeux du monde. Malgré leur condition, ils ont conservé toutes leurs capacités mentales, du moins tant qu’ils parviennent à contenir la faim insatiable qui les consume ! Recrutez votre équipe de super morts-vivants, laissez vous guider par votre appétit et transformez la face du monde !

Mais comment ça se joue ?

La mise en place

Avant de commencer, choisissez la mission que vous souhaitez jouer. Chaque mission est prévue pour être jouée par un certain nombres de personnages. Si vous êtes moins de joueurs que de personnages, chacun en aura plusieurs à jouer. Si vous souhaitez augmenter le niveau de difficultés, vous pouvez jouer avec moins de personnages.

Chaque pitch de mission, vous donne la mise en place spécifique à celui-ci. Vous allez assembler le plateau à l’aide des dalles données par la mission et vous pourrez placer sur le plateau ainsi formé les éléments de jeu indiqués.

A côté du plateau, on place les différents paquets de cartes : Génération (agents du S.H.I.E.L.D), Supér-Héros, Trait Zombie (capacité spécifique aux Héros Zombie) et Citoyen.

Chaque joueur récupère un plateau individuel Tableau de Bord par personnage joué ainsi que les éléments d’un couleur par plateau. Il prend également la ou les figurines associées et y placent un socle de couleur afin d’identifier la figurine sur le plateau de jeu.

Il ne vous reste plus qu’à lire l’introduction de la mission ainsi que les objectifs afin de savoir comment la remporter.

But du jeu

Dans Marvel Zombie Undead Avengers, le but du jeu est de réussir avec succès le scénario choisi. Pour cela, combattez les agents du S.H.I.E.L.D et les Super-Héros afin d’étancher votre faim d’augmenter vos compétences, validez les objectifs durant le scénario et sauvez vous du plateau pour remporter le scénario.

Place au jeu

Lorsque vous vous lancer dans une mission Marvel Zombies, vous allez jouer plusieurs rounds de jeu jusqu’à temps que vous atteigniez soit la condition de victoire de la mission, soit qu’un de vos Héros Zombies se fait éliminer du jeu.

Les rounds de jeu se joue en deux temps :

  • La phase de joueurs (les Héros Zombies)
  • La phase des ennemies (le S.H.I.E.L.D, les Super-Héros et les citoyens)

La phase de joueurs (les Héros Zombies)

Lors de cette phase, les Héros Zombies peuvent être joués dans l’ordre de notre choix. Cela est important car chaque Héros Zombie a ses propres compétences et sa propre force. En fonction de l’avancement de la partie, on n’activera pas les Héros Zombie de la même façon.

Augmentation de la faim

La première chose à faire à son tour de jeu est d’augmenter la jauge de faim de “1”. Si en faisant cela, la jauge atteint son maximum, le Héros Zombie devient vorace, il n’a qu’une envie : manger de la chaire humaine ! Dans ce cas, lors de votre phase d’activation, vous pourrez soit vous déplacer, soit attaquer avec la Dévoration pour faire retomber votre jauge à “0”.

Activation des Héros Zombies

A votre tour, vous avez le droit de réaliser jusqu’à 3 actions avec vote Héros Zombies. Par la suite, plus vous allez accumuler de puissance, plus vous aurez d’actions supplémentaires : soit des actions spécifiques aux capacités de votre Héros Zombie, soit une action de base complémentaire.

Parmi les actions, vous allez pouvoir dépenser une action pour :

  • Vous déplacez dans une autre zone. Attention, si des ennemis sont présents dans votre zone, vous allez devoir utiliser une action supplémentaire
  • Ouvrir une porte, cela vous permet notamment d’accéder à un nouveau bâtiment. Lorsque vous ouvrez une porte, des ennemis sont générés dans chaque pièce en lien avec la porte à l’aide des cartes Génération. Il faudra également révéler le citoyen lié au bâtiment. Attention de ne pas le laisser s’en fuir sinon vous aurez perdu immédiatement la partie.
  • Gagner un trait Zombie. Vous piochez une carte Trait Zombie et vous l’ajoutez sur votre plateau Personnage. Vous ne pouvez en avoir que deux alors si vous souhaitez en piocher une supplémentaire, vous devrez en défausser une.
  • Interagir avec un objectif. Vous récupérez le pion Objectif et vous déclenchez les effets liés à la mission en cours.
  • Attaquer vos ennemis !

Comment attaquer vos ennemis !

Lorsque vous souhaitez attaquer un ou des ennemis, vous pourrez utiliser soit :

  • L’attaque de Dévoration commune à tous les Héros Zombie. Elle vous permettra de descendre votre niveau de faim à 0
  • L’attaque spécifique à votre personnage

Chaque attaque a ses propres spécificités :

  • Son type : mêlée ou à distance
  • Sa portée dans le cas d’une attaque à distance
  • Le nombre de dés à utiliser pour réaliser l’attaque
  • La précision qui indique la valeur de dés pour que l’attaque soit valide.

Lors d’une attaque, vous devrez commencer par identifier la zone que vous souhaitez attaquer. Si vous lancer une attaque à distance, n’oubliez pas de vous assurer que les ennemis attaqués soient bien présents dans votre ligne de vue.

En fonction de l’attaque choisie, prenez le nombre de dés qu’il faut et qu’il peut être augmenté par vos Traits Zombies ou encore grâce à vos compétence. Puis lancez les dés. Attribuez les touches obtenues grâce aux dés validés aux ennemis de la zone. Lorsque vous attribuez les touches, veuillez à bien respecter l’ordre de priorités des cibles. Tout d’abord, on attaque les Super-Héros puis les gardes, les opérateurs, les spécialistes et pour terminer les Citoyens.

Chaque personnage Héros Zombie réalise ainsi son tour. Une fois que tous les personnages ont été joués, on passe à la phase des ennemies.

La phase des ennemies (le S.H.I.E.L.D, les Super-Héros et les citoyens)

Les ennemis sont contrôlés par le jeu. Ils interagissent avec les Héros Zombie par les règles qui s’appliquent à eux.

Activation des ennemis

Les ennemis présents sur le plateau de jeu commencent par attaquer les Héros Zombies s’ils sont présents dans la même zone qu’eux. Chaque ennemie effectue une attaque et donne une blessure à un Héros Zombie.

Les autres ennemis se déplacent vers le Héros Zombie le plus près en fonction de leur endurance. S’ils arrivent dans la même zone qu’un Héros Zombie, comme précédemment, celui-ci attaque directement

Génération des ennemis

Avant de terminer le round de jeu en cours. On génère des ennemis pour chaque Point de génération. Pour cela, on pioche une carte Génération et on ajoute autant d’ennemis qu’indiquer par la carte en fonction de la force des Héros Zombies.

Les missions

La boîte arrive avec un certain nombres de missions à réaliser :

  • 11 missions en mode Zombie dont la mission d’introduction
  • 5 missions en mode Héros

Pour pouvoir jouer les missions en mode Héros, cela nécessite d’avoir la seconde boîte de base : Marvel Zombie : Résistance des X-Men.

NOTRE AVIS

Marvel Zombies Undead Avengers est un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines de la gamme Zombicide. Dans cette version, vous partez explorer l’univers de Marvel, ici les Super-Héros ont été zombifiés et sont devenus des Héros-Zombies qui ont une faim sans limite (ou presque). Malgré la vingtaine de pages de règles, celles-ci sont accessibles. Chaque tour de jeu se joue en deux temps : les personnages Héros-Zombies puis les agents du S.H.I.E.L.D. D’ailleurs la mission d’introduction vous permet de les appréhender facilement.

Le jeu arrive 10 missions en plus de celle d’introduction. Les missions proposent différents niveaux dont certaines qui vous demanderont un peu de challenge et une bonne coordination. Il vous faudra d’ailleurs bien échanger entre vous pour optimiser au mieux vos tours de jeu. Chaque action de jeu doit être réfléchie afin d’être jouée au bon moment.

Comme dans tous les Zombicide, nous avons ici un matériel de qualité avec un thermoformage permettant de ranger l’ensemble des éléments du jeu ainsi que les figurines. En parlant des figurines, celles-ci sont bien détaillées, elles raviront les amateurs de peinture.

Marvel Zombies Undead Avengers est le dernier jeu de la gamme Zombicide. Cette version est plus accessible que d’autres avec la simplification de quelques points de règles pour les connaisseurs. Pour une fois, vous ne combattez pas les hordes de Zombies, mais vous les incarnez !

En synthèse

On aime

  • Un jeu Ameritrash coopératif avec des figurines
  • Des règles accessibles
  • Des plusieurs scénarios, aux niveaux variés
  • Des échanges pour optimiser au mieux vos tours de jeu
  • L’univers de Marvel & des Zombies
  • Un matériel de qualité avec de belles figurines bien détaillées

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Philibert
Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

ArcheOlogic

ArcheOlogic
ArcheOlogic

🎲 ArcheOlogic
⚙️ Déduction, logique
🖨️ Ludonaute
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 4 joueurs à partir de 12 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 27 €
🖋️ Yoann Levet
🖌️ Pauliina Détraz

ArcheOlogic est un jeu de déduction. Archéologues, partez explorer la Cité qui vient d’être découverte dans les montagnes ! Avant de l’explorer, cartographiez les lieux à l’aide de votre Archéoscope pour déchiffrer les cartes laissées par les anciens. Seul votre sens de la déduction vous permettra de recréer les plans des lieux et ainsi continuer votre expédition.

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

On commence par installer le plateau Cité de manière à ce qu’il soit accessible de tous les joueurs. On y place le jeton Viseur. Chacun y place son jeton Temps. C’est à partir de ce plateau, que vous allez définir l’ordre de tour qui est directement lié au coût de vos actions.

Chaque joueur récupère les éléments de jeu d’une couleur. Il forme son paravent et y place derrière son plan, ses 6 bâtiments ainsi qu’une feuille permettant de prendre des notes tout au long du jeu.

Avant de commencer, prenez une carte codée et l’Archéoscope. C’est grâce à cet outil que vous allez tenter de retrouver le placement des pièces. Grâce à l’Archéoscope et à la carte codée, vous allez pouvoir récupérer les indices de départ. Vous avez d’ailleurs le choix entre plusieurs difficultés qui vous donneront plus ou moins d’indices. Vous pouvez également vous servir de l’application où en scannant le code sur la carte codée, vous retrouverez ainsi les indices de départ.

Archéologues, tout est prêt, à vous de cartographier les lieux avant de partir les explorer !

But du jeu

Dans ArcheOlogic, le but du jeu est d’être le premier à retrouver l’agencement exact de chacune des pièces. Pour cela, utilisez l’Archéoscope et poser lui vos questions concernant les pièces que vous avez à dispositions, les pièges visibles, le nombre de pièces par ligne/colonne, etc !

Place au jeu

Une partie d’archeOlogic se joue en une succession de tours jusqu’à ce qu’un joueur trouve la solution à l’nigme.

L’ordre des tours de jeu est défini directement par le plateau Cité. Chacune des questions que vous allez poser à l’archéOscope à son propre coût en temps. C’est à chaque fois le joueur en dernier position qui jouera son tour. Vous pourrez ainsi avoir plusieurs tours à jouer d’affiler avant de repasser devant un autre joueur.

Un tour de jeu se compose de 3 phases :

  • Déplacer le viseur sur le plateau Cité
  • Choisir une question et dépenser du temps
  • Utiliser l’Archéoscope pour obtenir une réponse
Déplacer le viseur sur le plateau Cité

Avant de commencer votre tour de jeu, vous devez avancer le jeton Viseur dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est grâce à ce jeton que vous savez sur quelle ligne ou colonne vous allez poser votre question à l’Archéoscope.

Choisir une question et dépenser du temps

Vous devez maintenant choisir la question que vous souhaitez poser à l’Archéoscope. Avant cela, vous avez la possibilité de modifier la position du Viseur en dépensant un peu de temps supplémentaire. Pour une unité de temps, vous pourrez le déplacer d’une case ou pour deux unités, vous avez la possibilité de le placer où vous souhaitez. Cela peut être ingénieux après plusieurs notamment pour éviter de poser une question ensuite sur des éléments que vous auriez déjà.

C’est maintenant le moment de poser une question à l’Archéoscope. Chaque type de questions à un coût en temps différents :

  • Une unité : vous pouvez poser une question sur le nombre de pièces ou sur le nombre de zones vides
  • Deux unités : vous pouvez poser une question quant aux positionnements des pièges dans une ligne ou une colonne ou alors sur le nombre de cases présentes pour une petite pièce
  • Trois unités : vous pouvez poser une question quant au nombre de cases présentes pour une grande pièce dans telle ou telle ligne/colonne

En début de partie, n’hésitez pas à poser des questions assez globales qui coûtent peu d’unités de temps. Vous aurez ensuite la possibilité d’affiner votre déduction avec les questions sur des pièces précises, questions un peu plus coûteuses en temps.

Utiliser l’Archéoscope pour obtenir une réponse

En fonction de la question choisie, orientez le disque de l’Archéoscope vers le symbole de votre question. L’Archéoscope vous donnera la réponse avec des symboles différents. Prenez des notes de tout ce que vous dit l’Archéoscope. Vous verrez que quand vous aurez assez d’informations, cela vous permettra de prendre des hypothèses sur telle ou telle pièce à tel ou tel endroit.

Les tours s’enchainent ainsi jusqu’à ce qu’un joueur pense avoir trouvé la solution. Dans ce cas, vous avez de 4 unités de temps et pendant ce temps là, à vous de positionner vos pièces avant la vérification. Vous attendez ensuite patiemment que vous passiez à nouveau dernier pour que ce soit à nouveau votre tour. A ce moment là, deux possibilités :

  • Vous regarder la réponse dans le livret de règles. Peut importe que vous ayez trouvé où non, votre partie prend fin. Si vous avez la bonne solution, bravo vous avez gagné !
  • Vous pouvez utiliser l’application. Placez sur celle-ci les pièces comme sur votre plateau et soumettez votre solution. Si ce n’est pas la bonne, vous pouvez continuer de jouer et tenter de trouver la solution. Si vous avez la bonne solution, bravo vous avez gagné !

NOTRE AVIS

ArcheOlogic est un jeu de déduction et de logique accessible. Les règles du jeu sont simples pour des parties d’environ 30 à 45 minutes. A votre tour de jeu, posez une question à l’Archéoscope, le mystérieux outil, qui vous permettra de récupérer des informations sur la disposition et l’emplacement des pièces. Prenez des notes tout au long de la partie, pour les confronter au moment voulu et ainsi en déduire l’emplacement exact des pièces.

Bien évidemment, le jeu est une course à celui qui y arrivera le premier. Seul votre sens de la déduction et votre logique imparable vous aideront à résoudre l’énigme !

Le jeu arrive avec 28 cartes codées. Pour chacune d’entre elles, vous avez 3 niveaux de difficultés différents en fonction du nombre d’indices de départ.

Le jeu arrive avec un joli matériel et surtout avec un bel outil intéressant à manipuler : l’Archéoscope. L’outil est ludique en lui-même et il vous permettra de répondre à toutes vos questions, à vous de bien interpréter ses réponses.

De notre côté, nous avons découvert ArchéOlogic au festival des jeux de Cannes 2023 et cela a été immédiatement un gros coup de cœur. Il faut savoir que nous avions déjà énormément aimé Turing Machine du même auteur Yoann Levet. Ici, Yoann nous propose un jeu tout aussi casse-tête que Turing Machine, mais vous ne jouerez plus avec des chiffres mais avec des formes dont il faudra retrouver l’emplacement. Autant vous dire que lorsque vous arriverez à valider l’énigme avant les autres joueurs, vous aurez une grande satisfaction !

En synthèse

On aime

  • Un jeu de déduction et de logique accessible
  • Des règles simples pour des parties d’environ 30 – 45 minutes
  • Une course au placement basée sur votre sens de la déduction !
  • Différents niveaux de difficultés en fonction du nombre d’indices de départ
  • Un beau matériel avec un outil intéressant à manipuler : l’Archéoscope

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Archeos Society

Archeos Society
Archeos Society

🎲 Archeos Society
⚙️ Collection, draft
🖨️ Space Cowboys
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 6 joueurs à partir de 12 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 45 €
🖋️ Paolo Mori
🖌️ John McCambridge

Archeos Society est un jeu de collection et de draft où vous allez mener des expéditions. Réunissez votre équipe de spécialistes : botanistes, professeurs, aviateurs ou étudiants et partez en explorer les sites archéologiques pour trouver le plus d’artefacts possibles. Dans cette course aux découvertes, vos rivaux ne vous feront pas de cadeaux ! Alors surveillez-les de près pour l’emporter !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

Pour commencer la mise en place, on va choisir le côté des 6 plateaux Site archéologique avec lequel nous allons jouer la partie. Il vous faudra ensuite choisir 6 rôles parmi ceux disponibles, les cartes associées forment la pioche. A côté de l’espace de jeu, on place les éléments liés aux rôles choisis.

Chaque joueur choisit un type de pion et place un pion sur chaque première case des sites archéologiques.

On place la piste de score de façon à ce qu’elle soit accessible de chaque joueur. Les points vont être marqués au fur et à mesure de la partie et à chaque fin de manche.

Tout est prêt pour partir en expédition !

But du jeu

Dans Archeos Society, le but du jeu est d’avoir le plus de points en fin de partie en partant explorer différents sites archéologiques. Pour cela, au fil des saisons, recrutez votre équipe d’aventuriers et partez mener des expéditions en respectant les contraintes demandés pour remporter un maximum de points !

Place au jeu

Une partie d’Archeos Society se joue en plusieurs saisons (manches) qui dépendent du nombre de joueurs. Dans une partie à deux joueurs, vous jouerez uniquement 2 saisons.

Préparation d’une saison

A chaque début de nouvelle saison, les joueurs piochent une carte qui constituent leur main de départ. La carte est connue que de lui-même. On crée ensuite la zone de recrutement (le marché). C’est parmi ces cartes que vous pourrez lors de votre tour “acquérir une carte”. Il ne reste plus qu’à préparer la pioche en y ajoutant les cartes Singe. A la 3ème carte découverte, la saison prend fin. Tout est prêt pour démarrer une nouvelle saison.

Déroulement d’une saison

Une saison va se jouer en une succession de tours jusqu’à ce qu’un joueur pioche la 3ème carte Singe de la pioche, ce qui met immédiatement fin à la partie.

A votre tour de jeu, vous avez le choix entre deux actions :

  • Acquérir une carte

Acquérir une carte parmi celles disponibles dans la zone de recrutement ou la première de la pioche (si la zone de recrutement est vide, vous piochez une carte en plus !). Les cartes ainsi piochées sont ajoutées à votre main

  • Jouer une expédition

Jouer une expédition en jouant soit plusieurs cartes de la même couleur, soit plusieurs cartes du même rôle. Une fois que vous avez choisi les cartes faisant parties de votre expédition, vous placez les cartes face visible devant vous de façon à ce que l’on arrive à vous le nombre de cartes. Plus votre expédition est grande, plus vous gagnerez de points en fin de saison. Choisissez bien la carte à mettre sur le dessus, votre chef d’expédition, car vous jouerez l’effet de son rôle mais c’est également avec la couleur de cette carte que vous avancerez votre pion sur le site archéologique correspondant si vous respectez la contrainte du nombre de cartes.

Une fois votre expédition jouée, toutes les cartes qu’il vous reste en main sont placées dans la zone de recrutement à moins que vous ayez joué une carte avec un rôle, comme le médecin, indiquant le contraire.

Les tours vont se succéder ainsi jusqu’à ce qu’un joueur pioche la 3ème carte Singe. Cela met fin immédiatement à la saison.

Fin de saison

A la fin de la saison, tout le monde défausse les cartes qui a encore en main. Certains rôles peuvent avoir des effets en fin de saison. Dans ce cas, appliquez les effets pour les rôles concernés.

En fin de saison, c’est également l’occasion de marquer des points, cela se fait de deux façons :

  • Pour chaque site archéologique, vous marquez des points en fonction de là où se trouve votre véhicule
  • Pour chaque expédition, vous marquez des points en fonction de la taille de celle-ci. Plus vous avez envoyé une grande expédition, plus vous marquerez de points !

Si il s’agit de la dernière saison, la partie prend fin et le joueur avec le plus de points la remporte.

NOTRE AVIS

Archeos Society est un jeu de collection stratégique. Les règles du jeu sont accessibles. A votre tour, vous aurez le droit de faire une action parmi deux : acquérir une carte ou lancer une expédition, à vous de faire le bon choix. Le twist dans le jeu est que si vous lancez une expédition, vous devrez vous défausser toutes les autres cartes que vous aviez en main. Il faudra donc choisir le bon moment pour la lancer et ainsi éviter de défausser des cartes qui pourraient aider vos adversaires à avancer.

Le jeu a une belle rejouabilité. Vous trouverez dans la boîte 12 rôles sachant qu’à chaque partie, vous n’en choisirez que 6 pour jouer et 12 sites archéologiques où comme pour les rôles, vous n’en choisirez que 6. Autant vous dire que le jeu vous offre une multitude de combinaisons de jeu. A vous d’adapter votre façon de jouer et votre stratégie en fonction des rôles choisis pour la partie.

Côté matériel, c’est simple mais de qualité. On apprécie de pouvoir trier l’ensemble des cartes par rôle grâce au rangement proposer. Les illustrations sont très chouettes.

Pour ceux qui connaissent le jeu Ethnos, il s’agit d’une refonte de celui-ci. Le thème du jeu a été changé, ici plus question de gloire pour devenir roi et de tribus, mais vous devez être le premier à explorer le plus de sites archéologiques avec votre équipe de spécialistes.

Archeos Society est un jeu de collection accessible mais pas des plus simples à maîtriser. La stratégie repose sur le fait de savoir lancer une expédition au bon moment et avec le bon chef d’expédition pour éviter de devoir défausser trop de cartes et ainsi les rendre accessibles à nos adversaires. On a tout simplement adorer le jeu et ses multitudes de combinaisons en termes de configuration.

En synthèse

On aime

  • Un jeu de collection stratégique
  • Des règles accessibles
  • Des choix à faire : acquérir une carte ou lancer une expédition
  • Un twist : si vous jouez une collection, vous devez vous débarrasser de toutes vos autres cartes
  • Belle rejouabilité grâce aux multiples combinaisons : 12 rôles disponibles ainsi que 12 sites archéologique
  • De belle illustrations

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Living Forest : extension Kodama

Living Forest : extension Kodama
Living Forest : extension Kodama

🎲 Living Forest : extension Kodama
⚙️ Deckbuilding, collection
🖨️ Ludonaute
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 25 €
🖋️ Aske Christiansen
🖌️ Apolline Etienne

Kodama est une extension pour le jeu Living Forest (plusieurs fois récompensés avec l’as d’or Expert 2022, le Kennerspiel des jahres 2022). Dans cette extension, Onibi le destructeur est toujours plus dangereux ! Il a réussi à pénétrer le cercle des Esprits et il s’en prend terriblement à l’Arbre sacré ! Dans ce combat acharné, vous pourrez compter sur l’aide des Kodama, des petits êtres de lumière, pour réussir votre mission !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

Le jeu s’installe de la même façon que le jeu de base. Vous aurez tout de même quelques nouveaux éléments de jeu, comme :

  • Le plateau Kodama ainsi que les cartes Kodama
  • De nouvelles cartes Animal gardien
  • De nouveaux Arbre protecteur
  • Le personnage du terrible Onibi sur le plateau Cercle des esprits

C’est parti pour sauver l’Arbre sacré !

But du jeu

Comme dans le jeu de base Living Forest, le but du jeu est d’être le premier joueur à réaliser une des 3 tâches : planter des arbres protecteurs différents, récolter des fleurs sacrées ou encore éteindre des feux. Mais cette fois-ci, il ne vous faudra plus en avoir 12 pour gagner mais 13. Durant la partie, vous devrez vous aider des animaux gardien, des kodamas et de leurs éléments pour réaliser une des 3 tâches.

Place au jeu

Une partie de Living Forest avec l’extension Kodama se joue à quelques choses près de la même façon. Vous pouvez retrouver notre chronique du jeu de base, ici.

C’est maintenant le moment de découvrir ce qu’apporte l’extension !

Une nouvelle action : Appeler un Kodama

Grâce au symbole “fleur”, vous allez pouvoir recruter si vous le souhaitez une carte Kodama. La carte ainsi achetée va venir compléter votre deck personnel. Attention, dès que vous achetez une carte, Onibi va avancer dans le cercle des esprits, si il passe au dessus d’un des esprits, ajoutez immédiatement un feu au centre !

Lors des prochains tours, lors de la phase des animaux Gardien, vous allez voir apparaître vos cartes Kodama. Les symboles présents sur les cartes vont vous permettre de gagner des bonus au début de la phase d’action :

  • 2 symboles Kodama vous permettent de récupérer une tuile Fragment,
  • 3 symboles Kodama vous permettent de récupérer une tuile Élément, les éléments ainsi récupérés pourront être utilisés durant ce tour-ci ou plus tard,
  • 4 symboles Kodama vous permettent de récupérer ce tour-ci de réaliser une Action de base en plus.

Vous retrouverez également des symboles Kodama sur les nouvelles tuiles Arbre protecteur.

Modification de la fin de partie

La fin de partie est quelque peu modifiée notamment sur le nombre d’éléments à avoir pour remporter la partie. Vous devez à minima avoir 13 arbres différents, 13 fleurs ou encore 13 feux pour gagner. Mais les kodamas ajoutent une petite subtilité ! Si la pile des Kodamas Eau est vides, ce n’est plus 13 feux, mais 15 feux qu’il vous faut. Il en va de même avec les Kodamas Fleur, où il vous faudra 15 fleurs.

NOTRE AVIS

Kodama est une extension pour le jeu Living Forest. Après avoir joué avec l’extension, une chose est sûre, on ne s’en passe plus. Celle-ci permet d’ajouter un peu de difficulté au jeu. L’extension vient ajouter une nouvelle action de jeu : le fait de pouvoir acheter des cartes Kodama. Ces cartes lorsqu’elles sont révélées dans la phase des animaux Gardiens, elles vont vous permettre de gagner des symboles Kodama qui vous permettra de gagner des bonus à utiliser plus tard dans la partie. Au-delà de cela, les conditions de fin de parties prennent plus de temps à être atteindre et deviennent variables en fonction des kodamas récupérés durant la partie.

Kodama est une extension réussie qui permet de complexifier l’expérience de jeu tout en offrant de nouveaux choix lors de vos parties.

En synthèse

On aime

  • Une extension dont on ne se passe plus
  • L’arrivée des kodamas pour la nouvelle action ainsi que les bonus associés durant la phase d’action
  • De nouvelles tactiques à créer grâce aux kodamas et au fait d’augmenter les seuils de victoire

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Ludum

Aliens – Encore une jolie journée au soleil

Aliens - Encore une jolie journée au soleil
Aliens - Encore une jolie journée au soleil

🎲 Aliens – Encore une jolie journée au soleil
⚙️ Ameritrash, coopératif
🖨️ Matagot
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 6 joueurs à partir de 14 ans
⏱️ ~ 1 heure 30
💶 ~ 64 €
🖋️ Andrew Haught
🖌️ Jose David Lanza Cebrian

Aliens: Encore Une Jolie Journée De Soleil est un jeu de plateau coopératif avec des figurines basé sur l’histoire du film culte Aliens, le retour. Vous incarnez une équipe de Marines ainsi que le lieutenant Ripley. Vous êtes en mission pour explorer le système Zeta Reticuli afin de connaître ce qui s’est passé pour la colonie Hadley’s Hope installée sur la planète et tenter de retrouver des survivants ! Votre mission si vous l’acceptez : explorer la planète, vaincre les xénomorphes et surtout coopérer pour survivre ! 

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Le synopsis du jeu

Le jeu reprend en grande partie l’histoire du second film : Alien, le retour (sorti en 1986). Dans ce 2ème opus, on retrouve le lieutenant Ripley qui cette fois est accompagnée par un détachement de Marines afin de se rendre sur la planète LV-426 et découvrir ce qui s’est passée pour la colonie spatiale qui s’y est installée. Celle-ci ne donne plus de nouvelles et des rumeurs racontent qu’il pourrait y avoir la présence d’aliens

Votre attention, Marines ! Voilà la situation. Nous avons perdu contact avec la colonie terraformée de l’exolune LV-426, Hadley’s Hope. La corporation Weyland-Yutani veut savoir pourquoi. En tant que Marines Coloniaux, vous allez donc explorer le système binaire Zeta Reticuli pour savoir ce qui s’y est passé…

Montage des figurines

Avant de commencer à jouer, il vous faudra monter les figurines des héros ainsi que celles des xénomorphes. A la façon des figurines Warhammer, il faudra vous équiper de votre pince plate, votre cutter et de votre colle pour les monter.

Les consignes de montages sont plutôt claires et on retrouve facilement les éléments de la figurine dans les grappes. On apprécie le fait de pouvoir personnaliser nos aliens. Chaque type de figurine alien arrive avec deux types de têtes et n’a pas de queue qui lui est spécifiquement associée, à vous de choisir les éléments que vous souhaitez pour votre figurine et ainsi les personnaliser.

Pour les amateurs de peintures de figurines, les figurines sont assez simples mais elles ont en même temps plein de petits détails. Elles devraient vous ravir pour les peindre.

Les personnages cultes du film

Si vous connaissez la saga des films aliens, vous serez contents de retrouver les personnages emblématiques du second film Aliens, le retour. Vous pourrez incarner un civil parmi Ellen Ripley ou encore la petite Newt.

Mais vous pourrez aussi jouer un des 5 Marines qui partent en mission avec Ripley. Vous pourrez revêtir le rôle de Hicks, Hudson ou encore Vasquez.

But du jeu

Dans Aliens: Encore Une Jolie Journée De Soleil, le but du jeu est réussir les différentes missions proposées en campagne par le jeu. Pour cela, explorez la carte, combattez les xénomorphes et tentez de survivre pour valider votre mission !

Place au jeu

Chaque mission peut se jouer seule ou en campagne.

Déroulée d’une mission

Chaque mission se joue de la même façon. Avant de commencer à jouer, vous aurez la mise en place spécifique au scénario à réaliser. Une fois l’introduction du scénario lue, vous aurez le contexte de la mission ainsi que l’objectif à remplir pour la réussir.

Chaque joueur va incarnez un héros qui a l’aide de son équipement devra aider le reste de l’équipe à survivre et à réaliser la mission.

Chacune des missions se compose d’un certain nombre de manches où dans chaque manche, cela se joue en deux temps : la phase des Marines puis la phase des Aliens.

La phase des Marines

Chaque héros va jouer son tour en jouant sa capacité d’activation puis en réalisant jusqu’à deux actions parmi le fait de se déplacer, d’attaquer, de barricader un accès, d’interagir avec un élément du jeu ou encore de jouer une carte. Certaines actions nécessiteront d’utiliser des cartes du deck d’endurance pour être jouer. Attention, car le deck d’endurance est au cœur du jeu. C’est dans ce deck que vous retrouverez les équipements, les munitions ou encore les ressources nécessaires à l’équipe, cela représente l’endurance du groupe ! Si celui devient vide avant la fin de la partie, vous perdez !

Une fois que tous les héros ont joué leur tour, Chacun jouera à tour de rôle les recrues (qui sont les personnages non joué par les joueurs). Chaque recrue pour réaliser des actions pour aider les héros.

La phase des Aliens

A leur tour, tous les aliens s’activent en se déplaçant vers les Marines et ensuite ils attaquent s’ils sont à proximité des Marines. Bien évidemment, les Marines ne laissent pas faire et riposteront à leur tour ! C’est ensuite au tour des Echos de s’activer. Cette fois-ci, s’ils sont à proximité d’un Marine, à l’aide d’une carte Détection, vous allez faire apparaître des Aliens.

A la fin de la manche, on vérifie si une condition de victoire ou défaite survient. Si c’est le cas, la mission prend fin immédiatement. Sinon, c’est parti pour une nouvelle manche.

La campagne

Le jeu peut se jouer en mode campagne dans lequel vous aurez 3 missions :

  • Retrouver Newt
  • Fuir
  • Survivre

Chacune des missions vous fera revivre des moments du film et avec les mêmes tensions ! Le fait de jouer le jeu en mode campagne rend le jeu captivant par le fait que vous allez épuiser les ressources de mission en mission, que si un personnage se fait éliminé, il ne revient pas en jeu à la mission d’après, on vous assure qu’au fur et à mesure des parties, la tension se fait sentir. D’ailleurs, si vous perdez un ou plusieurs personnages, vous allez la possibilité d’entreprendre une mission de sauvetage. Mais attention, chaque mission de sauvetage que vous entreprenez va vous faire perdre de précieuses ressources ! Alors à vous de choisir entre le sauvetage d’un héros ou continuer l’aventure sans lui.

Si vous venez à rater une des missions, cela met fin immédiatement à la campagne. Il vous faudra relancer une nouvelle expédition pour tenter votre chance à nouveau !

NOTRE AVIS

Aliens – Encore une jolie journée au soleil est un jeu coopératif survivaliste avec des figurines, basé sur l’histoire du film “Aliens, le retour” qui s’adresse à un public initié. Les règles du jeu ne sont pas extrêmement complexes mais certains points de règles sont peu clairs et nécessitent de retourner dans la règle plusieurs fois pendant la mission.

Lorsque vous lancez une mission, vous pouvez soit la jouer seule, soit la jouer en campagne. C’est lors des campagnes que le jeu devient encore plus intéressant car la mission jouée va directement impacter sur la suite de la campagne ! En plus de cela, mission après mission, vous allez sentir la tension monter. Si vous perdez des coéquipiers, vous pourrez lancer des missions de sauvetage, il en va de même pour les ressources avec les missions de ravitaillement mais ces missions en plus sont à vos risques et périls !

Le jeu se base sur le 2ème film de la série Aliens : Aliens, le retour. Les 3 missions présentes dans la boîte de base couvrent le début du film où les Marines ainsi que Ripley arrivent sur la planète et tentent de rechercher des survivants, c’est d’ailleurs comme cela qu’ils retrouvent la petite Newt ! Comme dans le film, vous vivrez cela dès la première mission ! La thématique du film est parfaitement respectée ! Il faudra cependant acquérir les extensions, disponibles à ce jour uniquement en anglais, pour vivre 100% du film !

Côté matériel, c’est qualitatif. Chaque élément permet une bonne immersion dans le jeu. Toutes les images sont tirées directement du film pour les fiches personnages. Chaque personnage est aussi équipé de son compteur permettant de gérer la précision de chaque tir lors des attaques ou des ripostes. Les plateaux de jeux semblent directement sortis du film, encore un composant du jeu qui permet de renforcer l’immersion ! Sans oublier les figurines ! Après 2 petites heures de montages, vous serez prêt à jouer. Pour les amateurs de peinture, vous pourrez vous faire une joie de les peindre car elles ont plein de petits détails. Les aliens sont vraiment très sympas !

Aliens – Encore une jolie journée au soleil est un jeu de type améritrash, un jeu où il faudra survivre tout en exterminant les xénomorphes qui surgissent de nul part et réussir les différentes missions ! Le jeu propose tout ce qu’il faut pour être au plus près du film et ressentir la tension de celui-ci ! Si vous êtes un fan de l’univers d’Aliens et que vous aimez les jeux de figurines de ce type, foncez ! Vous allez adorer !

En synthèse

On aime

  • Un jeu coopératif et survivaliste avec des figurines
  • Possibilité de jouer en mode mission ou en mode campagne
  • Des parties où la tension se fait sentir
  • La thématique et l’immersion parfaitement respectées par rapport au film
  • Un matériel intéressant à manipuler
  • Des figurines bien détaillées qu’il vous faudra monter avant de jouer

On aime moins

  • Des règles peut claires sur certains points qui vous font y retourner
  • La boîte de base ne propose qu’une partie des scénarios liés au film

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Tiwanaku

Tiwanaku
Tiwanaku

🎲 Tiwanaku
⚙️ Déduction, logique, exploration
🖨️ Sit Down
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 4 joueurs à partir de 12 ans
⏱️ ~ 1h 30 minutes
💶 ~ 46 €
🖋️ Olivier Grégoire
🖌️ Raphaël Samakh

Tiwanaku est un jeu de déduction, logique et d’exploration. Incarnez un fermier du peuple Quechua et menez votre peuple vers des territoires inconnus pour y trouver de nouvelles terres à cultiver. Explorez les régions et développez y des cultures selon les coutumes et légendes de la Pachamama. En l’honorant et en respectant ses grands principes, la Nature vous récompensera ! Utilisez votre logique et votre sens de la déduction pour vous aider dans votre quête !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

Avant de commencer la partie, il vous faudra choisir un scénario. Vous avez la possibilité entre deux types de scénarios : des scénarios courts pour des parties plus rapides ou des scénarios longs. Les scénarios courts sont idéals pour débuter et se familiariser avec le jeu.

Une fois le scénario choisi, il vous faudra faire la mise en place comme indiqué sur la fiche du scénario (face du plateau et placement des tuiles Terrain et Culture de départ). Il faudra mettre de côté les tuiles Terrain et Culture indiqué dans le scénario. Ce sont les tuiles que vous jouerez durant la partie.

Chaque joueur choisit une couleur et les pions associés. En fonction du nombre de joueurs, vous n’aurez pas le même nombre de pions Quechua. Les pions Diversité sont placés sur le plateau Diversité, c’est grâce à ces marqueurs et de leur avancement que vous gagnerez des points durant la partie.

Tout est prêt pour démarrer le scénario choisi et ainsi explorer de nouvelles terres.

But du jeu

Dans Tiwanaku, le but du jeu est d’avoir le plus de points en fin de partie. Pour cela, faites preuve de déduction et interroger la Pachamama pour trouver les emplacements terrain et la culture associée. N’oubliez pas de faire progresser votre diversité pour être en accord avec la nature.

Place au jeu

Une partie de Tiwanaku se joue en une succession de tours jusqu’à ce qu’à ce que la dernière tuile Terrain soit joué.

A votre tour de jeu, vous avez le droit d’effectuer une action parmi deux disponibles :

  • Explorer
  • Diviner
Action d’exploration

Pour explorer, vous allez commencer par déplacer un de vos pions Quechua. Vous n’êtes pas limité en nombre de cases pour le déplacement, mais vous avez quelques règles à respecter comme :

  • le fait de ne pas pouvoir passer ou s’arrêter sur la case d’un autre joueur
  • le fait de pouvoir vous déplacer sur n’importe quelle case tant qu’elle contient un de vos pions Quechua, une tuile Terrain ou une tuile Culture

Votre déplacement s’arrêter immédiatement dès que vous tombez sur une case vide.

Grâce à cette action de déplacement, vous pouvez aussi faire rentrer un de vos pions Quechua qui n’est pas encore en jeu. Choisissez stratégiquement sa position afin d’essayer de répartir vos pions Quechua sur l’ensemble du plateau !

Dès que votre pion est sur une case vide, c’est le moment de découvrir le terrain sur lequel il se trouve. Pour cela, il faut interroger la Pachamama. Utilisez la roue Pachamama et indiquez les symboles de l’emplacement de votre pion Quechua. Révélez la fenêtre Découverte et cela vous donnera le terrain associé. Il ne vous reste plus qu’à placer la tuile Terrain sous votre pion.

C’est en révélant des tuiles Terrain que vous allez faire progresser vos marqueurs de Diversité. Dès que vous faites apparaître une tuile Terrain d’un certain type, vous augmentez de “un” sa valeur sur sa piste diversité. Ensuite, vous marquez immédiatement des points en regardant les marqueurs au même niveau que celui-ci.

Petit conseil tactique grâce au déplacement, répartissez vous sur tout le plateau afin de pouvoir découvrir différents types de terrain et ainsi progresser à la même vitesse sur les pistes de diversité !

Tiwanaku
Action de divination

En choisissant cette action, vous allez tenter de déduire quelle culture est présente sur telle ou telle tuile terrain. Si vous réussissez votre divination, vous pourrez continuer d’en réaliser !

Tout d’abord, pour diviner, vous êtes obligé d’être sur une tuile Terrain sans culture. Ensuite, en usant de votre sens de la déduction et de votre logique, vous devrez donner le type de culture présent sur la tuile où vous vous trouvez. Mais vous allez me dire, comment déduire le type de culture sur une tuile ?! En fait, c’est “très simple”. Cela reprend la mécanique du Sudoku pour cette partie de déduction, par exemple :

  • Chaque type de culture ne peut être présent qu’un seul fois dans un groupe de terrains (la taille d’un groupe de terrain est 5 tuiles maximum)
  • Deux cultures de même type ne peuvent pas être adjacentes même si elles sont dans des terrains différents.

Une fois que vous pensez avoir la solution, énoncez là, un autre joueur vérifiera la réponse grâce à la roue Pachamama. Si vous avez la bonne réponse, vous gagnez autant de points que le type de culture trouvé, un pion Offrande ainsi que la possibilité de faire une nouvelle divination. En revanche, si vous donnez la mauvaise réponse, vous perdez autant que points que la valeur de la culture. Alors soyez sûr de vous !

Faire une offrande

A la fin de chacune des deux actions, vous avez le droit de réaliser une offrande à la Pachamama pour gagner des points supplémentaires. Pour cela, défaussez des pions Offrandes. En fonction du nombre de pions offerts, vous aurez un certain nombre de points. Ne négligez pas le fait de faire des offrandes car cela peut vous offrir quelques points !

Les tours vont s’enchainer ainsi jusqu’à ce que toutes les tuiles Terrain soient placées sur le plateau. A ce moment, chaque joueur peut réaliser une action de divination au tour par tour pour chacun de ses pions Quechua.

Dès que tous les joueurs ont passé leur tour, la partie prend fin. Le joueur avec le plus haut score remporte la partie de Tiwanaku.

NOTRE AVIS

Tiwanaku est un jeu de déduction et de logique où il vous faudra faire preuve de réflexion. Les règles du jeu sont accessibles. A votre tour de jeu, vous devez jouer une action parmi deux : vous déplacez afin de découvrir un terrain ou déduire une culture associée à une tuile. Mais le jeu demande beaucoup de réflexion pour gagner un maximum de points. Il vous faudra découvrir les différents types de terrains progressivement et savoir déduire les cultures à la façon d’une grille de sudoku !

Le jeu offre la possibilité de jouer des parties courtes et des parties longues. Les parties courtes sont idéales pour prendre en main le jeu et bien maîtriser ses subtilités. Vous aurez dans la boîte 20 scénarios qui permettront une belle variabilité.

Côté matériel, tout est qualitatif. Le plus réside dans la roue Pachamama qui est un objet ludique en tant que tel. La roue est intéressante à manipuler, car vous l’utiliserez quasiment pour toutes les actions que vous allez jouer.

Tiwanaku est un coup de cœur pour nous. Un jeu de déduction et de réflexion à la limite du jeu abstrait comme on aime. Si vous avez aimé Turing Machine pour son côté déduction, vous devrez adorer Tiwanaku !

En synthèse

On aime

  • Un jeu de déduction et de logique
  • Des règles accessibles
  • Possibilité de jouer des parties courtes ou longues
  • Plusieurs scénarios disponibles
  • Un super matériel avec la roue Pachamama comme objet ludique

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Lien affilié
Boutique Ludum
Lien affilié

Turing machine

Turing machine
Turing machine

🎲 Turing machine
⚙️ Déduction, Logique
🖨️ Scorpion Masqué
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 4 joueurs à partir de 14 ans
⏱️ ~ 15 à 30 minutes
💶 ~ 34 €
🖋️ Yoann Levet, Fabien Gridel
🖌️ Sébastien Bizos

Turing machine est un jeu de déduction basé sur de la logique mathématique. Partez interroger la machine, un ordinateur mécanique utilisant des cartes perforées, et retrouvez les codes secrets. Soyez le plus rapide à déchiffrer le code pour remporter la partie !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

On commence par choisir le problème à résoudre. Vous en avez 20 dans la boîte de base mais vous trouverez aussi une compilation d’énigmes en PDF sur le site de Scorpion maqué ou encore sur le site dédié qui vous permettra de générer des milliers de problèmes !

Vous pouvez maintenant préparer la machine en prenant les cartes Critères et les cartes Vérificateurs et en les installant autour de la tuile Machine à leurs emplacements correspondants.

Enfin, chaque joueur prend un paravent qui lui servira également d’aide de jeu ainsi qu’une feuille de note.

Vous êtes maintenant prêt à interroger la machine !

Le but du jeu

Dans Turing Machine, le but du jeu est d’être le premier à trouver le code ! Pour cela, interrogez la machine avec les différents vérificateurs mais surtout interrogez la moins de fois que les autres joueurs !

Place au jeu

Une partie de Turing Machine se joue en plusieurs manches composées de 4 étapes :

  • Choix des propositions
  • Interrogation de la machine
  • Déduction
  • Fin de manche
Choix des propositions

En début de manche, vous devez composer un nombre de 3 chiffres en utilisant les cartes perforées. Vous pouvez bien évidemment réutiliser le nombre utilisé à la manche précédente. Chaque chiffre donnera alors une valeur au “triangle bleu”, au “carré jaune” et au “rond violet”. C’est avec ce nombre que vous allez ensuite interroger la machine afin de trouver le code.

Interrogation de la machine

A chaque manche, vous pouvez interroger jusqu’à 3 fois la machine en utilisant 3 vérificateurs différents.

En utilisant vos cartes perforées, vous devrez les poser sur la carte Vérificateur que vous interrogez, deux possibilités concernant votre proposition :

  • Soit celle-ci est juste et vous aurez une coche verte
  • Soit celle-ci est fausse et vous aurez une coche rouge

A chaque interrogation de la machine, prenez des notes ! Vous verrez qu’elles vous seront bien utiles lors de la phase de déduction !

Déduction

Maintenant que vous avez interrogé la machine, vous commencez à avoir quelques indications sur les chiffres potentiels du code.

Posez chaque possibilité qu’il vous reste et croisez les avec vos notes, un code pourrait se dégager assez rapidement !

Fin de manche

A la fin de manche, chacun va devoir dire s’il pense ou non avoir trouvé le code. Ceux qui pensent l’avoir trouvé pourront vérifier avec la solution (via le site web). Si vous avez bon et que vous avez posé moins de questions que les autres joueurs, bravo vous avez gagné !

Si vous avez faux, vous êtes éliminé et les joueurs n’ayant pas encore trouvé le code repartent pour une nouvelle manche et de nouvelles déductions jusqu’à ce qu’un joueur trouve le code !

Mode coopératif

Le jeu offre la possibilité de jouer en mode coopératif. Pour cela, à vous d’échanger entre vous pour réaliser vos propositions, interrogations et en déduire le code. Vous pourrez grâce au site dédié donné votre code et il vous dira s’il est bon et surtout si vous avez réussi à le faire en moins de propositions que lui !

Le générateur de problèmes en ligne de Turing

L’éditeur, Scorpion masqué, a mis à disposition de nous, joueurs, un site permettant de générer des milliers et des milliers de problèmes. Il vous donnera toutes les informations permettant d’installer une partie et surtout en choisissant un niveau de difficulté, un mode de jeu et bien d’autres paramètres. Une fois que vous pensez avoir trouvé le code, vous pourrez lui soumettre. Le site vous indiquera si celui-ci est bon ou non. Même si vous êtes sûr de ne plus pouvoir gagner, vous pourrez quand même continuer votre réflexion !

NOTRE AVIS

Turing Machine est un jeu de déduction et de logique mathématique, générateur de casse-tête ! Les règles du jeu sont simples, mais il vous faudra relever un nouveau challenge cérébral à chaque partie. Votre objectif est de trouver un code le plus rapidement possible. Une seule façon pour y arriver : interroger LA machine grâce à des nombres et aux cartes Vérificateur ! En fonction des réponses qu’elle vous apporte, il faudra réussir à faire des déductions pour arriver jusqu’au code. Le jeu offre des millions de problèmes à résoudre avec plusieurs niveaux de difficultés. On apprécie énormément les deux modes de jeu proposés : compétitif ou coopératif. On alterne les modes de jeu sur nos différentes parties en fonction de la difficulté de celles-ci. Côté matériel, on adore la direction artistique prise pour la boîte avec le côté perforé qui rappelle les cartes. L’ensemble du matériel est de qualité et agréable à jouer. De notre côté, Turing Machine a été notre coup de cœur de la fin d’année 2022 ! On aime beaucoup l’expérience de jeu qu’il propose et son côté “casse-tête et déduction” ! Et surtout quelle satisfaction lorsque l’on arrive à résoudre un problème 🙂 !

Si vous n’êtes pas amateur de jeu de déduction, Turing Machine ne vous conviendra peut-être pas. Mais n’hésitez pas à l’essayer pour tenter l’expérience ! Car oui, Turing Machine propose une expérience de jeu incroyable !

En synthèse

On aime

  • Un jeu de déduction et de logique mathématique
  • Des règles simples pour un challenge cérébral intense !
  • Des milliers voir des millions de problèmes à résoudre
  • Deux modes de jeu : compétitif ou coopératif, à vous de choisir !
  • Un superbe matériel

Boutique Ludum

Wingspan Asie

Wingspan Asie
Wingspan Asie

🎲 Wingspan Asie
⚙️ Collection
🖨️ Matagot
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 2 joueurs à partir de 10 ans
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 40 €
🖋️ Elizabeth Hargrave
🖌️ Ana Maria MARTINEZ JARAMILLO, Natalia ROJAS

Wingspan Asie est un jeu de collection d’oiseaux. Nous avons ici un nouveau jeu en standalone pour 2 joueurs que vous pouvez aussi jouer en tant qu’extension pour la boîte de base avec une possibilité de jouer jusqu’à 8.  Vous incarnez des collectionneurs d’oiseaux avec comme objectif d’aménager la plus belle des volières. Partez ici découvrir plus de 90 espèces d’oiseaux qui peuplent l’Asie !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

Côté mise en place, si vous connaissez le jeu Winspan, elle est quasiment identique.

On commence par installer la mangeoire avec les dés, la réserve avec les jetons Nourriture, le plateau avec les cartes Oiseau ainsi que les autres éléments de jeu à proximité.

Chaque joueur récupère un plateau individuel (la volière), les 8 cubes Action d’une couleur. Chacun prend également des ressources, des cartes Oiseau et des cartes Bonus avant de commencer à jouer.

La spécificité de cette version 2 joueurs vient avec un nouveau plateau Duo ainsi que ses tuiles Objectifs qui est disposé de façon à ce qu’il soit accessible aux 2 joueurs. En plus de cela, chaque joueur récupère les pions Duo de la même couleur que les cubes Action et il en place un sur chaque case Oiseau de son plateau.

Tout est maintenant prêt pour aménager votre volière !

Le but du jeu

Dans Wingspan Asie, le but du jeu est d’avoir le plus de points de victoire. Pour cela, vous allez devoir remporter des points liés aux tuiles Objectifs, mais également avec votre collection d’oiseaux et les éléments qui leurs sont associés.

Place au jeu

Une partie de Wingspan Asie se joue en 4 manches où vous allez jouer chacun votre tour. Vous allez voir que les règles sont quasiment les mêmes que celle de la boîte de base si vous connaissez. On va vous expliquer les grandes lignes pour ceux qui ne connaissent pas et les nouveautés apportées par cette version deux joueurs.

A votre tour, vous allez jouer une action parmi 4 :

  • Jouer un oiseau de votre main
  • Gagner de la nourriture et activer les cartes Oiseau de la forêt
  • Pondre des œufs et activer les cartes Oiseau de la prairie
  • Piocher des cartes et et activer les cartes Oiseau des marais
Jouer un oiseau de votre main

Il vous faudra dépenser un cube Action et payer le coût en œuf pour jouer cette action. Maintenant, en respectant la contrainte de pose qui n’est autre que l’habitat dans lequel elle peut être jouée, il faudra payer son coût en ressource.

Dès que vous jouez un oiseau sur un emplacement vide, vous allez récupérer un pion Duo. En fonction des éléments de votre carte Habitat, Nid, Nourriture, vous devrez placer votre pion sur le plateau Duo sur un emplacement respectant une de ces contraintes. Lorsque vous le placez, ayez bien en tête l’objectif en cours et ceux à venir car c’est une façon de marquer des points. Certaines cases du plateau vous donneront des bonus ! Vous pouvez aussi décider de le défausser et cela vous permettra soit de relancer les dés, soit de changer les cartes Oiseaux.

Wingspan Asie
Gagner de la nourriture et activer les cartes Oiseau de la forêt

En jouant cette action, vous allez récupérer le nombre de nourriture en fonction de la case libre la plus à droite de votre plateau Joueur. Dans ce cas, vous choisissez dans la mangeoire le nombre de dés correspondant à ce qui est indiqué sur votre plateau. Certaines cases vous permettent de transformer une carte Oiseau de votre main en nourriture.

Une fois l’action jouée, vous allez pouvoir activer vos cartes Oiseau présente sur la ligne Forêt en partant de la droite pour revenir vers la gauche. Toutes les cartes ne sont pas activables à ce moment, à vous de choisir le moment opportun pour le faire.

Pondre des œufs et activer les cartes Oiseau de la prairie

En plaçant un cube Action sur la ligne “Pondre des œufs”, vous allez pondre le nombre d’œufs indiqué sur la case la plus à droite. Les œufs doivent être placés sur une carte Oiseau sur laquelle il reste encore des places dans le nid de disponibles, chaque carte Oiseau a une limite d’œufs d’indiquée sur sa carte. Vous pouvez défausser une ressource pour récupérer un œuf complémentaire. Ayez toujours quelques œufs d’avance car ils vous serviront à jouer des cartes Oiseau par la suite !

Dès que vous avez fini votre action, comme pour la précédente, vous activez toutes vos cartes Oiseau Activables.

Piocher des cartes et et activer les cartes Oiseau des marais

La dernière action de disponible est “Piocher des cartes”. En jouant cette action, vous allez pouvoir piocher autant de cartes que le nombre indiqué sur la dernière carte. Vous avez la possibilité de défausser un œuf pour piocher une carte supplémentaire. Certaines cartes Oiseau vous permettront d’ajouter des cartes sous elles et ainsi de vous faire gagner des points en fin de partie, alors essayez toujours d’avoir des cartes dans votre main. Cela vous permet aussi d’avoir plus de choix dans les oiseaux à ajouter à votre volière.

Ensuite, vous activez chaque carte Oiseau présente dans la ligne.

Fin de manche

Une fois que tous les joueurs ont joué toutes leurs actions, on active les cartes Oiseau avec un pouvoir “Fin de manche”. On compte les points de l’objectif en cours et on utilise un cube Action pour noter les scores. A la manche suivante, on aura alors une action de moins et cela à chaque manche.

Les manches et les tours s’enchainent ainsi jusqu’à la fin de la 4ème manche. Chacun compte alors ses points liés aux objectifs, aux cartes Oiseaux, ainsi qu’avec certaines ressources. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

NOTRE AVIS

Wingspan Asie est un jeu de collection qui peut se jouer en duo en tant que Standalone ou en extension si vous avez déjà le jeu de base. Les règles entre cette version et la version de base sont très similaires. Si vous aviez l’habitude de jouer à Wingspan à deux joueurs, cette version Asie ajoute un côté un peu plus tactique, stratégique et de l’interaction entre les joueurs. Notamment grâce à l’ajout du plateau sur lequel vous jouerez les points liés aux objectifs. Si vous ajoutez le jeu à la boîte de base en tant qu’extension, celui-ci ajoute de la rejouabilité avec 90 nouvelles cartes Oiseau. Vous pouvez bien évidemment ajouter cette extension aux deux autres. Comme sa version de base, nous avons ici un matériel de qualité et des illustrations qui sont sublimes. Wingspan Asie nous a convaincu pour nos parties à deux joueurs ! L’extension propose également un mode de jeu pour jouer à 7-8 joueurs grâce au mode Nuée.

En synthèse

On aime

  • Un jeu de collection en standalone pour jouer en duo ou en extension
  • Un côté plus tactique et stratégique grâce au plateau Duo
  • De l’interaction entre les joueurs
  • De la rejouabilité en mode extension avec 90 nouvelles cartes Oiseau
  • Un matériel de qualité avec des illustrations toujours aussi chouettes

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Ludum

La Guilde des Expéditions Marchandes

La Guilde des Expéditions Marchandes

🎲 La Guilde des Expéditions Marchandes
⚙️ Exploration, Construction
🖨️ Origames
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 4 joueurs à partir de 10 ans
⏱️ ~ 30 min à 1 heure
💶 ~ 44 €
🖋️ Brett J. Gilbert, Matthew Dunstan
🖌️ Gerralt Landman

La Guilde des Expéditions Marchandes est un jeu de type “flip & write” où la partie “write” est remplacée par des cubes. En tant qu’explorateurs, la Reine a fait appel à vous pour voyager aux coins du royaume de Tigomé et ainsi de rétablir les routes commerciales. A vous de traverser les mers agitées, les montagnes et les vastes déserts pour trouver les nouveaux villages et de visiter les Tours d’Observations. Remplissez au mieux votre mission et devenez le plus grand Explorateur du royaume !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

La mise en place

On place le plateau d’Exploration au milieu de la table de façon à ce qu’il soit visible pour chaque joueur. Puis, on préparer la pioche Exploration avec les cartes Terrain et la carte Age 1. On verra pas la suite qu’à chaque âge, on vient ajouter la carte de celui-ci.

Ensuite, on prépare une pile avec les cartes Spécialité et une avec les cartes Trésor. Les piles de cartes ainsi que les jetons du jeu sont placés à côté du plateau.

Chaque joueur prend un plateau Mappe (tous le même) ainsi que tous les jetons d’une couleur composés des cubes d’Exploration et des jetons Village.

Chaque carte a ses propres objectifs. Il faudra piocher 3 cartes parmi les 6 qui correspondent à la Mappe choisie. Ceux sont les objectifs communs à remporter durant la partie.

Tout est maintenant prêt pour démarrer votre exploration.

Le but du jeu

Dans La Guilde des Expéditions Marchandes, le but du jeu est de récupérer le plus de pièces (points de victoire) en fin de partie. Pour cela, vous aurez 4 âges (manches) pour explorer la mappe, découvrir des villages, créer des liaisons commerciales, amasser des trésors en découvrant des ruines et visiter les tours d’observation.

Place au jeu

Une partie de la La Guilde des Expéditions Marchandes se joue en 4 âges, soit 4 manches. Chaque âge va durer un certain nombre de tours lié au nombre de cartes présentes dans la pioche Exploration. Toute la partie va se jouer de manière simultanée entre les joueurs.

En début début de manche, on prépare la pioche Exploration en ajoutant la carte de l’âge en cours. En début de partie, on démarre alors avec les 5 cartes Exploration de base et celle de l’âge 1.

Un tour de jeu se déroule toujours de la même manière, on pioche et on révèle la première carte de la pioche Exploration. A partir de là, vous pouvez tomber sur deux types de cartes :

  • Une carte Terrain pour laquelle vous placerez des cubes sur votre mappe pour explorer le terrain associé. Il faudra bien évidemment respecter quelques règles de pose pour les cubes comme le fait d’être adjacent à un autre cube, village ou encore à la capitale. Les cartes Terrain vous permettront d’étendre votre exploration à travers les déserts, les plaines, les montages et encore la mer.
  • Une carte Age pour laquelle vous piocherez une carte Spécialité (si nous sommes sur l’âge en cours) et que vous pourrez ensuite activer.

Grâce à ces deux types de cartes, vous allez pouvoir construire des villages ou encore créer des liaisons commerciales entre les villes afin d’y installer des comptoirs commerciaux. En traversant les mers, vous allez tomber sur des ruines où vous trouverez des trésors comme des pièces, le fait de pouvoir ajouter un cube ou encore des cartes pour marquer des points en fin de partie. Vous allez même pouvoir explorer des tours d’observation. Toutes ces actions vont vous permettre de remporter des points tout au long de la partie.

A la fin de d’un âge, on prépare la nouvelle pioche Exploration en ajoutant la carte Age à venir et on supprime tous les cubes d’exploration (on le laisse que les villages et les tours). Lors du dernier âge, la carte ajoutée permettra de jouer une seconde fois la carte Spécialité d’un âge. A vous de jouer cela de manière tactique !

En fin de partie, chaque joueur calcule son score en ajoutant son nombre de pièces avec celui gagner avec les objectifs communs et les cartes Trésor. Le joueur avec le plus de points remporte la partie et devient le nouveau grand Explorateur du royaume.

Le jeu arrive avec quatre mappes différentes et pour chacune d’elles des cartes Objectif. Cela ajoute une belle rejouabilité et une façon quelque peu différente de jouer.

NOTRE AVIS

La Guilde des Expéditions Marchandes est un jeu de “flip & cube” fluide et accessible. Les règles sont simples et vite assimilées. Chaque partie est dynamique. Du fait que tous les joueurs jouent simultanément, il n’y a pas de temps mort. Vous aurez 4 manches seulement pour explorer au maximum la mappe et ainsi remporter le plus de points. A chaque tour, on révèle une carte Exploration, ensuite chaque joueur place ces cubes en respectant les contraintes. Si la carte révélée est une carte Age, chaque joueur ajoute une spécialité à sa mappe et l’active, à partir de ce moment-là, on va avoir une légère asymétrie entre les joueurs et on affinera notre stratégie. Le jeu vient avec 4 mappes différentes avec pour chacune 6 objectifs soit une belle rejouabilité. D’ailleurs les objectifs viendront ajouter un peu d’interaction indirecte entre les joueurs. Le matériel est chouette et sympathique à manipuler. Le seul petit négatif qu’on pourrait relever est que ça peut vite devenir le désordre sur la mappe si celle-ci vient à bouger, les cubes suivront. De notre côté, c’est un coup de cœur en ce début. On aime sa simplicité et son côté tactique sur le placement des cubes et d’activation des spécialités (capacités spéciales).

En synthèse

On aime

  • Un “flip & cube” fluide et accessible
  • Des règles simples
  • Des parties dynamiques et sans temps mort, tout le monde joue simultanément
  • De l’asymétrie grâce aux spécialisations de chaque joueur
  • 4 mappes différentes avec chacune 6 objectifs
  • Un chouette matériel

On aime moins

  • Les petits cubes qui peuvent vite bouger sur la mappe

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.

Boutique Ludum

Precognition

Precognition
Precognition

🎲 Precognition
⚙️ Combinaison, gestion de ressources, Dual system
🖨️ Ludonaute
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 54 €
🖋️ Julien Prothière
🖌️ Sébastien Caiveau

Precognition est un jeu de combinaisons de cartes grâce à une nouvelle mécanique, le dual system et de gestion de ressources. Voilà maintenant un certain temps que l’humanité a presque disparu, les humains encore vivants sont devenus des êtres vides sans émotions. Mais vous, peuple Ymunes avez réussi à survivre dans ce nouvel environnement et certains d’entre vous, les Prescients peuvent même prédire l’avenir. Grâce à ce don de précognition, vous percevez un avis pour les humains. Votre mission est de réussir à sauver ce qu’il reste de l’humanité.

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Chaque joueur prépare son plateau individuel composé d’une partie Bateau et des deux Zones des machines. Chacun récupère ensuite un deck ainsi que les deux cartes Choix associées à sa couleur. On place les différentes ressources de départ sur le plateau de chaque joueur. Il reste ensuite à préparer le Fleuve. Pour cela, on place 3 tuiles de chaque saison face cachée, entre chaque saison, une tuile Île et on termine avec la tuile finale l’Île de Létéa. A vous de guider votre peuple et de sauver le plus d’humains !

Dans Precognition, le but du jeu est de sauver le plus d’humains sains en fin de partie. Pour cela, à vous récupérer des humains le long du fleuve, de les soigner, de les nourrir tout en luttant contre les fléaux qui vous menacent.

Une partie de Précognition se joue en 12 tours de jeu, eux-mêmes divisés en 3 saisons. Chaque tour de jeu est composée de 3 phases :

  • La phase de décision
  • La phase d’action
  • La phase de maintenance

Phase de décision

C’est dans cette phase que nous allons choisir les cartes à jouer à la phase suivante. Nous avons déjà devant nous deux cartes faces visibles. On va piocher deux cartes de notre pioche et les garder secrètes dans notre main.

C’est là qu’entre en jeu la mécanique de Dual System.

Chaque joueur possède deux cartes particulières : Garder et Donner. A l’aide de ces cartes, vous allez sélectionner une carte parmi les 4 et l’associer à la carte Garder et vous ferez de même pour la garde Donner mais en utilisant forcément une des 2 cartes face visibles. Avec les deux cartes restantes, vous formez une 3ème paire.

Dès que tous les joueurs ont préparé leur cartes, c’est le moment de les révéler et de les donner aux joueurs concernés. Vous donnez au joueur à votre droite la carte à “Donner”, il la place dans sa zone de jeu (devant son plateau). Comme tout le monde, vous recevrez aussi une carte ‘Donner” du joueur à votre gauche.

La carte associée à la carte “Garder” reste chez vous et vous la placez dans votre zone de jeu (devant votre plateau). Tous les joueurs font de même. Vous avez maintenant les deux cartes que vous pourrez jouer à la phase d’action.

Les deux cartes restantes sont données à votre joueur de gauche, qui les placent face visibles devant lui (sous son plateau de jeu). Tous les joueurs reçoivent deux cartes de leur joueur de droite.

Maintenant que tous les joueurs ont récupéré leurs cartes à jouer, on peut passer à la phase d’actions.

Phase d’action

Durant la phase d’action, vous allez activer vos cartes placées dans votre zone de jeux et deux choix s’offrent à vous :

  • Activer une seule des deux cartes, dans ce cas, vous ne payez pas son coût en humains
  • Activer les deux cartes, dans ce cas, vous payez le coût de chacune. Le coût est indiqué en bas à gauche, il s’agit d’un coût en humains sains qui seront alors remis sur le Pont contaminé de votre bateau.

Lorsque vous activez une carte, vous récupérez les ressources indiquées en haut à gauche. Si vous activez les deux cartes et qu’en plus de cela leur type est identique, vous pouvez récupérer les ressources sous le symbole “==”.

Vous trouverez 4 types de cartes vous permettant d’accéder aux 4 ressources du jeu :

  • Les cartes Ymune (verte) : Vous gagnez des Ymunes et vous les placez soit dans votre Infirmerie, soit sur la Proue de votre bateau
  • Les cartes Humain (bleue) : Vous gagnez des humains à placer sur le Pont contaminé de votre bateau
  • Les cartes Nourriture (jaune) : Vous gagnez de la nourriture à place dans votre Jauge de nourriture. Vous verrez qu’elle vous servira rapidement lors de la phase de maintenance. Un conseil, stockez en le plus possible
  • Les cartes Batterie (Rouge) : Vous gagnez des batteries à placer sur les machines de la réserve comme vous le souhaitez. Vous pourrez utiliser les machines si elles sont complètes durant votre phase d’action.

Maintenant que vos cartes sont activées et jouées, on passe aux machines présentes dans la réserve. Vous pourrez utiliser une ou plusieurs machines en fonction des cartes présentes dans votre zone de jeu. Prérequis, les deux cartes doivent être différentes et il n’est pas nécessaire que les deux cartes aient été activées. En fonction des types de cartes que vous avez, vous pourrez activer toutes les machines complètes liées à ce type de cartes. Cela va vous permettre de récupérer des ressources Bonus. Profitez-en, car les ressources ne sont pas en grande quantité.

Dès que tous les joueurs ont joué leur phase d’action, place à la phase de maintenance.

Phase de maintenance

La phase de maintenance comporte différentes étapes. Tous les joueurs ne les réaliseront pas.

Sur vos cartes, vous avez peut-être eu une valeur Violette en dessus du nombre d’humains, il s’agit du Fléau. Dans ce cas, si cela est inscrit sur votre carte, vous devez augmenter votre Jauge de Fléau sur votre bateau.

Deux possibilités s’offrent à vous pour baisser votre Jauge de de Fléau (sachant qu’elle doit obligatoirement être à 0 ou presque en fin de tour) :

  • Défausser un ou plusieurs Ymunes protecteurs placés sur la Proue de votre bateau. Chaque Ymune ainsi défaussée diminue votre Jauge de 2.
  • Défausser un ou plusieurs humains contaminés ou sains. Chaque Humain diminue de 1 votre Fléau.

C’est maintenant l’heure de soigner vos humains contaminés. Pour cela, en fonction de votre nombre d’Ymunes vous pourrez soigner le même nombre d’Humains contaminés. Les Humains que vous ne pouvez pas soigner reste sur le Pont.

Dernière étape avant la fin d tour, il faut maintenant avancer sur le fleuve. Pour cela, on retourne la première tuile disponible et on en applique l’effet. Certaines tuiles vous apportent des bonus et d’autres seront plutôt des malus. Tous les 4 tours, vous arriverez sur une tuile de fin de saison. Il faudra alors pouvoir nourrir tous vos Humains sains grâce à la nourriture que vous aurez accumulé. Malheureusement, si vous ne pouvez pas tous les nourrir, vous serez obligé d’en défausser.

Les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à la fin de partie. A la fin de la 3ème saison, et bien évidemment après avoir nourri vos Humains, vous connaîtrez le gagnant. Le vainqueur est celui qui aura le plus d’Humains sains présents sur son bateau.

Le jeu offre 3 modes :

  • Le mode compétitif que l’on vient de vous expliquer
  • Le mode coopératif extrêmement challengeant. On en plus d’un objectif commun de fin de partie, vous devrez durant les deux premières saisons résoudre d’autres objectifs. Si vous ne réussissez pas un des objectifs intermédiaires ou finaux, la partie est perdue.
  • Un mode par équipe. Ce sont les mêmes règles que pour le mode compétitif à la différence que vous jouez côte à côte : un des deux joueurs va fournir des cartes à son partenaire, l’autre à son adversaire lorsque vous donnez une carte.

NOTRE AVIS

Precognition est un jeu de combinaisons de cartes à la mécanique innovante grâce au Dual System. Lors des premiers tours cela peut paraître compliqué à appréhender, mais on se familiarise rapidement avec. Cela nous oblige à anticiper les prochains tours et surtout à suivre le jeu de vos adversaires. Le jeu offre dilemmes et tension durant toute la partie : quelle carte donner, quelle carte vais-je recevoir, aurais-je assez de nourriture pour mes humains. Le jeu propose 3 modes de jeu : compétitif, coopératif, et par équipe, les 3 modes sont tous aussi biens les uns que les autres, avec un vrai challenge pour le mode coopératif ! Qu’en est-il de la rejouabilité ? Vous avez plusieurs tuiles permettant de construire le fleuve, plusieurs machines différentes pour composer votre bateau et l’ordre de votre deck parmi les saisons ne sera jamais le même. De plus, le fait de devoir échanger des cartes avec les autres joueurs fera que vous devrez à chaque fois vous adapter. Le thème de la survie de l’espèce humaine est bien présent et parfaitement mis en œuvre dans la mécanique de jeu, dans le matériel et grâce aux sublimes illustrations du peuple Ymunes. Comme à leur habitude, Ludonaute nous propose un jeu de qualité. Mais, il manque quelque chose dans la boîte afin de ranger tout ce joli matériel. Precognition est un excellent jeu avec une thématique bien présente et à l’interaction forte entre les joueurs. On aime énormément les 3 modes de jeu qui vous feront jouer différemment.

En synthèse

On aime

  • Un jeu de combinaisons de cartes à la mécanique innovante : le dual system
  • Dilemmes et tension : quelle carte donné, quelle carte vais-je recevoir, aurais je assez de nourriture pour mes humains
  • Interactions entre les joueurs
  • 3 modes de jeu : compétitif, coopératif, par équipe. Tous aussi bien les uns que les autres
  • De la rejouabilité grâce aux différentes tuiles pour le fleuve et des machines différentes pour composer votre bateau
  • Un thème bien présent mis en valeur par de sublimes illustrations
  • Matériel de qualité

On aime moins

  • Il manque un petit quelque chose pour ranger tout ce joli matériel

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est sincère.


Skytopia

🎲 Skytopia
⚙️ Placement d’ouvriers
🖨️ Cosmodrome Games, Atalia
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1h
💶 ~ 35 € ⠀
🖋️ Ivan Lashin
🖌️ Andrey Pervoukhine, Timofey Mazurenko

Skytopia est un jeu de placement d’ouvriers. En tant que dirigeant de l’une des cités du ciel de Skytopia, vous participez à la compétition pour remporter le titre de Capitale du ciel. A vous de prouver les valeurs de votre cité en faisant appel aux golems pour ériger de magnifiques tours et ainsi avoir les améliorations les plus prestigieuses. N’oubliez pas d’attirer la loyauté des Maîtres de la Guilde. A vous de prouver que vous êtes capable de devenir la nouvelle Capitale du ciel !

COMMENT ÇA SE JOUE ?

Avant de commencer à jouer, chaque joueur reçoit un plateau Cité Flottante ainsi que les dés Golem de la couleur associée. On place la piste de score au centre de la table et en dessous, une tuile Maitre de Guilde de chaque type. Le chronomètre est disposé au centre de l’air de jeu accessible et visible de tous les joueurs. Il ne reste qu’à préparer le Marché avec les cartes Tour dépendant du nombre de joueurs. Vous voilà prêt à élever votre cité pour devenir la Capitale du ciel !

Dans Skytopia, le but du jeu est d’avoir le plus de points de prestige en fin de partie. Pour cela, tout au long de la partie vous allez envoyer vos golems (dés) activer des cartes Tour afin de les construire et tenter de gagner le respect des Maîtres des Guildes

Une partie de Skytopia se joue en plusieurs manches jusqu’à temps que la fin de partie soit déclenchée c’est-à-dire qu’un des paquets de cartes Tour soit épuisé.

Chaque joueur va jouer à tour de rôle. Un tour de jeu se compose de 3 phases :

  • Finir un ou des projets et activer les Tours
  • Envoyer un golem travailler
  • Compléter le marché

Phase 1 : Finir un ou des projets et activer les Tours

Si lors de votre tour, vous avez plusieurs dés Golem égale à la valeur du chronomètre, vous pourrez alors terminer ces projets. Vous devez récupérer toutes les cartes ainsi terminées ainsi que vos dés afin de les ajouter à votre cité. Si d’autres joueurs avaient des dés de présents sur ces cartes, ils les récupèrent également et gagnent en plus 3 pièces par dé récupéré.

Les cartes que vous avez récupéré doivent être placées à la base dans vos différentes tours en fonction de leur couleur et dans l’ordre de votre choix. Chaque tour ainsi améliorée peut être activée. A vous de choisir la tour que vous souhaitez activer en premier. Ensuite, vous avez la possibilité de jouer la capacité présente sur chaque carte de la tour en commençant par celle présent à la base.

Phase 2 : Envoyer un golem travailler

Cette phase de jeu est obligatoire. Vous devez envoyer un de vos dé Golem sur une carte Tour où vous n’êtes pas déjà présent. Dans le cas où vous n’auriez plus de dé disponible, vous devrez en récupérer un d’une des cartes.

Le dé que vous allez placer sur la carte doit avoir une valeur en 1 et 6. La valeur choisie vous permettra de connaître le nombre de manches qui doivent s’écouler pour terminer votre projet. Bien évidemment, il y a quelques contraintes à respecter pour poser un dé :

  • La valeur ne peut pas être celle du chronomètre
  • Vous ne pouvez pas poser votre dé sur une carte où vous avez déjà un dé
  • Vous ne pouvez pas poser votre dé avec la même valeur qu’un dé déjà présent sur une carte
  • Vous devez être en capacité de payer le coût de la valeur du dé. Chaque valeur a un coût en fonction du chronomètre, il y a toujours une valeur qui est gratuite.

Une fois votre dé placé, vous pouvez activer la carte immédiatement.

Phase 3 : Compléter le marché

Si vous avez terminé des projets et ainsi récupéré des cartes, il vous faudra compléter le marché.

Une fois que chaque joueur aura joué son tour, la manche prend fin. On tourne alors le chronomètre d’un cran, cela modifie la valeur des dés présentes sur le chronomètre.

Les manches s’enchainent ainsi jusqu’à ce qu’un paquet de cartes Tour soit épuisé. On termine alors la manche en cours et une dernière sera jouée. En fin de partie, chaque joueur additionne ses points. La cité du joueur avec le plus de points devient la Capitale du ciel.

NOTRE AVIS

Skytopia est un jeu de placements d’ouvriers et d’engine building. Le jeu offre des règles plutôt simples mais il s’adresse davantage à des joueurs initiés. La séquence de jeu est simple : à votre tour, il vous faudra placer un dé sur une des cartes Tour et activer la capacité de celle-ci. Au début de votre tour, vous aurez la possibilité de terminer vos projets si vos dés ont la même valeur que celle du chronomètre. Le jeu est surtout basé sur des combos, de l’anticipation et une once de programmation et c’est un des points que nous apprécions beaucoup. Grâce aux capacités présentes sur chaque plateau Cité Flottante, à celles des tuiles Capacité de départ et de chaque Tour, le jeu offre une belle rejouabilité. Il se joue aussi bien à deux joueurs qu’à plus. Côté matériel, tout est de qualité et se range parfaitement bien dans le thermoformage prévu dans la boîte. On aime beaucoup le chronomètre Golem à manipuler tout au long de la partie. Skytopia est un jeu innovant aux mécaniques bien huilées dont nous avons apprécié l’expérience de chacune de nos parties.

EN SYNTHSE

On aime

  • Un jeu de placement d’ouvriers et d’engine building
  • Combos, anticipation et programmation sont les maîtres mots
  • Une séquence de jeu simple
  • Belle rejouabilité
  • Un matériel de qualité avec un beau prévu à cet effet

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


The Belgian Beers Race

The BElgi

🎲 The Belgian Beers Race
⚙️ Course
🖨️ BYR Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 50 € ⠀
🖋️ Cowmic Boutriaux
🖌️ Ammo Dastarac

The Belgian Beers Race est un jeu de gestion de ressources et de course où pendant 3 jours, vous allez faire le tour de la Belgique pour y découvrir ses nombreuses brasseries ! A vélo, en bus ou encore en autostop, partez explorer un maximum de brasseries, achetez des bières, dégustez des bières* (avec modération bien évidemment) et trinquez avec les autres joueurs ! Mais n’oubliez pas de revenir sur la Grand-Place de Bruxelles avant la fin de votre périple ! Un, deux, trois, partez !

COMMENT ÇA SE JOUE ?

On installe le plateau de jeu au centre de la table ainsi que les éléments de jeu sur celui-ci comme les sous-bock et les bouteilles à récupérer tout au long de la partie. On prépare ensuite les différentes cartes Objectifs, certaines seront gagnées durant la partie et d’autres seront validées en fin de partie. Chaque joueur reçoit un plateau avec les pions de la couleur associée. Chacun place son pion Joueur sur la Grand-Place de Bruxelles. A vous la tournée des brasseries*.

Dans The Belgian Beers Race, le but du jeu est de gagner un maximum de points de victoire tout en étant rentré sur la Grand-Place de Bruxelles. Pour ce faire, vous aurez 3 journées seulement pour faire un tour de la Belgique à vélo, autostop ou encore en bus et visiter les brasserie, y déguster bières* et fromages ou encore trinquer avec les autres joueurs.

La partie se joue en 3 manches représentant 3 journées de 31 UT (unité de temps). Chaque journée est découpée en UT, c’est la façon dont vont s’ordonner vos tours de jeu. C’est toujours le joueur dont le pion est le plus loin sur la piste qui joue (près de 0). Si vous êtes derrière les autres joueurs de plusieurs UT, vous pourrez ainsi jouer plusieurs actions d’affilée.

Vous allez ainsi démarrer votre tour de la Grand-Place de Bruxelles. A votre tour, vous pourrez réaliser une action parmi 5 et ainsi dépenser le nombre d’UT associés :

  • Se déplacer en vélo, autostop ou bus
  • Acheter une bière
  • Déguster une bière*
  • Trinquer avec un autre joueur*
  • Camper en fin de journée

Se déplacer

Lorsque vous allez vous déplacer, cela sera entre deux brasseries reliées entre elles. Vous pourrez alors utiliser :

  • le vélo, le plus sûr. Votre déplacement est réussi à tous les coups, mais demandera un peu plus de temps ;). Bien évidemment, si vous avez dégusté trop de bières, vous ne serez plus en mesure de prendre le vélo car cela deviendra bien trop dangereux !
  • l’autostop en lançant les dés, si vous loupez votre lancer, vous perdez 2 UT mais vous récupérez un dé supplémentaire au prochain lancer. Vous aurez aussi l’occasion d’offrir deux bières à l’automobiliste pour être sûr qu’il vous emmène et vous n’aurez pas besoin de lancer les dés 😀
  • le bus en lançant les dés et avec les mêmes contraintes que l’autostop. Mais pendant votre trajet, vous pourrez déguster une bière* tranquillement

Chaque transport à son propre nombre d’UT d’indiqué sur le trajet que vous allez faire. A vous de choisir au mieux, en fonction de votre avancement dans la partie et de prendre les risques nécessaires aux lancers de dés pour aller le plus vite possible.

Lorsque vous arriverez dans une brasserie, vous placerez un de vos jetons Brasserie visitée. Vous pourrez également récupérer le jeton Premier visiteur ou un sous-bock, cela vous donnera des points à la fin de la journée et en fin de partie. Certaines brasseries spéciales vous donneront des points bonus ;).

Bruxelles recense 6 brasseries où chaque déplacement ne représente qu’une seule UT, alors pourquoi pas les découvrir tranquillement et récupérer quelques points :).

Acheter une bière

Pour une UT, vous pourrez acheter une bière à la brasserie. Vous l’ajoutez à votre sac à dos. Si la brasserie visitée propose du fromage, vous pouvez en un acheter sans payer d’UT en plus ;).

Déguster une bière*

Pour une UT, vous aurez la possibilité de déguster* une bière si la brasserie le propose. Pour chaque bière dégustée, vous gagnerez 2 points de victoire en fin de partie ! Mais attention, vous allez ainsi faire monter votre niveau sur l’éthylomètre. Tout au long de la partie, il vous faudra suivre le niveau de votre éthylomètre pour ne pas prendre de pénalités sur vos prochains tours et vos prochaines actions.

Trinquer avec un autre joueur

Si lors de votre action “Se déplacer”, vous arrivez sur une brasserie où il y a déjà un ou plusieurs joueurs, vous allez devoir trinquer ! C’est alors le moment d’offrir une de vos bières et ils en feront de même, vous serez alors obligé de la déguster immédiatement.

Camper

En fin de journée (en fin de manche), si vous le souhaitez, vous pourrez camper. Dans ce cas, vous ne pourrez plus faire d’autres actions avant la journée suivante. Pendant que vous campez, vous pourrez convertir des bières stockées dans votre sac à dos en bières dégustées* à raison d’une UT par bière convertie.

Pendant votre tour, en plus de votre action jouée, vous pourrez gagner des cartes Objectif sur vous en remplissez un. Ne passez pas à côté car elles vous donneront des points en fin de partie.

A la fin de la journée, on réalise le décompte journée à l’aide des bières dégustées et de certaines brasseries visitées. Chacun ajuste également son éthylomètre en le reculant de 4 cases.

C’est reparti pour une nouvelle journée (manche) sur les routes Belges à la découverte des brasseries. Chacun repart de la brasserie où il s’était arrêté la veille.

Lors de votre dernière journée, il faudra la terminer celle-ci à Bruxelles, si vous ne le faîtes pas, vous allez vous retrouver avec des pénalités sur votre score de fin de partie et elles sont importantes !

Une fois la dernière journée terminée, chacun compte ses points en fonction des 8 éléments vous donnant des points. Le joueur avec le plus de points remporte la partie et devient le grand vainqueur de cette course à travers la Belgique.

Le jeu offre la possibilité de jouer en partie “courte”. Vous jouerez alors en 2 journées de 24 UT et quelques légères modifications de règles s’appliquent.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

NOTRE AVIS

The Belgian Beers Race est un jeu de course déjantée à travers la Belgique et la découverte du monde brassicole Belge. C’est un jeu fait par des passionnés pour des passionnés :). Le jeu n’est pas forcément ouvert à tous les joueurs du fait des règles et de la durée de partie, à 4 joueurs la partie dure 2 heures. A votre tour de jeu, vous aurez le choix entre 4 actions et une supplémentaire pour la fin de manche. Parmi les actions, vous pouvez vous “déplacer”, si vous choisissez le bus ou le stop, vous devrez lancer les dés et une part de hasard viendra s’ajouter à chaque fois. A vous de planifier une stratégie récupérer un maximum de points tout au long de la partie. Vous verrez d’ailleurs qu’il est possible de marquer des points de différentes façons. On le disait tout au début, nous avons ici pour thème la Belgique et son monde brassicole, un thème fun que l’on retrouve bien durant toute la partie. Autant vous dire, que l’on adore le thème ! Côté matériel, nous avons à disposition de jolis meeples et un superbe plateau de jeu. On a beaucoup apprécié chacune de nos parties, on retrouve ici un thème qui nous parle et qui est très bien mis en valeur. Un jeu à consommer sans modération !

EN SYNTHSE

On aime

  • Un jeu de course fait par des passionnés pour des passionnés !
  • Plusieurs façons de gagner des PV tout au long de la partie
  • Un thème fun avec la Belgique et le monde brassicole mis à l’honneur
  • Un joli matériel

On aime moins

  • Une part de hasard assez importante dans les déplacements

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


Sylve

Sylve

🎲 Sylve
⚙️ Placement d’ouvriers, gestion de ressources, majorité
🖨️ Catch Up Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 12 ans⠀
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 32 € ⠀
🖋️ Stevo Torres
🖌️ Jake Morrison, Andrew Thompson

Sylve est un jeu de placements d’ouvriers, de gestion de ressources et de majorité. Dans les terres enchantées de la sylve, les saisons coexistent, le jour et la nuit se mélangent selon ses caprices. En tant que rusé mystique de la sylve, c’est à vous d’apprivoiser les fantastiques créatures et d’utiliser vos potions pour ramener l’équilibre de la forêt !

COMMENT ÇA SE JOUE ?

Chaque joueur choisit un personnage et récupère les 4 dés Cueillette de la couleur associée, deux dés Élément blancs et un jeton Baie. On installe Village sur la face jour de façon à ce que tous les joueurs y accèdent. D’un côté, on y place le marché aux potions et de l’autre les créatures en fonction de leur saison. En fonction du nombre de joueurs, on place en ligne la première série de sylves.

Dans Sylve, le but du jeu est de gagner un maximum de points de victoire pour remporter la partie. Pour ce faire, disposez judicieusement vos dés afin d’apprivoiser des créatures, de façon à récupérer des ingrédients et ainsi concocter des potions, tout cela vous permettra de prendre le contrôle des Sylves.

Une partie va se jouer en 4 manches. Une fois les cartes Sylve disposez en fonction du nombre de joueurs, tous les joueurs lancent leurs dés. Ceux-ci sont verrouillés pour le reste de la manche.

Les joueurs vont jouer chacun leur tour. Un tour de jeu se découpe en 3 phases qui peuvent être jouées dans l’ordre de votre choix :

  • Placer un dé de votre réserve
  • Concocter une potion du marché
  • Boire une de vos potions

A votre tour, vous devrez placer un de vos dés présent dans votre réserve sur une case sylve ou sur le plateau Village. Vous avez à votre disposition deux types de dés : les dés Cueillette et les dés Élément.

Les dés Cueillette pourront être placés sur les cases des sylves vides ou sur les emplacements du haut du plateau Village. Le symbole du dé devra correspondre à celui présent sur la sylve. Sur les sylves vous aurez la possibilité de récupérer des ingrédients, ceux-ci vous permettront ensuite de concocter des potions. Vous aurez également la possibilité d’apprivoiser des créatures. La créature apprivoisée arrivera à côté de votre personnage, elle vous apportera tout au long de la partie une capacité spécifique. Attention, vous ne pourrez avoir que 3 créatures actives. Si vous décidez de placer votre dé dans le plateau Village, vous aurez accès à des actions que les autres joueurs pourront aussi activer.

Les dés Élément ont chacun un pouvoir spécifique :

  • Eau : peut être joué sur n’importe quelle case vide du plateau et vous permettra d’obtenir 3 fois l’ingrédient en question
  • Feu : peut être placé sur un autre dé déjà présent sur une sylve
  • Vent : peut être placé à la place d’un de vos dé Cueillette, votre dé reviendra alors dans votre réserve

Vous aurez aussi la possibilité de concocter une potion parmi les 4 disponibles au marché. Il vous faudra payer son coût avec vos ingrédients gagnés précédemment.

La 3ème chose que vous pourrez faire à votre tour de jeu sera de boire une de vos potions. Vous pourrez ainsi en appliquer son effet immédiatement. Cela peut avoir un effet sur vos dés en réserve ou encore ceux présents sur les sylves.

Les tours de jeu vont s’enchaîner ainsi jusqu’à temps que tous les joueurs aient placé tous leurs dés. La manche prend alors fin. On va passer à la phase de contrôle des sylves. Le joueur ayant la majorité en nombre de dés sur une sylve la remporte. Attention, les dés Élément comptent comme une couleur neutre. Une fois que chaque carte Sylve a été contrôlée, les joueurs peuvent activer leurs créatures au besoin. Maintenant que la manche est terminée, on prépare la suivante en disposant de nouvelles cartes Sylve.

A la fin des 4 manches, la partie prend fin. Chaque joueur compte alors les points de cartes Sylve remportées, des potions, et des créatures. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

NOTRE AVIS

Sylve est un jeu aux multiples mécaniques : placement d’ouvriers, de gestion de ressources et de majorité pour des joueurs initiés. Les règles ne sont pas compliquées mais il y a pas mal de petits points à prendre en compte tout au long de la partie. Pour vous faire le résumé d’un tour de jeu : placer un de vos dés, concocter une potion ou encore boire une potion, en pratique, cela est beaucoup plus subtil car ces 3 phases de jeu pourront être réalisées dans l’ordre de votre choix. Vous verrez qu’il y a plusieurs façons de gagner des points de victoire. Vous pourrez par exemple concocter un maximum de potions ou remporter de nombreuses majorités sur les sylves. Il ne faudra surtout pas mettre de côté les créatures car grâce à leur capacité, vous pourrez également remporter des points de victoire à la suite d’autres actions :D. Les dés Élément et les effets de cartes potions vont venir ajouter de l’interaction entre les joueurs notamment sur les sylves. Au-delà de la stratégie que vous mettez en place pour prendre le contrôle des sylves, il vous faudra surveiller le jeu de vos adversaires car grâce aux effets de leurs potions ou de leurs créatures, ils pourraient bien changer vos plans. Sylve nous propose un matériel comme on les aime avec un insert pour ranger l’ensemble du jeu et surtout de magnifiques illustrations qui nous rappellent très bien ce thème de la forêt magique. Nous avons pris un grand plaisir à chaque partie, avec une victoire qui se joue toujours sur le fil !

EN SYNTHSE

On aime

  • Un jeu de placement d’ouvriers, de gestion de ressources et de majorité pour joueurs initiés
  • Plusieurs façons de gagner des PV tout au long de la partie
  • De l’interaction entre les joueurs grâce aux dés Élément et aux potions
  • Un matériel comme on les aimes avec de magnifiques illustrations

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


Vienna connection

vienna connection

🎲 Vienna connection
🖨️ Iello
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 5 joueurs à partir de 16 ans⠀
⏱️ ~ 2 à 3 heures / mission
💶 ~ 45 € ⠀
🖋️ Przemysław Rymer, Jakub Poczęty, Ignacy Trzewiczek, Jakub Łapot
🖌️ David Mateusz Kopacz, Rafał Szyma

Vienna Connection est un jeu d’enquêtes et de déduction coopératif en mode campagne. Le jeu est inspiré de la même mécanique que Détective mais ici, vous vous retrouvez plongés au cœur de l’Europe pendant la Guerre Froide. Vous incarnez des agents de la CIA envoyés en mission en Europe en 1977. Vous aurez quatre missions secrètes à remplir où vous allez récupérer des preuves et les analyser, interroger des suspects pour tenter de remplir vos objectifs. Cela commence avec l’enquête sur la mort mystérieuse d’un citoyen américain assassiné à Vienne. Agents, à vous d’enquêter secrètement !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Avant de commencer à jouer, il faudra vous connecter sur le site antaresdatabase.com et installer l’application sur un téléphone ou une tablette. Une fois sur l’application, il faudra sélectionner la mission que vous souhaitez jouer. Vous sortiez de la boîte de jeu l’enveloppe de mission. Il vous faudra préparer également la pioche avec les carte Piste et les dossiers. N’hésitez pas à prévoir de quoi prendre des notes pour chaque joueur. Une fois que tout le monde est prêt, on peut ouvrir l’enveloppe de mission et tout le contenu qu’elle contient. Vous voilà maintenant prêt à enquêter !

Dans Vienna Connection, le but du jeu est d’élucider des enquêtes. Vous avez 4 missions liées les unes aux autres par une campagne. A vous de faire le lien entre chaque piste que vous allez analyser pour en déduire les réponses aux questions posées dans chaque mission. Vos réponses influenceront la suite du jeu !

On le dit depuis tout à l’heure, mais Viannea Connection, c’est une campagne composée de 4 missions. Chaque mission influe un peu sur les suivantes. On vous conseille avant de vous lancer dans la campagne de vous replonger un peu dans l’histoire de la Guerre Froide. N’hésitez pas regarder des vidéos pour vous rappeler de ce passage historique, cela vous aidera à remettre du contexte pour les différentes missions.

Pour commencer une mission, vous allez lire le brief de la mission qui vous donne le contexte de celle-ci et elle vous donne également des premiers éléments pour la commencer comme des Indics par exemple. Il vous faudra prendre également la feuille de mission avec les différentes zones.

Durant la mission, vous allez devoir collecter des informations pour résoudre des énigmes et ainsi terminer le scénario. Les informations que vous allez récupérer vous permettront également d’orienter l’intrigue des missions suivantes.

Vous aurez la possibilité de collecter des informations en utilisant :

  • Des cartes Piste. Les cartes représentent des scènes de crime, des preuves, des témoins, etc. Dès que vous utiliserez une carte Piste, vous aurez potentiellement besoin de cocher des cases zone y correspondant. La carte vous donnera des informations à exploiter mais également de nouvelles pistes
  • Des dossiers. Dans les dossiers, vous trouverez des informations interceptées par la CIA, des coupures de presse, des échanges avec des protagonistes, des coupures de presse, des rapports de police et d’autres documents. Ces dossiers vous mettront d’autres pistes à disposition dont certaines seront à payer
  • Des opérations. Dans chaque mission, vous aurez 3 opérations accessibles. Pendant votre enquête, vous pourrez les réaliser quand vous souhaitez. Il vous faut payer le coût de l’opération. Il ne vous reste plus qu’à résoudre l’effet :D.
  • Des recherches. Au fur et à mesure de votre enquête, vous allez apercevoir un symbole “wifi”. Celui-ci vous indique d’aller vous renseigner sur le fait en question soit sur Google ou en passant par Wikipédia ou encore sur google maps si il s’agit d’un lieu.

Au fur et à mesure de la partie, vous cocherez des cases sur la feuille de mission par rapport aux différentes zones. Dès que vous ne pouvez plus cocher une zone, vous irez cocher des cases sur la partie “Homme en noir”. Dès que toutes les cases “Homme en noir” sont marquées, votre enquête prend fin.

Avec votre équipe de la SAD, il vous faudra aller dans le “rapport final” sur l’application. Vous devrez y résoudre l’énigme et répondre à quelques questions supplémentaires afin d’orienter vos prochaines missions.

Certaines énigmes seront à résoudre tout au long de la campagne. Chaque mission vous fera découvrir des brides des énigmes et à la fin de la 4ème mission, vous devriez savoir les résoudre :D.

Il vous sera possible de rejouer les missions en réinitialisant la campagne et en utilisant la seconde feuille de mission. Et si vous souhaitez la rejouer une troisième fois, il faudra avoir pensé à plastifier les feuilles de mission :D.

NOTRE AVIS

Vienna Connection est un jeu de déduction et d’enquêtes coopératif où vous serez des agents infiltrés en Europe au temps de la Guerre Froide, plus précisément en 1977 ! Les règles sont accessibles mais le jeu demande une certaine concentration et de sens de la déduction. Le jeu offre une campagne en 4 missions avec un lien entre chacune de celles-ci. Pendant la campagne, vous allez récupérer des informations, les analyser et les regrouper, cela vous mettra sur d’autres pistes avec des dossiers à analyser pour tenter de répondre aux énigmes. Ce que l’on aime beaucoup dans le jeu, c’est que le thème est bien présent et surtout qu’il est exploité avec des faits réels de l’Histoire. Un autre point que l’on apprécie beaucoup est le fait que nos actions en fin de mission influencent directement la suite de la campagne. Côté matériel, on trouve beaucoup de documents mais dans des enveloppements où tout est “top secret”. Avant de vous lancer dans une mission, prévoyez un peu de temps pour la réaliser, de notre côté, nous avons mis un peu plus de 3h pour chacune à deux joueurs ;). C’est un jeu auquel nous avons beaucoup apprécié jouer avec des énigmes captivantes à élucider.

EN SYNTHSE

On aime

  • Un jeu de déduction et d’enquêtes coopératif
  • Le thème de la Guerre Froide bien présent
  • Des informations à collecter et à analyser cohérentes
  • Des informations en rapport avec l’Histoire
  • Un matériel bien sympa qui nous immerge un peu plus au cœur de la CIA

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


[PREVIEW] Valroc

🎲 Valroc
🖨️ Haumea Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 1 heure
💶 ~ NC ⠀
🖋️ Thomas Carlier
🖌️ Sophie Garcia

Valroc est un jeu de pose d’ouvriers dans un univers fantastique. Vous allez incarner un mage de la cité de Valroc et vous allez affronter vos adversaires dans un grand tournoi pour tenter d’obtenir le titre de maître des Mages. Vous pourrez compter sur l’aide de votre assistant et d’un mercenaire pour améliorer vos compétences dans les 4 éléments : le Feu, l’Eau, la Terre et l’Air, faire des offrandes aux Dieux, suivre des cours magiques, utiliser la magie noire ou encore aller dans l’arène et combattre des créatures. Pour remporter la partie, il vous faudra réussir à dompter ou à vaincre 6 créatures ! Etes vous prêt à entrer dans le tournoi ?

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Valroc est un jeu contenant pas mal de matériel. Nous ne vous parlerons pas de la mise en place en détail celle-ci prenant un peu de temps. Le jeu va se jouer sur la plateau central qui est composé de l’arène au centre et des différents autres lieux autour. On dispose autour du plateau les différentes cartes. Ensuite chaque joueur a un plateau individuel, les 3 pions Mage, Assistant et Mercenaire de sa couleur ainsi que différents jetons et 3 Vals (monnaie du jeu).

Dans Valroc, le but du jeu va être d’avoir le plus de points de Prestige en fin de partie pour la remporter. Pour ce faire, à chacun de vos tours de jeu, vous devrez envoyer votre Mage, Assistant et Mercenaire sur les différents lieux du plateau pour améliorer vos compétences et ainsi dompter et combattre vos créatures.

Une partie de Valroc va se jouer jouer en plusieurs tours de jeu jusqu’à temps qu’un joueur ait vaincu ou dompté 6 créatures. La partie va se dérouler en deux phases :

  • La phase de Draft
  • La phase de Tournoi

La phase de Draft

Durant cette phase, vous allez préparer votre main avec les créatures que vous aurez choisi. Chaque joueur reçoit quatre 4 cartes créatures et c’est parti pour un draft. Vous gardez une carte et vous passez les cartes restantes au joueur suivant, la 4ème carte est défaussée.

Vous allez répétez cela 3 fois. Chaque joueur aura ainsi 9 cartes Créature en main pour commencer le tournoi.

Juste avant de commencer le tournoi, vous avez la possibilité d’ajouter deux points de compétences entre les quatre.

La phase de Tournoi

C’est durant la phase de tournoi que les tours de jeu vont se jouer. Chaque tour de jeu du tournoi va se dérouler en deux temps : la planification, puis la résolution de chacune des actions jouées.

Durant la planification, en commençant par le premier joueur, vous allez chacun votre tour poser un de vos pions sur un lieu du plateau. Quelques règles sont à respecter comme :

  • Vous ne pouvez avoir qu’un pion de votre couleur par lieu,
  • Vous ne pouvez qu’un pion par emplacement (il peux y avoir plusieurs emplacement sur un lieu)
  • En plaçant le Mercenaire, si celui-ci doit gagner des Vals, ils seront immédiatement perdus

Ensuite, chaque lieu à ses propres règles de pose. Certains lieux ne sont accessibles car certains pions comme par exemple le Quartier sombre qui n’est pas accessible au Mage ou encore l’Arène qui elle n’est accessible qu’au Mage.

Une fois que chaque joueur a planifié ses actions, nous allons les résoudre une part une et activer l’effet du lieu. Les lieux seront résolus dans l’ordre suivant :

  1. Le Quartier sombre, vous rencontrez un mage noir qui vous permettra de déclencher un rituel, une incantation ou encore d’utiliser un sombre artefact n’importe quand dans la partie
  2. La Fontaine magique, elle vous permet d’augmenter votre puissance magique
  3. La Taverne, elle vous permet de récupérer des Vals en fonction du nombre de joueurs qui y sera présent
  4. La Caverne, vous allez pouvoir fouiller l’une des 4 salles de la Caverne et récupérer des objets, des points de compétence ou encore des points de Puissance magique
  5. Le Terrain d’entrainement, vous allez pouvoir dépenser une Puissance magique pour piocher une Action et potentiellement ainsi augmenter vos compétence, mais attention il est aussi possible de se blesser à l’entrainement
  6. Le Sanctuaire, vous pouvez faire une offre à un des 4 Dieux et Déesse et obtenir une faveur divine voir même le Bonus des Dieux !
  7. L’école de Magie, vous allez pouvoir suivre un cours en payant son coût en Vals. Vous pourrez utiliser votre cours lorsque vous le souhaitez mais une seule fois durant la partie.
  8. L’Arène, c’est ici que vous allez dompter et vaincre les créatures grâce à vos points de compétence. Une fois la créature domptée ou vaincue vous pourrez la prendre comme monture si il s’agit d’une créature domptée !

C’est maintenant la fin du tour et on avance sur la piste de compte tours. Tous les 3 tours, il y a une phase d’offrandes aux Dieux et Déesse. Vous verrez également que user de la magie noire dans le Quartier sombre peut déclencher la colère des Dieux !

La partie prend fin dès qu’un joueur a dompté ou vaincu 6 créatures. Chacun compte les points de ses créatures, de ses compétences ainsi que les points gagner avec le tableau de chasse. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Comme tout prototype, le matériel présent sur les photos n’est pas définitif.

NOTRE AVIS

Valroc est un jeu de placement d’ouvriers, le premier jeu de la jeune maison d’édition Haumeas Games. Les règles ne sont pas complexes mais comportent beaucoup de points. La partie se joue en 2 phases : une phase de draft pour préparer votre main et une phase de tournoi, c’est cette phase qui est le cœur du jeu. A votre tour, vous allez planifier vos actions grâce à vos pions Mage, Assistant et Mercenaire en les assignant à un lieu. Dans un second temps, on résout les différentes actions ainsi que les effets de chaque lieu. C’est là que nous retrouvons un mélange de mécaniques comme le stop ou encore et les enchères. Votre but durant la partie sera d’augmenter vos compétences afin de dompter et vaincre vos créatures. Si vous arrivez à dompter une créature, vous pourrez d’ailleurs l’utiliser comme monture et cela augmentera vos compétences dans certains éléments. Le thème est parfaitement respecté et les illustrations ne font que renforcer le thème. De notre côté, on pledge !

Pour l’anecdote, nous avons rencontré Thomas et Julien en Juillet 2020 et ils nous avaient proposé de tester leur prototype qui est devenu aujourd’hui : Valroc. Le jeu a bien évolué depuis que ce soit côté illustration car nous avions joué un plateau avec des croquis ou encore la mécanique globale du jeu qui a été peaufinée.

Le lien vers la campagne Kickstarter : https://www.kickstarter.com/projects/haumeagames/valroc-the-wizard-placement-game. Le jeu sera disponible en français et en anglais durant la campagne.

En synthèse

On aime

  • Jeu de placement d’ouvriers
  • Plusieurs mécaniques de jeux durant la partie : draft, stop ou encore, enchères
  • Possibilité d’augmenter vos compétences en montant une créature domptée
  • Belles illustrations qui développent bien le thème

Cet article provient d’un prototype prêté par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


Les Sombres Royaumes de Valeria

Les Sombres Royaumes de Valeria

🎲 Les Sombres Royaumes de Valeria
🖨️ Lucky Duck Games
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 5 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 50 € ⠀
🖋️ Stan Kordonskiy
🖌️ Mihajlo Dimitrievski

Les Sombres Royaumes de Valeria est un jeu de plateau dans lequel vous allez incarner des hordes de monstres. Vous devez prouver que vous êtes digne de devenir le prochain commandant de l’armée des ombres. Il vous faudra utiliser les ressources des différents sanctuaires et recruter des troupes dans votre armée pour lancer à la poursuite des envahisseurs. Dans ce jeu tiré de l’univers de Valeria, vous devenez le méchant de l’histoire. A vous de surpasser vos adversaires pour prendre le commandement des Sombres Royaumes de Valeria !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Côté mise en place, on installe le plateau de jeu au centre de la table. On va venir disposer les cartes Stratagème sur la gauche du plateau à l’emplacement prévu et sur la droite les cartes Champion. On vient placer des jetons Gemme sur le sanctuaire approprié. En fonction du nombre de joueurs, on viendra placer de manière aléatoire les dés sur chacun des sanctuaires. Chaque joueur récupère un plateau joueur, le gardien associé ainsi que les jetons et un plateau de campagne. Tout est prêt, à vous de prendre le commandement des Sombres Royaumes de Valeria.

Le but du jeu va être de visiter les différents sanctuaires afin de recruter des troupes pour votre armée et de bénéficier de chacun de leurs pouvoirs. Grâce aux différentes actions qu’offrent le jeu, il faudra réussir un maximum de stratèges et réunir des Champions afin d’obtenir le plus de points de victoire possibles pour gagner.

La partie va se jouer en une succession de tours. A votre tour, vous allez déplacer votre pion Gardien sur un sanctuaire en dehors de celui sur lequel vous vous trouvez ou alors vers votre camp.

Avant de commencer à vous rendre dans un sanctuaire, on vérifie le nombre de dés restants sur le plateau. Si il est inférieur ou égal au nombre de joueurs alors on remet les dés dans le sac et on dispose des dés sur chaque sanctuaire. Le nombre de dés dépend du nombre de joueurs.

Il vous faut maintenir choisir si vous allez déplacer votre gardien dans un sanctuaire ou dans votre camp. Chaque sanctuaire vous permet de réaliser une action particulière. Quant à votre camp, vous pourrez y mettre en place un stratagème.

Les sanctuaires et leurs actions :

  • Sanctuaire des Gemmes, vous gagnez une gemme si vous avez un emplacement disponible sur votre plateau joueur
  • Sanctuaire de la Magie, vous gagnez deux de magie ou alors vous avez la possibilité de revendiquer une Distinction si vous remplissez les conditions.
  • Sanctuaire des Champions, Vous pouvez recruter un champion en payant son coût en or et en prenant en compte la réduction du dé choisi. Attention à avoir une place disponible à gauche de votre plateau pour le recruter.
  • Sanctuaire de l’Or, vous gagnez autant d’or que la valeur de réduction du dé
  • Sanctuaire des Stratagèmes, vous réservez un stratagème en payant son coût en or et en prenant en compte la réduction du dé choisi. Il vous faudra un emplacement disponible en dessous de votre plateau. Vous récupérez le bonus associé à l’emplacement où vous placez votre stratagème.

Quant à votre camp, vous pourrez y mettre en place un stratagème. Vous pourrez soit réaliser un stratagème de votre réserve ou alors en acheter un au sanctuaire des Stratagème. Il faudra choisir les dés troupes nécessaires pour le réaliser. Vous avez la possibilité d’utiliser des Gemmes ou de la Magie pour modifier vos dés. En fonction de vos dés, il faudra déterminer la force de votre attaque et la comparer à vos points d’Influence pour connaître les points de victoire marqués. C’est maintenant le moment d’améliorer votre plateau de jeu en retirant un marqueur Conquête et de le placer sur votre plateau de campagne. Vous pourrez ainsi récupérer des bonus comme des points de victoire. Pour terminer, on défausse les dés utilisés.

Les tours vont ainsi se succéder jusqu’à temps qu’un joueur réalise son 7ème Stratagème et déclenche la fin de partie. On continue la partie pour que chaque joueur ait joué le même nombre de tours. Chaque joueur compte ses points de victoire. Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie et devient le nouveau Commandant de l’Armée des Ombres.

NOTRE AVIS

Les Sombres Royaumes de valeria est un jeu de plateau avec des mécaniques de placement d’ouvriers, de gestion de ressources et de collections de cartes. Les règles sont accessibles et assez simples : à votre tour, vous placez votre pion dans un sanctuaire, vous récupérez un des dés et vous appliquez l’effet du sanctuaire ou alors vous placez votre pion dans votre camp et vous mettez en place un stratagème. En tout cas, la simplicité des actions permet d’avoir un jeu extrêmement fluide. Durant vos actions, vous aurez en quelque sorte un peu d’interactions avec les autres joueurs, il faudra surveiller en permanence les dés qu’ils récupèrent ainsi que les stratagèmes pour essayer de les bloquer de temps à autre. On retrouve un super travail d’illustrations comme dans Valeria le royaume, c’est le même illustrateur aux pinceaux sur ce nouveau jeu. Côté matériel, c’est de qualité, on retrouve de jolis meeples pimpés, des dés et des plateaux de jeux très sympathiques.

On a eu un gros coup de cœur en début d’année pour Valeria le royaume, ça continue avec cet opus. Une mécanique totalement différente mais ultra fluide tout en restant dans l’univers de valeria.

En synthèse

On aime

  • Jeu de placement d’ouvriers, gestion de ressources et de collections de cartes
  • Interactions entre les joueurs
  • De magnifiques illustrations
  • Un matériel de qualité

Cet article provient d’une copie offerte par l’éditeur, sans contrepartie. Notre avis est subjectif et sincère.


Kemet Blood and Sand

🎲 Kemet Blood and Sand
🖨️ Matagot
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 1 à 2 heures
💶 ~ 75 € ⠀
🖋️ Guillaume Montiage, Jacques Bariot
🖌️ Arnaud Boudoiron, Pierre Santamaria

Kemet Blood & Sand est un jeu d’affrontement au temps de l’Egypte ancienne. Les divinités se lancent dans une bataille titanesque pour asseoir leur leur puissance. Vous incarnez une des cinq divinités Anubis, Horus, Bastet, Ouadjet ou Soket et vous vous affronterez avec leurs armées. Pour remporter la partie, il vous faudra marquer le plus de points de victoire contrôlant des territoires, en acquérant des tuiles de pouvoirs ou encore en vous affrontant. Une seule divinité pourra sortir victorieuse de ses batailles, serait-ce vous ?

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

On commence par installer le plateau au centre de la table accessible de tous les joueurs. On ajuste sa configuration en fonction du nombre de joueurs. On sélectionne de manière aléatoire les tuiles Pouvoirs de couleur en fonction du nombre de joueurs. On place les figurines Créature sur les tuiles Pouvoir auxquelles elles sont associées. On dispose ensuite les jetons PR sur les temples du plateau de jeu. On crée la pioche avec les cartes Intervention Divine que l’on place à côté du plateau et on en distribue une à chaque joueur. Chacun choisie une couleur ainsi que ses éléments de jeu : plateau individuel, les cartes de combat, les figurines Unité et il prend possession d’une Cité du plateau en y installant deux pyramides ainsi 5 Unités de son armée avec chacune. Chaque joueur récupère une tuile Pouvoir de niveau 1 qu’il dispose à côté de son plateau individuel. Il ne reste plus qu’à définir l’ordre de tour sur la piste d’Ordre et l’affrontement va pouvoir commencer !

Dans Kemet, en tant que divinité, vous allez vous affronter pour faire régner votre puissance sur l’ensemble de l’Egypte. Pour se faire, vous allez conquérir et contrôler des territoires, construire des pyramides, acquérir des tuiles de Pouvoir et vous affronter lors de combat épique ! Le joueur avec le plus de points gagne la partie.

Une partie de Kemet va se jouer en plusieurs manches. Chaque manche de jeu se compose de deux phases :

  • Phase de jour où chaque joueur va réaliser ses actions au tour par tour
  • Phase de nuit où diverses action de fin de tours vont avoir lieu

Durant la phase de jour, chaque joueur va jouer une action au tour par tour par rapport à l’ordre du tour. Le jeton doit être posée sur une case vide du plateau joueur. L’action est jouée immédiatement en suivant l’action de la case. Il existe 5 actions qui peuvent être jouée et certaines plusieurs fois durant la manche :

  • Prier, vous permet de récupérer 2 points de prière
  • Acheter une tuile Pouvoir, vous pouvez choisir une tuile Pouvoir du niveau maximum que votre pyramide de la même couleur. Vous devrez dépenser autant de points de prière que du niveau de la tuile acheté.
  • Faire évoluer une pyramide, vous pouvez faire évoluer votre pyramide d’un ou plusieurs niveaux en même temps. Vous devrez dépenser des points de prière pour chaque niveau construit
  • Recruter, vous pouvez ajouter X Unités dans vos quartiers pour autant de points de prière.
  • Se déplacer, vous aurez la possibilité de déplacer vos troupes d’un mouvement sur le plateau et d’une téléportation. Si vous arrivez sur une tuile temple, vous pourrez récupérer le jeton de points de victoire temporaire. En vous déplaçant dans un territoire, vous allez peut être engagé un combat ! Si il y a combat, celui-ci va se dérouler en plusieurs étapes entre l’attaquant (celui-ci qui engage le combat) et le défenseur.

COMBAT. Chaque joueur va choisir secrètement une carte de combat à laquelle il va pouvoir ajouter une carte d’intervention divine. Dès que les deux joueurs les ont choisi, on révèle l’ensemble des cartes pour résoudre l’affrontement. Il y a aura forcément des pertes d’Unités durant celui-ci. On attribue ensuite les récompenses au vainqueur, si c’est l’attaquant, il récupère 1 point de victoire si c’est le défenseur un jeton Vétéran qui pourra lui servir durant la phase de nuit. Le joueur qui aura perdu le combat devra battre en retraite ou renvoyer ces troupes.

Dès que chaque joueur à réaliser ses 5 actions, la phase de jour prend fin. On passe alors à la phase de nuit.

Pendant la phase de nuit, il y a plusieurs étapes comme le faire de faire des offrandes aux différents temples que l’on contrôle. On a aussi la possibilité de prier pour récupérer des points de prière, d’enrôler de nouvelles Unités. Chaque joueur récupère durant cette phase une carte Intervention Divine qu’il pourra utiliser sur les prochaines manches. Enfin, chacun récupère ses jetons Action et on revoit l’ordre du tour où le joueur avec le moins de points de victoire devient le premier joueur.

Les manches vont se jouer de manière successive jusqu’un joueur possède 9 points de victoire avant de jouer ses jetons Action et qu’aucun autre joueur n’en possède plus que lui. Dans ce cas, la partie prend fin et il la remporte.

NOTRE AVIS

Kemet Blood and Sand est un excellent jeu d’affrontement, simple et rapide. La règle peut faire un peu peur car il y a pas mal de parties, mais elle se lit très bien et surtout elle est compréhensible. Comme on vous l’expliquait plus haut, les manches vont se jouer en deux phases : une phase d’actions et une phase de “fin de tour” vous permettant de préparer la manche suivante. Les actions à réaliser sont très simples mais il faudra bien anticiper ce que vous ferez les prochains tours et également essayer d’anticiper ce que pourrait faire vos adversaires. Bien que nous avons ici un jeu d’affrontement, celui-ci est très stratégique. L’action de déplacement grâce à la téléportation peut amener des revirements de situations car cela permet presque de se déplacer aux 4 coins du plateau de jeu. Grâce aux différentes tuiles Pouvoir, le jeu offre une belle rejouabilité. Les combinaisons de tuiles sont multiples et leur achat dépendra de votre stratégie pendant la partie en cours. Vous l’aurez deviné mais le jeu offre beaucoup d’interactions entre les joueurs notamment avec les combats qui seront assez fréquents. Côté matériel c’est de qualité, nous avons un bel insert pour ranger l’ensemble du jeu et les figurines sont jolies, il nous tarde de les peindre pour ajouter un côté encore plus immersif.

Nous n’avions pas joué à la version précédente donc nous ne pourrons pas les comparer mais nous avons en tout cas ici un jeu d’affrontement auquel nous prenons beaucoup de plaisir à jouer.

En synthèse

On aime

  • Jeu d’affrontement simple et rapide
  • Belle rejouabilité grâce aux différentes tuiles Pouvoir
  • Interactions entre les joueurs
  • Jolies figurines
  • Matériel de qualité avec rangement dans la boîte

Cet article est non sponsorisé et provient d’une copie gratuite du jeu envoyée par Matagot.


Destinies

🎲 Destinies
🖨️ Lucky Duck Games
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 3 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 2 à 3 heures⠀
💶 ~ 45 €⠀
🖋️ Michał Gołębiowski, Filip Miłuński
🖌️ Magdalena Leszczyńska, Karolina Jędrzejak, Irek Zielinski

Destinies est un jeu de plateau narratif et d’aventure avec des composantes issues du jeu de rôle. Il mêle jeu de société et application mobile. Dans ce jeu compétitif, chaque joueur va incarner un personnage différent dans chacun des 5 scénarios. Les scénarios se déroulent dans un univers sombre, chacun a sa propre histoire tout en ayant un lien avec les autres . Vous rencontrerez d’épiques personnages durant votre quête et il faudra réussir à résoudre de nombreux mystère pour trouver votre Destinée.

Mais comment ça se joue ?

Pour jouer à Destinies, il faudra commencer à télécharger et installer l’application sur votre tablette ou votre smartphone. Après cela, il faudra sélectionner le scénario auquel vous allez jouer. L’application lira l’introduction pour donner l’intrigue du scénario.

Pour chaque scénario, vous aurez la possibilité de choisir entre 3 personnages. Chaque joueur va commencer par en choisir un. Il faudra également récupérer un plateau joueur, 2 dés Principaux et 3 dés Effort, une pièce et la carte de votre personnage. A l’aide de l’application, il vous faudra choisir votre personnage pour connaître les compétences avec lesquelles il commence et potentiellement ses objets de départ. Avant de commencer l’aventure, il ne vous restera plus qu’à lire votre carte personnage secrètement afin de prendre connaissance de vos destinées.

L’application va vous indiquer comment installer les tuiles, les personnages et les lieux de départ. Il ne reste qu’à y placer vos figurines personnages pour commencer l’aventure !

Dans Destinies, chaque joueur va tenter d’accomplir la destinée de son personnage. Il vous faudra explorer les différents lieux, récupérer des objets voire même de les utiliser et discuter avec les personnages que vous rencontrerez pour espérer y arriver. Il vous faudra aussi avoir de la chance aux dés pour utiliser aux mieux vos compétences.

Une partie de Destinies va se jouer au tour par tour. Un joueur va prendre l’application est réalisé son tour de jeu. En début de tour, celui-ci va récupérer un Dé Effort et lire les potentiels événements liés à son tour. Toute la partie narrative du jeu est pour l’ensemble des joueurs. L’application indique clairement quand il s’agit d’un message spécifique au joueur actif.

Ensuite, vous pourrez si vous le souhaitez vous déplacer jusqu’à deux cases de votre tuile actuelle, vous pouvez donc y rester si vous préférez continuer de l’explorer. Vous pouvez bien évidemment vous déplacer sur une case inexplorée. Vous aurez alors à la révéler et suivre les instructions de l’application pour installer les lieux, personnages, de nouvelles cases inexplorées et terminer en y déplaçant votre figurine.

C’est maintenant le moment de passer à l’action. Vous avez la possibilité d’inspecter un lieu important, soit un lieu ou soit d’échanger avec un personnage, de la case sur laquelle vous vous trouvez. Sur l’application, il faudra alors choisir le lieu important et interagir avec les différentes actions proposées pour celui-ci. Certaines actions peuvent en débloquer d’autres ou alors faire terminer le tour. Pour certaines actions, vous aurez des tests à passer en utilisant une compétence parmi les 3 : intelligence, dextérité et puissance. Vous lancerez vos dés et en fonction de la somme de ceux-ci, vous pourrez obtenir un succès pour chaque marqueur de compétence inférieur ou égal à la somme. Pour certains lieux, vous aurez besoin d’objets que vous aurez acquis ou trouvé durant votre aventure, vous pourrez directement les scanner dans l’application pour valider une action.

Dès que vous déciderez d’arrêter votre tour, ça sera au joueur suivant de réaliser le sien.

Les tours vont s’enchaîner ainsi jusqu’à ce qu’un joueur possède tous les éléments pour résoudre sa Destinée. Il commencera alors son dénouement et devra se rendre un lieu précis indiqué sur sa carte Destinée. Rien n’empêche les autres joueurs de continuer la leur et peut être même de terminer le dénouement avec lui :D.

On ne vous en dira pas beaucoup plus car nous risquons de vous dévoiler l’intrigue et ça serait dommage ;).

Nous avons d’ailleurs pris le temps de peindre les figurines avant de jouer pour rendre le jeu un peu plus immersif.

Notre avis

Destinies est un excellent jeu narratif, un coup de cœur pour nous. Dans ce jeu à la limite du jeu rôle dont le maître du jeu sera l’application, chaque joueur va incarner un personnage dont il devra tenter de réaliser sa Destinée en explorant divers lieux. Une petite subtilité dans ce jeu narratif est que ce n’est un jeu coopératif mais compétitif, chaque joueur va vivre sa propre histoire et devra être le premier à la terminer. Cette boîte de base propose 5 scénarios différents, un scénario d’initiation et 4 scénarios en campagne. Dans chacun des scénarios, vous allez incarner un nouveau personnage mais l’intrigue va suivre un fil rouge tout au long de la campagne. L’ensemble des actions que vous pourrez réaliser à votre tour de jeu vous sera donné par l’application. Les actions dépendent de votre personnage mais aussi de vos choix réalisés précédemment. Le matériel qu’offre Destinies est au top : des plateaux joueurs à double layer, des jetons en cartons épais, de somptueux dés et des superbes figurines. On a d’ailleurs pris un vrai plaisir à les peindre afin de rendre notre aventure plus immersive. Si vous aimez les jeux narratifs et que vous n’êtes pas allergiques aux applications, le jeu est fait pour vous. De notre côté, on attend les extensions avec impatience afin de continuer cette aventure !

On aime

  • Excellent jeu narratif à la limite du jeu de rôle
  • 5 scénarios prenant avec une histoire différente pour chaque personnage
  • Un matériel magnifique
  • Des figurines joliment détaillées, un vrai plaisir à peindre

En synthèse


Invictus

🎲 Invictus
🖨️ Igiari
👨‍👩‍👧‍👦 2 joueurs à partir de 14 ans⠀
⏱️ ~ 30 minutes
💶 ~ 9 € la faction⠀
🖋️ Souya NAITO
🖌️ Weberson Santiago

Invictus est un jeu de cartes d’affrontement et de développement pour 2 joueurs mais sans avoir besoin de collectionner les cartes. Il existe 6 factions en tout : Roi, Pharaon, Shogun, Odin, Empereur et Tlahtoani. Durant la partie vous incarnerez une faction composée d’un leader et de 20 soldats. Pour remporter la partie, il vous faudra maîtriser l’art de la guerre en vous alliant aux autres factions !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Chaque joueur va commencer par choisir une boîte d’Invictus avec une faction. Chaque boîte contient 6 cartes Leader et 35 cartes Soldats (5 couleurs différentes). Pour la partie, vous allez vous créer votre armée avec 21 cartes : un Leader et 20 Soldats. Pour votre première partie, on vous conseille de jouer avec 4 Soldats de chaque couleur. Avant de commencer à jouer, il faudra mélanger l’ensemble de vos cartes Soldats pour former une pioche sans y inclure votre Leader. Toujours pour vos premières parties, on vous recommande de définir votre zone jeu avec les cartes restantes de votre boîte. Votre zone de jeu se compose de 3 parties :

  • Le champ de bataille, composé de 2 rangés de 3 cartes : le front et l’arrière;
  • La réserve, contient 5 emplacements pour les unités de soutien. La zone se trouve en dessous de l’arrière;
  • Le royaume, comporte les soldats considérés comme des citoyens. Les citoyens sont rangés par unité (couleur).

Avant de commencer la partie, il vous faudra piocher les 3 premières cartes de votre pioche Soldat, elles formeront votre main de départ et vous y ajouterez votre carte Leader. Il vous faudra maintenant disposer une de vos cartes dans la zone du front du champ de bataille, une dans votre réserve et une dans votre royaume. Cette étape, vous la réaliserez en même temps avec votre adversaire au tour par tour. Tout est prêt, la bataille peut commencer !

Le but du jeu va être de remporter la partie en tuant ou capturant le Leader de votre adversaire ou encore en devenant majoritaire avec 4 unités de votre royaume. Pour se faire, à votre tour de jeu vous devrez soit recruter ou attaquer votre adversaire. Vous aurez aussi la possibilité d’ajouter des soutiens et de jouer leur effet ou encore de défausser un citoyen de votre main pour en faire un citoyen.

Une partie de Invictus va se jouer en plusieurs tours de jeu où vous allez jouer chacun votre tour avec votre adversaire. Un tour de jeu va se dérouler en 3 phases :

Phase 1 : La préparation

En tant que joueur actif, vous allez redresser toutes vos unités du champ de bataille en position verticale. Vous allez également compléter votre main en y ajoutant la première carte de votre pioche.

Phase 2 : L’action

Vous devez réaliser une action parmi 3 :

  • Recruter
  • Attaquer
  • ou ne rien faire.

Si vous choisissez de recruter, vous devrez poser une carte de votre main ou de votre réserve (la carte la plus à gauche) dans votre champ de bataille. La carte doit être mise sur le front ou à l’arrière si une carte est déjà sur le front. Si une unité est déjà en place à l’emplacement souhaité, vous pouvez faire un échange : poser une carte et reprendre l’autre dans votre main.

Si vous choisissez d’attaquer l’autre joueur, vous pourrez réaliser plusieurs attaques. Il vous faudra choisir une de vos unités “verticale” et une unité adverse à sa portée. Vous infligerez des dégâts à l’unité adverse. Si les dégâts infligés sont supérieurs ou égaux, l’unité adverse sera tué et ira au cimetière. Si les dégâts infligés sont égaux avec une seule attaque, dans ce cas, l’unité sera capturée et elle ira rejoindre votre royaume. Lorsque vous attaquez une unité adverse, il y faudra bien prendre compte la valeur de défense en fonction que la carte soit à la verticale ou à l’horizontale. Si vous n’arrivez à tuer ou capturer l’unité adverse, vous pourrez tenter une attaque avec une autre de vos unités pour tenter de le tuer. Attention, à la fin de votre tour, tous les points de dégâts seront remis à 0.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ne rien faire et juste réaliser les actions bonus.

En plus de faire une action, vous avez les droits à deux actions bonus : activer un ou des soutiens en activant l’effet d’une carte lorsqu’elle est placée dans la réserve ou défausser un soldat de votre main pour le placer dans votre royaume et en faire un citoyen.

Phase 3 : La défausse

Si à la fin de votre tour, il vous reste 6 cartes en main, vous devez défausser une carte de votre main et en faire un citoyen dans votre royaume.

Les tours s’enchainent de cette manière jusqu’à temps qu’une des conditions de fin de partie soit déclenchée :

  • Un des deux joueurs a capturé ou tué le leader adverse, il remporte la partie.
  • Un des deux joueurs devient majoritaire dans son royaume sur 4 couleurs ou plus, il remporte la partie.
  • Si après avoir joué toutes les cartes, personne n’a su remporter la partie avec l’une des deux conditions de fin ci-dessus, alors le joueur ayant le plus de majorité dans son royaume remporte la partie.
  • Si durant la partie, un des deux joueurs ne peut plus mettre d’unité dans son champ de bataille, il perd la partie.

Le jeu propose également 2 variantes : une “guerre éclaire” en jouant avec 11 soldats et un leader ou encore “handicap ” en diminuant à un des 2 joueurs le nombre de cartes possibles pour la réserve. Il existe aussi un mode qui permet de jouer à 4 joueurs.

Lors de nos tests du jeu, nous avons pu tester 3 des factions d’Invictus :

Roi

Tlahtoani 
Empereur

NOTRE AVIS

Invictus est un bon jeu de cartes d’affrontement et de développement conçu pour 2 joueurs et jouable jusqu’à 4 avec des parties rapides, environ 20-30 minutes de jeu. Des règles qui demandent un peu de concentration et surtout de jouer quelques tours pour prendre le jeu en main. Les actions à réaliser restent simples : recruter, attaquer, ajouter des soutiens ou encore ajouter des citoyens à votre royaume. Il vous faudra trouver la bonne stratégie pour réussir à capturer ou tuer le leader adverse. On aime beaucoup le fait d’avoir différentes factions, cela ajoute une belle rejouabilité au jeu. Au sein de chaque faction, on a 6 cartes Leader différentes et 7 cartes de chaque type d’unité, autant vous dire qu’il y a pas mal de possibilités. Nous avons pu tester 3 de ces factions : Roi, Empereur et Tlahtoani, et nous n’avons pas encore pu tester toutes les combinaisons de possibilités. Côté illustration, on apprécie le côté graphique, cela représente au mieux le thème et les soldats de chacune des factions. Il n’y a rien à redire sur la qualité des cartes, elles sont assez épaisses et agréables à jouer. Alors, si vous cherchez un petit jeu d’affrontement, on vous le recommande. Vous pouvez commencer par 2 ou 3 decks et ne pas hésiter à prendre les autres pour ajouter des de nouvelles possibilités à vos combats.


Valeria Le royaume et ses extensions

🎲 Valeria Le royaume et ses extensions
🖨️ Lucky Duck Games
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 à 45 minutes ⠀
💶 ~ 36 € le jeu de base, ~22 € l’extension, 14€ le pack de 6 mini extensions ⠀
🖋️ Isaïas Vallejo
🖌️ Mihajlo Dimitrievski

Valeria Le royaume est un jeu de ressources et de construction. Vous incarnez le rôle d’un Duc qui cherche à bâtir son royaume tout en le défendant des monstres qui rôdent. Durant la partie, vous combattrez des monstres, recruterez de nouveaux citoyens, bâtirez des domaines et cela vous permettra d’étendre votre royaume. Il vous faudra tout au long du jeu gagner de l’influence et tenter d’en avoir plus que vos adversaires pour remporter la partie et ainsi devenir le Roi de Valeria !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

On commence par installer la zone de jeu qui est composé d’une grille de 5 x 4 piles de cartes. La rangée du haut est composée de 5 piles de cartes Montre. Chaque pile contient 5 à 6 cartes (en fonction du nombre de joueurs) et les monstres sont empilés du moins fort au plus fort. Les 2 rangées centrales sont composées des 10 piles de cartes Citoyens. Les piles de cartes sont ordonnées en fonction de leur valeur d’activation et chaque pile est contient 5 cartes. La dernière rangée est pour les cartes Domaine. Nous avons 5 piles de cartes où les deux dernières cartes de chaque pile sont faces cachées et la 3ème carte est face visible. On dispose à côté de la zone de jeu les différents jetons de ressources qui seront utilisés durant la partie : les jeton Or, Force, Magie et Victoire. Pour finir chaque joueur récupère un Paysan et un Chevalier de départ ainsi que quelques ressources. On distribue à chacun deux cartes Duc, il en gardera un parmi les deux, l’autre sera défaussé. Vous êtes maintenant prêt à bâtir votre royaume !

Le but du va être d’avoir le plus de points de victoire en fin de partie. Pour y arriver, vous allez devoir combattre des monstres, recruter de nouveaux citoyens et bâtir des domaines. Votre Duc permettra de marquer des points de victoire en fonction de sa capacité et il faudra vous appuyer sur sa capacité dans votre stratégie à mettre en place pour la partie en cours pour maximiser votre score.

La partie va se jouer en plusieurs tours de jeux qui vont s’enchaîner jusqu’à temps de déclencher une des trois conditions de fin de partie : tous les monstres ont été combattus, tous les domaines ont été construits, ou alors 2 fois le nombre de joueurs de piles de cartes Citoyen sont épuisées. Un tour de jeu est composé de 4 phases :

  • Phase de lancer
  • Phase de récoltes
  • Phase d’actions
  • Phase de fin de tour

Lors de la première phase, la phase de lancer, le joueur active va lancer les deux dés. Cela permet d’activer les Citoyens dans la phase suivante. Les Citoyens seront activés grâce à leur valeur d’activation. Certaines de vos cartes Domaine vous permettront de modifier la valeur des dés. Une fois cette action réalisée, le joueur donne les valeurs obtenues : la valeur de chaque dé et la valeur de la somme des dés.

Passons à la seconde phase, la phase de récoltes. Dans cette phase que vous soyez joueur actif ou non, vous allez récolter des ressources en fonction de vos Citoyens activés. Si vous êtes le joueur actif, vous activerez le pouvoir de gauche (symbole “1 personnes), sinon vous activerez le pouvoir de droite (symbole ‘plusieurs personnes”). Si durant votre tour vous n’activez aucun Citoyen, vous pourrez récupérer une ressource de votre choix. En fonction des valeurs de dés annonçaient à la phase précédente, vous activerez vos différents Citoyens. Si vous avez plusieurs cartes d’un même Citoyen à activer, elles le seront toutes. Si il y a plusieurs fois la même face de dés, vous pouvez activer plusieurs fois vos personnages.

La troisième phase de jeu est la phase d’actions. Seul le joueur actif la réalise. Il effectue 2 actions parmi les 4 suivantes :

  • Gagner une ressource. On récupère une ressource au choix entre l’Or, la Force et la Magie.
  • Recruter un Citoyen. On choisie un Citoyen et on paie son coût en Or. Le coût d’un Citoyen dépend du nombre de Citoyens du même type que l’on possède déjà. Le Citoyen acquis durant le tour est ajouter à votre royaume mais il ne pourra pas être activé durant ce tour.
  • Combattre un monstre. On choisie un monstre en haut d’une pile à combattre. On paie son coût en Force et en Magie. On ajoute le monstre à notre pile de victoire et on récupère la récompense qui lui est associée.
  • Construire un domaine. On choisie un des domaines visible et on paie son coût en Or. On ajoute le domaine à notre royaume et on récupère la récompense si il s’agit d’un gain immédiat. D’autres domaines peuvent vous rapporter des pouvoirs permanents et activables à tous vos tours de jeu.

Pour chaque des actions qui nécessitent d’utiliser des ressources, vous pouvez utiliser de la Magie pour compléter vos ressources en Or et en Force. Cela vous permettra de réaliser certainement plus d’actions !

La phase de fin de tour sert à vérifier si une des conditions de fin de parties est remplie. Si c’est le cas, on poursuit la partie pour que chaque joueur ait joué le même nombre de tour. Si aucune condition de fin de partie n’est remplie, on passe les dés au joueur suivant qui devient le joueur actif.

Dès qu’une des conditions de fin de partie est remplie. La partie prend fin après que chaque joueur ait joué le même nombre de tours. Tous les joueurs comptabilisent leur score en fonction des monstres combattus, des domaines construits, des points de victoire acquis durant la partie (jetons PV) et des points de victoire en fonction de la capacité de son Duc. Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie et devient le Roi de Valeria

L’extension De feu & de glace

De Feu et de Glace est une extension pour Valeria Le Royaume. Elle ajoute de nouveaux monstres en provenance des terres gelées du Nord comme le Yéti et des déserts brûlants de l’Est du royaume comme la Momie. Elle ajoute également des nouveaux Citoyens et Domaines.

L’extension ajoute aussi une notion d’événements lorsque des piles de Citoyens sont épuisées. Dans le jeu de base, on dépose une carte Epuisée. Ici, on met une carte Epuisée et une Evénement par joueur. Les cartes sont Mélangées et mises au hasard quand une pile est vide. Si une carte Evénement arrive en jeu, on réalise son effet immédiatement.

L’extension Sombreval

Sombreval est une seconde extension pour Valeria. Elle ajoute de nouveaux monstres tout droit sorti des ténèbres comme les Loups-Garous et des Vampires. De nouveaux Citoyens font également leur apparition pour éliminer ces sombres créatures. Vous trouverez également de nouveaux Domaines pour bâtir votre royaume.

Tout comme l’extension “De Feu et de Glace”, nous avons ici aussi une notion d’événements d’ajouter au jeu.

Pack de 83 cartes promotionnelles

Le pack de cartes promotionnelles ajoute des cartes inédites comme le Colisée pour les Domaines.

Il ajoute également 6 mini-extensions :

  • Garde du Roi
  • Samuraïs et Immortels
  • Des émissaires
  • Des Paysans et Cheveliers (Citoyens de départ et pour la partie)
  • Des renforts monstrueux (Des nouveaux monstres pour les familles déjà présentes)
  • Des reliques

NOTRE AVIS

Valeria le royaume est un très bon jeu de construction avec des ressources. Nous avons ici un jeu accessible et très dynamique du fait que pendant certains temps du jeu tout le monde joue. Le joueur actif lance les dés, tous les joueurs activent leurs Citoyens, puis de nouveau le joueur actif qui réalise ses deux actions et on passe au joueur suivant, pas de temps mort. Le jeu est aussi très stratégique. Vous allez vite vous rendre compte qu’il vous faudra recruter des citoyens de plusieurs valeurs d’activation pour optimiser votre récolte de ressources et ainsi combattre des monstres et bâtir des domaines dans vos prochaines actions. On adore les illustrations avec leur petit côté cartoonesque. Côté matériel, le jeu de base propose pas mal de matériel : 16 Citoyens différents, pas mal de monstres, de domaines et de ducs, de quoi avoir pas mal de parties devant soi et une belle rejouabilité. Et le matériel est aussi très qualitatif : un insert bien conçu pour ranger le jeu de base (et les extensions) et des intercalaires pour trier toutes les cartes et ainsi installer le jeu plus rapidement.

Et quand est-il des extensions ? Indispensable ?

Toutes les extensions proposées ajoutent une belle rejouabilité grâce aux nombres de cartes Monstres, Citoyens et Domaines. Les extensions “De feu et de glace” et “sombreval” permettent d’ajouter la notion d’événement qui permet d’avoir un peu de rebondissement sur la fin de partie. On vous conseille de partir sur une extension dès que vous commencez à tester un bon nombre de combinaisons. Cela vous redonnera une multitude de combinaisons et de parties, alors n’hésitez pas à vous laisser tenter 🙂


DC Comics Deck-building : les extensions

On vous présente les 3 extensions disponibles pour la gamme DC Comics deck-building

  • Extension Crisis
  • Extension Wathcham
  • Extension Birds of Prey

Elles vous permettront de renouveler vos parties :D.

Comme il s’agit d’extension, une boîte du jeu de base vous sera nécessaire.

🎲 DC Comics Deck-building extension Crisis
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 25 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

L’extension Crisis vous propose 3 modes de jeu :

  • Le mode compétitif, il vous suffit d’ajouter les nouvelles cartes à votre jeu de base
  • Le mode coopératif, ici vous formez une équipe et il vous faudra coopérer pour battre les Super-Vilains. Vous aurez même la possibilité d’augmenter la difficulté avec le mode IMPOSSIBLE.
  • Le mode solo.

L’extension apporte également son lot de nouveautés : comme le fait de n’ajouter qu’une seule carte à la fin de votre tour de jeu pour compléter la réserve commune, ou encore le fait d’avoir des cartes Crisis qui vous ajouter des contraintes qui vous gêneront dans la partie, il vous faudra les éliminer rapidement. On parlait également d’un mode IMPOSSIBLE pour les Super-Vilains. Ces nouveaux Super-Vilains seront des versions plus puissantes que dans le jeu de base, ils seront plus difficiles à vaincre !

Notre avis : On a adoré cette extension surtout sur le fait qu’elle rajoute le côté coopératif dans le jeu. C’est pour cela que nous l’avons prise. Un autre aspect que l’on apprécie c’est la difficulté qui augmente avec les cartes Crisis ainsi que le mode IMPOSSIBLE des Super-Vilains.

🎲 DC Comics Deck-building extension Watchman
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 14 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

L’extension Watchmen propose une nouvelle façon de jouer en ajoutant des rôles cachés. Un Génie du crime se cache parmi vous les joueurs Loyaux et il devra manigancer un maximum pour accomplir ses sinistres projets :D. Les joueurs Loyaux devront réaliser 3 challenges successifs pour remporter la partie. Quant au Génie du crime, il devra collecter les cartes nécessaires à la Sombre Machination que tous les joueurs connaissent dès le début de la partie et si il y arrive, il révèlera sa carte Complot ! Le Génie du crime remportera également la partie, si le deck commun est épuisé avant que les Loyaux aient terminés les 3 challenges. L’extension vient ajouter 6 nouveaux Super-Héros dont le Hibou.

Notre avis : L’extension vient ajouter un côté asymétrique au jeu que l’on apprécie. Cela apporte une touche de nouveautés au but du jeu avec les différents objectifs à remplir en fonction que l’on soit le Génie du crime ou un des Loyaux. Etant donné que nous sommes sur des rôles cachés, cela apporte une petite dose de bluff pour le joueur qui incarne le Génie du crime pour ne pas se faire démasquer rapidement.

🎲 DC Comics Deck-building extension Birds of Prey
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 14 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

L’extension Birds of Prey fait arriver les femmes de l’univers DC comics dans le jeu. Vous retrouverez 6 nouvelles héroïnes comme Black Canary, Catwoman, Batwoman et 3 autres ainsi que 8 nouveaux Super-Vilains comme la célèbre Harley Queen. L’extension ajoute aussi une autre mécanique découverte dans Teen Titans, l’effet “Permanent’. Cela vous permettra de laisser certaines cartes en jeu et de les faire pivoter pour les activer à votre tour de jeu.

Notre avis : L’extension ajoute une nouvelle mécanique, l’effet “permanent’ si vous jouez uniquement avec la 1ère boîte de base. On apprécie également le fait que cette extension ajoute des Héroïnes, quelques unes étaient déjà présentes mais mais il n’y a jamais assez de personnages féminins dans les jeux.

Lien vers la boîte de base : https://desjeuxetdesbieres.fr/dc-comics-deck-building/

Lien vers la boîte de base Teen Titans : https://desjeuxetdesbieres.fr/dc-comics-deck-building-teen-titans/

Lien vers la boîte de base Forever Evil : https://desjeuxetdesbieres.fr/dc-comics-deck-building-forever-evil/


Iwari

🎲 Iwari
🖨️ ThunderGryph Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure ⠀
💶 ~ 38 € ⠀
🖋️ Michael Schacht
🖌️ Mateusz Mizak

Iwari est un jeu de type abstrait de majorité dans lequel les joueurs représentent différentes tribus. Il vous faudra aller explorer Iwari pour y rencontrer de nouvelles tribus et ainsi échanger vos connaissance. Plus vous avancerez dans la partie, plus vous développerez vos colonies dans le but de devenir majoritaire et de marquer le plus de points possibles !

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

On commence par installer le plateau de jeu au centre de la table avec la piste de score juste à côté. Le plateau est recto-verso à vous de choisir un côté pour votre partie. Chaque joueur choisie ensuite une couleur et prend les tentes et les totems associés. On distribue également 3 cartes Biome à chaque joueur. On place le reste des cartes Biome à côté du plateau et on dévoile les 4 premières cartes qui constitue la réserve. A savoir, dans une partie à 2 joueurs, il faudra choisir une troisième couleur qui correspond à une tribu neutre; elle sera jouée par les 2 joueurs alternativement. Pour finir, en fonction du nombre de joueurs, on vient masquer des connexions entre des territoires avec des jetons montagnes.

Dans Iwari, le but du jeu va être marquer un maximum de points en plaçant des tentes et des totems de sa couleur et essayant d’avoir des majorités.

Vous allez commencer le jeu avec 3 cartes en main. Vous allez jouer chaque votre tour et à votre tour de jeu, vous pourrez réaliser une action parmi 2 :

  • Jouer jusqu’à 3 cartes de votre main pour ainsi placer des tentes et des totems
  • Défausser une carte de votre main et en piocher une nouvelle dans la réserve.

Si vous avez joué des cartes, vous compléterez votre main à la fin de votre tour pour avoir 3 cartes.

Si vous choisissez de jouer des cartes de votre main, il y a plusieurs règles qui s’appliquent. La carte jouée indique dans quel territoire doit être placé la pièce (tente ou totem). Une carte peut servir à poser uniquement une seule et unique pièce dans un seul territoire. Si le territoire est “inexploré” (ne comporte pas de tente) dans ce cas, on peut poser seulement une tente. Dans le cas où le territoire est “exploré”, on peut poser une tente ou un totem au choix. Si vous jouez 2 cartes identiques, vous pourrez jouer dans n’importe quel territoire comme une sorte de joker. Une dernière règle existe et on peut même dire qu’il s’agit de la règle d’or : “3-2-1”, vous pouvez jouer 3 cartes identiques pour jouer 2 pièces (tentes et/ou totems) dans un seul territoire. Pour les totems, une seule règle de pose, le nombre de totems total est déterminé par le nombre de tentes majoritaires d’un territoire.

Dès que la pioche est vide une première fois, on procède au compte de points de mi-parcours. On calcule uniquement les points liés aux tentes. On vient mettre à jour la piste de score en fonction des points marqués par chaque joueur.

Dès que la pioche est terminée une 2ème fois ou qu’un des joueurs à poser toutes ces tentes, la partie prend fin. On compte l’ensemble des points liés aux tentes, aux totems et aux colonies. Le joueur avec le plus de points remporte la partie.

Le jeu offre la possibilité d’ajouter des “exploits”. Ils se gagnent au cours de la partie et entre en compte dans le décompte final des points comme des multiplicateurs.

NOTRE AVIS

Iwari est un bon jeu abstrait très tactique de placements et de majorités pour des joueurs initiés. Comme vous l’avez vu les règles de placement sont plutôt simples mais il n’est pas aisé d’avoir la bonne combinaison de cartes pour optimiser la pose de vos tentes et de vos totems. La façon de marquer des points en deux fois ajoute un côté très stratégique au jeu car on marque des points en fonction de ce qu’auront joué les autres joueurs. Le matériel est époustouflant : chaque tribu a des tentes d’une forme différente et il en va de même pour les sculptures des totems. Les illustrations sont sublimes et elles vous feront voyager sur Iwari.


DC Comics Deck-building Forever Evil

🎲 DC Comics Deck-building Forever Evil
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 36 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

DC Comics Deck-building Forever Evil vous donne la possibilité d’incarner les plus grands méchants de l’univers DC Comics. En vous équipant des équipements et de super-pouvoirs de vos super-Vilains, vous devrez recruter des alliés (vilains) et quelques héros pour battre un maximum de super-Héros. Dans cette nouvelle boîte, on inverse les rôles et surtout une mécanique permet d’accumuler des points de victoire tout au long de la partie et d’en voler aux autres. Pour gagner la partie, un seul véritable allié, votre deck que vous allez construire tout au long de la partie.

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Cette nouvelle boîte Forever Evis est un standalone et peut donc être joué sans avoir les 2 premières boîtes du jeu DC Comics Deck-building ou encore Teen Titans. La mise en place et une grande partie des règles sont similaires. Nous vous les expliquons ci-dessous. Ce qui change principalement, c’est qu’un lieu d’incarner un Super-Héros, vous incarnez un Super-Vilain !

Chaque joueur va récupérer un deck de départ composé de 10 cartes de base. Tous les joueurs ont le même deck de départ. On distribue ensuite au hasard une carte Super-vilain à chaque joueur, mais vous pouvez aussi choisir votre personnage de départ. On prépare ensuite le deck des super-Héros qui sera composé de 8 super-héros dont Flash comme 1er super-héros à battre. On place ce deck au centre de la table. A côté, on place les cartes Faiblesse et les cartes Coup de pied. Il ne reste plus qu’à préparer le deck commun et la réserve de cartes. On mélange toutes les cartes cartes restantes, cela formera le deck-commun. On le place au centre de la table (au dessus ou en dessous du deck des super-Héros). On pioche maintenant les 5 premières cartes du deck commun et on les place face visible au centre de la table, ça sera la réserve. Tout est prêt pour commencer la partie !

Le but du jeu sera d’avoir le plus de points de victoires en fin de partie (points indiqués dans les étoiles). Pour y arriver, vous devrez construire votre deck au fur et à mesure de la partie : en achetant des cartes de la réserve et en vainquant des super-Héros.

Les joueurs vont jouer chaque leur tour jusqu’à temps qu’une condition de ces deux conditions mettent immédiatement fin à la partie : soit le deck de super-Héros est vide, soit on ne peut plus compléter la réserve.

On vous explique maintenant comment va se dérouler un tour de jeu. Un tour de jeu va se dérouler ainsi :

  • On joue les cartes que l’on a en main dans l’ordre de notre choix.
    • Certaines cartes vont vous permettre de faire d’autres actions : comme piocher une carte de votre deck, détruite une carte, faire des attaques contre les autres joueurs, ou encore poser des cartes qui auront des effets permanents. Les actions des cartes jouées sont à réaliser immédiatement.
    • Les cartes peuvent vous rapporter de la puissance, qui est la monnaie du jeu. Une fois votre puissance totalisée, vous aurez si vous le souhaitez la possibilité :
      • soit d’acheter une ou des cartes de la réserve ou une carte Coup de pied. Les cartes achetées sont directement mises dans la défausse.
      • soit utiliser votre puissance pour battre un super-Héros. Si vous l’avez vaincu. Vous venez l’ajouter à votre défausse comme une carte achetée. Immédiatement, vous révélez le nouveau super-Héros et vous faites l’attaque de Révélation.
    • D’autres cartes permettront de récupérer des jetons PV directement pendant la partie. Vous pourrez aussi voler des jetons PV aux autres joueurs.
    • Un nouvel effet fait son apparition : c’est le fait de pouvoir Gelé une carte de la réserve. Les autres joueurs ne pourront pas l’acquérir. L’effet sera supprimé lors de votre tour de jeu suivant.
    • N’oubliez pas d’utiliser le pouvoir de votre super-vilain si vous remplissez toutes les conditions, il est est là pour vous aider
  • Des que vous avez fini de jouer, vous devez mettre toutes les cartes que vous avez joué ou non dans votre défausse, sauf indication contraire.
  • On refait notre main en piochant les 5 premières cartes de notre deck, sauf indication contraire.

Une fois qu’une condition arrive, chaque joueur comptabilise ses points. Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.

Vous verrez que dans le jeu, il y a énormément de types de cartes différentes comme :

  • Votre super-héros qui possède une capacité que vous pourrez jouer à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des super-Vilains qui seront les cartes à vaincre au fur et à mesure de la partie. Une fois révélée, le super-Vilain a une attaque qui impactent tous les joueurs. Si vous vainquez le super-Vilain, il vient d’en votre deck comme une carte que vous auriez acheté.
  • Des cartes Lieux. Une fois que vous l’avez joué, elle reste en jeu devant vous, sauf indication contraire. Ces cartes possèdent un effet permanent qui s’applique à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des cartes Faiblesses. On l’a vu plutôt, vous avez certaines cartes qui ont pour effet d’attaquer les adversaires. Un de ces effets est de donner une carte Faiblesse si l’adversaire n’arrive pas à se “défendre”. Ces cartes Faiblesse retire 1 point de victoire par carte en fin de partie.

NOTRE AVIS

DC Comics deck-building Forever evil est un excellent jeu de deck-building, dans la continuité des 2 premières boîtes pour ceux qui connaissent. Les règles sont similaires entre les trois boîtes de base. Dans cette nouvelle boîte Forever Evil, vous allez pouvoir cumuler directement des points de victoire grâce à des jetons, vous pourrez aussi en voler à vos adversaires. Un nouvel effet fait son entrée, il s’agit de geler des cartes de la réserve pour les bloquer pour les autres joueurs et se les réserver pour le tour suivant. De notre côté, on trouve cette nouvelle boite beaucoup plus stratégique dans la manière de jouer. Ici, pas de grosses cartes avec des puissances élevées permettant de faire beaucoup de dégâts, il vous faudra faire des combos de cartes pour réussir à vaincre les super-Héros. Forever Evil complète bien la gamme DC comics deck-building. Elle ajoute d’ailleurs une variante qui permet de jouer les super-Héros contre les super-Vilains. Nous avons été conquis par ce dernier standalone car oui on préfère souvent incarner un super-héros mais incarner un super-Vilain, c’est génial aussi 🙂


DC Comics Deck-building Teen Titans

🎲 DC Comics Deck-building Teen Titans
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 36 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

DC Comics Deck-building Teen Titans vous offre la possibilité d’incarner les héros de la nouvelle génération comme Red Robin. En vous équipant des équipements et des super-pouvoirs de vos héros, vous devrez recruter des alliés (héros) et quelques vilains pour battre un maximum de super-vilains. Dans cette nouvelle boîte, un nouveau type d’effet fait son apparition, l’effet permanent qui vous permettra de laisser des cartes en jeu. Pour gagner la partie, un seul véritable allié, votre deck que vous allez construire tout au long de la partie.

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Cette nouvelle boîte Teen Titans est un standalone et peut donc être joué sans avoir la première boîte du jeu DC Comics Deck-building. La mise en place et une grande partie des règles sont similaires. Nous vous les expliquons ci-dessous.

Chaque joueur va récupérer un deck de départ composé de 10 cartes de base. Tous les joueurs ont le même deck de départ. On distribue ensuite au hasard une carte Super-héros à chaque joueur. On prépare ensuite le deck des super-Vilains qui sera composé de 8 super-vilains dont Slade Wilson et Trigon, on place le deck au centre de la table. A côté, on place les cartes Faiblesse et les cartes Coup de pied. Il ne reste plus qu’à préparer le deck commun et la réserve de cartes. On mélange toutes les cartes cartes restantes, cela formera le deck-commun. On le place au centre de la table (au dessus ou en dessous du deck des super-Vilain). On pioche maintenant les 5 premières cartes du deck commun et on les place face visible au centre de la table, ça sera la réserve. Tout est prêt pour commencer la partie !

Le but du jeu sera d’avoir le plus de points de victoires en fin de partie (points indiqués dans les étoiles). Pour y arriver, vous devrez construire votre deck au fur et à mesure de la partie : en achetant des cartes de la réserve et en vainquant des super-Vilains.

Les joueurs vont jouer chaque leur tour jusqu’à temps qu’une condition de ces deux conditions mettent immédiatement fin à la partie : soit la pile de super-Vilain est vide, soit on ne peut plus compléter la réserve.

On vous explique maintenant comment va se dérouler un tour de jeu. Un tour de jeu va se dérouler ainsi :

  • On joue les cartes que l’on a en main dans l’ordre de notre choix.
    • Certaines cartes vont vous permettre de faire d’autres actions : comme piocher une carte de votre deck, détruite une carte, faire des attaques contre les autres joueurs, ou encore poser des cartes qui auront des effets permanants. Les actions des cartes jouées sont à réaliser immédiatement.
    • Les cartes peuvent vous rapporter de la puissance, qui est la monnaie du jeu. Une fois votre puissance totalisée, vous aurez si vous le souhaitez la possibilité :
      • soit d’acheter une ou des cartes de la réserve ou une carte Coup de pied. Les cartes achetées sont directement mises dans la défausse.
      • soit utiliser votre puissance pour battre un super-Vilain. Si vous l’avez vaincu. Vous venez l’ajouter à votre défausse comme une carte achetée. Immédiatement, vous révélez le nouveau super-Vilain et vous faites l’attaque de Révélation.
    • N’oubliez pas d’utiliser le pouvoir de votre super-héros si vous remplissez toutes les conditions, il est est là pour vous aider
  • On peut jouer les cartes posées devant soi si elles n’ont pas encore été activée durant le tour, ceux sont les cartes à effet permanent. Dans la boîte précédente, cet effet n’était présent que sur les cartes de Lieu, il l’est maintenant sur d’autres types de cartes.
  • Des que vous avez fini de jouer, vous devez mettre toutes les cartes que vous avez joué ou non dans votre défausse, sauf indication contraire.
  • On refait notre main en piochant les 5 premières cartes de notre deck, sauf indication contraire.

Une fois qu’une condition arrive, chaque joueur comptabilise ses points. Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.

Vous verrez que dans le jeu, il y a énormément de types de cartes différentes comme :

  • Votre super-héros qui possède une capacité que vous pourrez jouer à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des super-Vilains qui seront les cartes à vaincre au fur et à mesure de la partie. Une fois révélée, le super-Vilain a une attaque qui impactent tous les joueurs. Si vous vainquez le super-Vilain, il vient d’en votre deck comme une carte que vous auriez acheté.
  • Des cartes Lieux. Une fois que vous l’avez joué, elle reste en jeu devant vous, sauf indication contraire. Ces cartes possèdent un effet permanent qui s’applique à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des cartes Faiblesses. On l’a vu plutôt, vous avez certaines cartes qui ont pour effet d’attaquer les adversaires. Un de ces effets est de donner une carte Faiblesse si l’adversaire n’arrive pas à se “défendre”. Ces cartes Faiblesse retire 1 point de victoire par carte en fin de partie.

NOTRE AVIS

DC Comics deck-building Teen Titans est un très bon jeu de deck-building, dans la continuité de la première boîte pour ceux qui connaissent et qui est également parfaite pour commencer dans cet univers. Les règles sont similaires entre les deux boîtes de base. Mais dans cette boîte Teen Titans, l’effet permanent est ajouté sur des nouvelles cartes comme les Super-pouvoir, héros, vilain ou encore les cartes équipement. Cet effet permet d’enchaîner certains combos de cartes lorsqu’on active plusieurs cartes en même temps sur le tour et cela vous aidera clairement à battre les super-vilains. De notre côté, on aime aussi beaucoup cette boîte qui renouvelle le jeu après de multiples parties avec la première boîte comme les héros ou encore les super-vilains. Les héros présents dans cette boîte sont un peu moins connus, tout du moins pour nous, mais cela n’empêche pas de profiter de l’univers DC Comics. Vous pouvez si vous avez l’autre boîte ou encore des extensions y jouées avec celle-ci. Tout comme la première boîte, on adore, tout simplement!


Talisman et ses extensions

🎲 Talisman et ses extensions
🖨️ Matagot
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 6 joueurs⠀
⏱️ ~ 1 à 2 heures⠀
💶 ~ 54 € le jeu de base et 30 à 45 € l’extension⠀
🖋️ John Goodenough, Robert Harris

Talisman est un jeu de plateau d’aventure dans un univers fantastique médiéval. Chaque joueur incarne un personnage de cette époque. Vous devrez parcourir les différentes régions du plateau pour récupérer un talisman et tenter de récupérer la couronne de commandement pour remporter la partie. La partie sera semée d’embûches, de rencontres et de combats en tout genre, alors prêt pour l’aventure ?!

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

On va commencer par installer le grand plateau de jeu au centre de la table. A côté, on dispose les cartes aventures, les cartes sorts, les cartes Talisman ainsi que les dés. Chaque joueur prend aléatoirement une fiche personnage ainsi que ses jetons de compétences, de vie et de destin de départ. Chaque joueur positionne sa figurine sur sa case de départ et la partie peut commencer.

Le but du jeu sera d’être le premier joueur a récupérer la couronne de commandement. Pour se faire, vous aller vous aventurer sur le plateau pour combattre des monstres et ainsi améliorer vos compétences de combat et de magie. Vous récupérerez des objets qui vous aideront tout au long de l’aventure. Il vous faudra impérativement trouver un Talisman pour pouvoir vous lancer dans l’ultime niveau du plateau et ainsi récupérer la couronne de commandement.

Dans Talisman, les joueurs vont jouer tour par tour jusqu’à temps qu’un joueur ait atteint la couronne de Commandement et qu’il soit seul sur le plateau. Dans ce cas, il gagnera la partie.

Le tour d’un joueur est très simple :

  • Etape 1 : Déplacement. On lance un dé et le joueur se déplace alors d’autant de case que la valeur du dé.
  • Etape 2 : Rencontre. En arrivant sur la case d’arrivée, on doit résoudre les rencontres soit avec un autre personnage, soit avec la case qui peut contenir des actions ou une carte d’Aventure.

Une fois c’est deux étapes réalisées, le tour du joueur est terminé et on passe au joueur suivant.

Cela peut paraître simple ainsi mais il y a beaucoup de cas de figure qui existent aussi bien pour le déplacement que pour les rencontres. En effet, sur le plateau il y a 3 régions. Pour accéder à une autre région, il y a différentes conditions pour y arriver comme prendre un radeau pour traverser le fleuve, combattre la Sentinelle … Pour ce qui est des rencontres, vous pourrez rencontrer un autre personnage et le combattre, rencontre des créatures et les combattres ou encore vous arrêtez dans des lieux qui vous apporteront des bonus ou malus en fonction que vous soyez bon ou pas.

Lors des rencontres, vous aurez des combats à réaliser. Vous pourrez en fonction de la créature soit combattre normalement soit faire des combats psychiques. Vous pourrez également vous aider de vos objets et de sorts pour sortir victorieux du combats. Si vous y arriverez vous gagnerez la carte que vous pourrez ensuite échanger contre des point d’Intellect (pour les combats psychiques) ou de Force (pour les autres combats). Je vous conseille donc de réaliser de nombreux combats afin d’améliorer votre personnage. Attention bien évidemment de rester en vie, sinon vous devrez changer de personnages et repartir à zéro.

Lorsque vous arriverez dans la 3ème région, la région intérieur, on ne se déplace plus avec le dé mais de case en case si vous arrivez à accomplir la rencontre. Vous le pouvez si vous le souhaitez rebrousser chemin. C’est à la fin de cette région que se trouve la couronne de Commandement, pour y arriver, vous devrez obligatoirement être en possession d’un Talisman.

La partie prendra fin dès qu’un joueur ayant la couronne de Commandement sera seul sur le plateau.

Le jeu de base propose quelques variantes dont une qui permet de rendre la partie un peu plus rapide car une partie de Talisman peut durer jusqu’à 3 heures à 4 joueurs.

la donjon

L’extension Le Donjon ajoute un nouveau plateau avec une nouvelle région a exploré. En parcourant le donjon, vous parcourrez les ténèbres et les dangers qui lui sont directement liés. Il y aurait même tout au fond du donjon un Seigneur des ténèbres qui garde un accès direct à la couronne de commandement. L’extension ajoute également 4 nouveaux personnages et leurs figurines ainsi qu’une centaine de cartes à ajouter à l’aventure.

la faucheuse

L’extension La Faucheuse apporte 2 nouvelles variantes au jeu. La première ajoute la Faucheuse qui se déplace sur le plateau comme n’importe quel personnage dès qu’un joueur réalise un “1” lors de son dé de déplacement. Dans ce cas, ce joueur contrôle la Faucheuse le temps d’un tour. La deuxième ajoute 6 nouvelles quêtes à la Caverne du Démoniste. Lorsqu’un joueur arrive sur cette case, il pourra choisir la quête qu’il souhaite entre les 6 du jeu de base et les 6 quêtes ajoutées par l’extension. Vous trouverez ici aussi 4 nouveaux personnage et leurs figurines aussi qu’une centaine de nouvelles cartes Aventure et Sort.

La marche du froid

L’extension apporte de nouvelles fins possibles au jeu ainsi que de nouvelles quêtes du Démoniste. Vous aurez la possibilité avec cette extension de placer une nouvelle carte de fin sur la couronne du Commandement. Cela renouvellera vos parties avec ces nouvelles fins possibles. Comme dans les 2 autres extensions, vous trouverez 4 nouveaux personnages et leurs figurines associées ainsi que des nouvelles cartes Sorts et Aventure.

NOTRE AVIS

Talisman est un jeu de plateau qui en est à sa 4ème révision et après un certain nombre de parties, on comprend l’engouement pour le jeu. Les règles peuvent faire peur mais après quelques tours de jeu, le jeu devient très fluide. On doit réaliser à notre tour de jeu 2 actions : un déplacement et une rencontre mais au fur et à mesure de la partie, deux actions simples permettent d’arriver à des multitudes de possibilités : en fonction de la région dans laquelle on se trouve, de la carte rencontre piochée, etc. On aime beaucoup le style du jeu qui reste un jeu des années 80. Matagot a pour le moment révisé 3 extensions de la dizaine d’extension que comporte le jeu et elles permettent de bien renouveler le jeu grâce aux nouvelles règles apportées, aux nouveaux personnages et aux différentes variantes proposées. Et petit conseil, comme tout jeu comportant des figurines, on vous conseille de les peindre pour rendre le jeu encore plus immersif.


DC Comics Deck-building

🎲 DC Comics Deck-building
🖨️ Don’t Panic Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 36 €⠀
🖋️ Ben Stoll, Matt Hyra

DC Comics Deck-building vous offre la possibilité d’incarner votre héros préféré le temps d’une partie. En vous équipant des équipements et des super-pouvoirs de vos héros, vous devrez recruter des alliés (héros) et quelques vilains pour battre un maximum de super-vilains. Pour gagner la partie, il faudra avoir le plus de points de victoires. Un seul véritable allié, votre deck que vous allez construire tout au long de la partie.

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

On va commencer par mettre en place une partie. Chaque joueur va récupérer un deck de départ composé de 10 cartes de base. Tous les joueurs ont le même deck de départ. On distribue ensuite au hasard une carte Super-héros à chaque joueur. On prépare ensuite le deck des super-Vilains qui sera composé de 8 super-vilains dont Ra’s Al Ghul, on place le deck au centre de la table. A côté, on place les cartes Faiblesse et les cartes Coup de pied. Il ne reste plus qu’à préparer le deck commun et la réserve de cartes. On mélange toutes les cartes cartes restantes, cela formera le deck-commun. On le place au centre de la table (au dessus ou en dessous du deck des super-Vilain). On pioche maintenant les 5 premières cartes du deck commun et on les place face visible au centre de la table, ça sera la réserve. Tout est prêt pour commencer la partie !

Le but du jeu sera d’avoir le plus de points de victoires en fin de partie (points indiqués dans les étoiles). Pour y arriver, vous devrez construire votre deck au fur et à mesure de la partie : en achetant des cartes de la réserve et en vainquant des super-Vilains.

Les joueurs vont jouer chaque leur tour jusqu’à temps qu’une condition de ces deux conditions mettent immédiatement fin à la partie : soit la pile de super-Vilain est vide, soit on ne peut plus compléter la réserve.

On vous explique maintenant comment va se dérouler un tour de jeu. Un tour de jeu va se dérouler ainsi :

  • On joue les cartes que l’on a en main dans l’ordre de notre choix.
    • Certaines cartes vont vous permettre de faire d’autres actions : comme piocher une carte de votre deck, détruite une carte, faire des attaques contre les autres joueurs. Les actions des cartes jouées sont à réaliser immédiatement.
    • Les cartes peuvent vous rapporter de la puissance, qui est la monnaie du jeu. Une fois votre puissance totalisée, vous aurez si vous le souhaitez la possibilité :
      • soit d’acheter une ou des cartes de la réserve ou une carte Coup de pied. Les cartes achetées sont directement mises dans la défausse.
      • soit utiliser votre puissance pour battre un super-Vilain. Si vous l’avez vaincu. Vous venez l’ajouter à votre défausse comme une carte achetée. Immédiatement, vous révélez le nouveau super-Vilain et vous faites l’attaque de Révélation.
    • N’oubliez pas d’utiliser le pouvoir de votre super-héros si vous remplissez toutes les conditions.
  • Des que vous avez fini de jouer, vous devez mettre toutes les cartes que vous avez joué ou non dans votre défausse, sauf indication contraire.
  • On refait notre main en piochant les 5 premières cartes de notre deck, sauf indication contraire.

Une fois qu’une condition arrive, chaque joueur comptabilise ses points. Le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.

Vous verrez que dans le jeu, il y a énormément de types de cartes différentes comme :

  • Votre super-héros qui possède une capacité que vous pourrez jouer à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des super-Vilains qui seront les cartes à vaincre au fur et à mesure de la partie. Une fois révélée, le super-Vilain a une attaque qui impactent tous les joueurs. Si vous vainquez le super-Vilain, il vient d’en votre deck comme une carte que vous auriez acheté.
  • Des cartes Lieux. Une fois que vous l’avez joué, elle reste en jeu devant vous, sauf indication contraire. Ces cartes possèdent un effet permanent qui s’applique à chacun de vos tours si vous remplissez les conditions.
  • Des cartes Faiblesses. On l’a vu plutôt, vous avez certaines cartes qui ont pour effet d’attaquer les adversaires. Un de ces effets est de donner une carte Faiblesse si l’adversaire n’arrive pas à se “défendre”. Ces cartes Faiblesse retire 1 point de victoire par carte en fin de partie.

Le jeu propose également des variantes comme le fait de jouer 2 super-Héros dans une partie à 2 joueurs ou encore de jouer en équipe dans une partie à 4 joueurs.

NOTRE AVIS

DC Comics deck-building est un excellent jeu familial. Je ne sais pas si on vous l’a déjà dit, mais le deck building est notre mécanique de jeu préférée à tous les deux. Alors, ici nous sommes comblés par la mécanique et l’univers DC Comics 😊. On se retrouve avec un jeu avec une très bonne rejouabilité grâce aux différents super-Héros et super-Vilains. Le deck-commun qui est composé de plus d’une centaine de cartes vous offrira des parties variées. Si le jeu devient “trop facile”, pas d’inquiétude, vous pourrez le complexifier en augmentant le deck de super-Vilains. Côté illustration, les cartes sortent tout droit des Comics, on adore. Une multitude d’extension est déjà sortie, elles vous permettront de renouveler encore plus vos parties, mais ça sera pour un prochain post !😉


Escape From The Asylum

🎲 Escape From The Asylum⠀
🖨️ Lifestyle Boardgames
👨‍👩‍👧‍👦 1 à plus de 10 joueurs⠀
⏱️ ~ 1 heure par histoire⠀
💶 ~ 36 €⠀
🖋️ M.Nedergaard Andersen, E.Pluzhnikova, A.Peshkov
🖌️ A.Durova, D.Krasnov, A Stupak, M.Suleimanov

Escape From The Asylum est un jeu coopératif d’escape game. Le jeu est découpé en 2 parties composées chacune de 5 histoires. Chaque histoire dure au moins 60 minutes. Vous l’aurez compris rien qu’avec le titre du jeu, votre mission sera de vous échapper de l’asile.

Mais comment ça se joue ?

Le jeu se jouant en 2 parties, vous allez avoir 2 boites de jeux : une pour la 1ère partie et une pour la seconde.

Dans chaque histoire du jeu, vous allez incarner un personnage qui tente de s’échapper de l’asile. Vous aurez un pitch de départ pour vous lancez dans l’aventure ainsi qu’un plan de l’étage où vous vous trouvez.

Pour vous aider dans l’histoire vous allez avoir :

  • un paquet de cartes (un par boite)
  • des enveloppes
  • 3 livrets avec des indices et la solution des énigmes
  • une fiche de temps

Tout ce matériel va vous permettre de résoudre des énigmes, d’ouvrir les enveloppes pour aller chercher d’autres cartes dans le paquet et ainsi avancer dans l’histoire. Vous saurez qu’une histoire est terminée dès que vous tomberez sur une carte “A suivre” ou “Fin”.

Je ne vous en dis pas beaucoup plus au risque de raconter des morceaux de l’histoire et ça serait dommage 😉.

Notre aviS

Dans ce jeu coopératif, vous devrez résoudre des énigmes. Celles-ci sont essentiellement des énigmes de logique et mathématiques. Plus vous serez de joueurs plus vous aurez normalement de faciliter à résoudre les énigmes. Le jeu est très narratif et nous on adore. A chaque fois, que vous trouverez la solution à une énigme, cela vous enverra vers une carte avec un numéro, le texte derrière la carte vous fera avancer dans l’histoire. Et vous, parviendrez vous à vous échapper de l’asile ?

Pour ceux qui ont ou vont acquérir le jeu, un errata est disponible sur le site de Lifestyle boardgames : http://lifestyle-boardgames.fr/games/escape-from-the-asylum/


Pandémic

🎲 Pandémic
🖨️ Zman Games
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes⠀à 1 heure
💶 ~ 35 €⠀
🖋️ Matt Leacock
🖌️ Chris Quilliams

Pandémic est un jeu coopératif dans lequel vous allez incarner un membre du personnel médical 👩‍⚕️ et vous allez devoir sauver le monde des 4 virus qui se propagent rapidement. Les actions durant le jeu sont assez simples.

Mais comment ça se joue ?

Un tour de joueur se déroule ainsi : réaliser 4 actions (déplacement, guérir une maladie, construire un labo, action spéciale du personnage,…), récupérer des cartes dans la pioche (des villes qui seront utiles pour trouver un remède ou se déplacer, des cartes d’actions supplémentaires ainsi des épidémies ☣️☣️☣️), et pour terminer propagation des virus selon le jeton de propagation. Nous ne vous en dirons pas plus et on vous laisse le découvrir par vous même si le jeu vous tente 😉. ⁣

Notre avis

Pandémic est un des classiques du jeu coopératif. Ça fait quelques années que nous l’avons et on ne s’en lasse pas. Quand on débute une partie, je dirai que l’on a une chance sur 2 de perdre, mais si on perd ce n’est pas grave, on relance une partie 😊. On aime bien le sortir de temps en temps car c’est un jeu où il faut anticiper chaque action sur laquelle nous n’avons pas la main : les épidémies et les éclosions.⁣

Je pense que tout le monde peut trouver une version de Pandémic à son goût. Il existe plein de variantes. De notre côté, nous n’avons que la version classique. Nous avons trouvé récemment 2 scénarios pour le jeu. Nous vous en parlerons dès que nous les aurons fait 😉. ⁣


[Preview] RagnaRok Star

🎲 RagnaRok Star⠀
🖨️ Perte et fracas
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs⠀
⏱️ ~ 40 minutes⠀
🖋️ William Aubert, Dan Thouvenot
🖌️ Alexandre Gimbel

Vous avez toujours voulu faire parti d’un groupe de rock star 🤘. Embarquez dans le jeu RagnaRok Star et cela devient possible. RagnaRok Star est un jeu familial de gestion, de programmation et de collecte meeples.

Mais comment ça se joue ?

Chaque joueur va commencer par choisir le groupe qu’il souhaite incarner. vous aurez le choix entre Yellow Tambourine, Red Zeppelin, Blue Sabbath, ou Green Dead. Chaque joueur va commencer le jeu avec son groupe composé d’un chanteur 🎤, d’un guitariste 🎸, d’un bassiste 🎻, d’un batteur 🥁 et d’un clavier, vous avez là un vrai groupe de rock 😊 et d’une salle de concert bien sur 😉. Vous aurez aussi un contrat (une mission), si vous le réussissez, il vous donnera des points de gloire en fin de partie. En tant que nouveau groupe de rock, votre objectif sera de recruter le plus de fans possible afin de gagner des points de gloire en fin de partie.

Vous aurez 7 tours pour récupérer le plus de points de gloire et atteindre ainsi le Valhalla.

Un tour de jeu se déroule ainsi :

  • Tout d’abord le maître des glaces (joueur en possession d’un glacier) le posera sur le plateau. Il en retirera un qu’il donnera au joueur de son choix.
  • Viens ensuite, l’étape de programmation. Chaque joueur se munit de sa tablette de Band et de son feutre effaçable, et c’est parti 😉.Vous devrez indiquer à côté de chaque membre de votre groupe l’ordre dans lequel vous le jouez ainsi que l’action que vous souhaitez effectuer. Il existe différents types d’actions comme recruter des fans, se déplacer soit par la mer soit par les airs, voler un fan à un autre joueur, récupérer un contrat, etc…
  • L’arrivée des nouveaux fans. Vous allez piocher une carte des jeunes fans et une cartes des vieux fans. Cela indiquera les meeples à disposer sur les différentes îles du plateau.
  • Pour finir le tour, on résout simultanément et dans l’ordre les actions programmées par chacun des joueurs. On commence par l’action 1, puis la 2 et ainsi de suite. Il se peut que certaines actions méritent un arbitrage, dans ce cas, chaque cas est détaillé dans la règle.

Les tours s’enchaînent de cette manière jusqu’à la fin du 7ème tour. La partie prend fin et c’est maintenant le moment de compter les points de gloire de chaque joueur. Durant le jeu, vous aurez deux façons de marquer des points : soit avec vos fans recrutés dans votre salle de concert (une ligne ou une colonne remplie rapportera 1 point), soit en ayant rempli des contrats. Le groupe ayant récupéré le plus de points de gloire ira au Valhalla faire un immense concert privé à Odin.

Notre avis

Nous sommes ici dans un jeu au thème bien marqué et présent, le rock🤘 mais celui-ci reste très accessible. Les mécaniques de jeux sont bien huilées. Nous avons vraiment apprécié la partie de programmation des actions où tout comme dans Colt Express, on ne sait pas ce que les autres joueurs vont faire. Le jeu tourne aussi bien à deux joueurs que à 4, les stratégies de jeu ne seront pas les mêmes. A deux joueurs, nous avons plus tendance avec essayer de marquer le plus de points possibles alors que à 4, on essaie de bloquer un peu plus les autres joueurs tout en essayant de marquer des points 😊.

Le lancement du jeu sur Kickstarter est prévu pour début juillet. Son prix de base devrait être compris entre 30 et 35 euros (hors frais de port). Vous pouvez suivre les actualités du jeu sur Facebook.

Lien vers le Kickstarter : https://www.kickstarter.com/projects/perteetfracas/ragnarok-star

N’hésitez pas à venir nous suivre sur Instagram ou Facebook. Nous vous indiquerons la date de démarrage de la campagne kickstarter !


It’s a wonderful world – Extension Guerre ou paix

🎲 It’s a wonderful world – Extension Guerre ou paix⠀
🖨️ La boite de jeux
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes⠀à 1 heure
💶 ~ 18 €⠀
🖋️ Benoit Bannier, Frédéric Guérard
🖌️ Anthony Wolff

L’extension Guerre ou paix de It’s a wonderful world, vous permet de jouer en mode campagne. Les scénarios proposés renouvellent l’expérience du jeu. A chaque ouverture d’enveloppe, vous allez découvrir une nouvelle mission avec de nouvelles règles et de nouvelles cartes qui vont venir s’ajouter au jeu de base.⁣

Notre avis

Nous avons déroulé la campagne sur une semaine. Les parties se sont enchaînées rapidement. Nous avons trouvé l’expérience de jeu proposée par l’extension assez immersive, chaque scénario ayant une mission, il a fallu adapter sa stratégie de jeu à chaque nouvelle partie 😉. ⁣

Retrouvez notre review sur la boite de base ici.


It’s a wonderful world

🎲 It’s a wonderful world⠀
🖨️ La boite de jeux
👨‍👩‍👧‍👦 1 à 5 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes⠀à 1 heure
💶 ~ 14 €⠀
🖋️ Romaric Galonnier
🖌️ Joachim Leclercq

Dans It’s a wonderful world, vous êtes à la tête d’un empire en plein développement. Vous allez devoir développer votre empire pour qu’il devienne le plus puissant et que vous deveniez ainsi le maître du monde. Durant l’essor de votre empire, vous allez pouvoir choisir d’améliorer en priorité la voie de la science, la finance …⁣

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Une partie se joue en quatre tours dont un tour se décompose de la manière suivante : ⁣
1. Draft et choix des cartes
2. Planification des constructions et/ou recyclage de certaines constructions en ressources
3. Production de ressources
En fin de partie, le joueur ayant le plus de points de victoire dans leur empire remporte la partie et devient le maître du monde.⁣

Notre avis⁣

It’s a wonderful world est un jeu de draft et de gestion de ressources stratégique. Les mécaniques sont simples ce qui rend le jeu fluide mais il reste pour autant complexe en terme de stratégie. De notre côté, c’est une très bonne découverte que nous avons fait en ce début d’année😊, nous attendions de l’avoir bien en main pour vous en parler. Nous avons également testé le mode solo et celui-ci est abouti et pas si simple 😁.⁣
Nous avons commencé la campagne Guerre et paix, on vous en parlera dès que nous l’aurons terminé. On a aussi pledgé l’extension Ascension qui devrait arriver en fin d’année ☺️. ⁣

Retrouvez notre review sur l’extension Guerre ou paix ici.


Hero realms

🎲 Hero realms
🖨️ Iello
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes⠀
💶 ~ 16 €⠀
🖋️ Robert Dougherty, Darwin Kastle⠀
🖌️ Vito Gesualdi, Randy Delven, Antonis Papantoniou⠀

Hero realms est un jeu de deck-building. Vous connaissez peut être son grand frère Star realms 😉, ici nous sommes dans une adaptation du jeu mais dans un univers fantaisie médiévale.⠀

MAIS COMMENT ÇA SE JOUE ?

Pour gagner, vous devrez réduire à 0 les points de vie de votre adversaire. Pour cela chaque joueur commence avec un deck de dix cartes contenant des points d’or et des points de combat. Au fur et à mesure de la partie, vous allez pouvoir acheter des cartes. Vous pourrez donc acheter des champions, des cartes actions qui vous permettront ainsi d’acquérir plus d’or, des cartes effets et de combat afin de combattre vos adversaires et leurs champions. ⠀

NOTRE AVIS

Le jeu est tout aussi prenant que Star realms, les parties se jouent légèrement plus rapidement et les combos de cartes entraînent plus de dégâts. On aime beaucoup celui-ci même si nous avons toujours une préférence pour l’autre 😉. Nous avons également 3 decks de héros mais nous n’avons pas encore joué avec. On vous en parlera dès qu’on aura joué ceux-ci. La gamme Hero realms s’agrandit pas mal : deck de héros, de boss, extension afin de jouer une campagne en coopération. ⠀

Et vous, vous êtes plutôt Star realms ou Hero realms 😁? ⠀

Retrouvez nous aussi sur Instagram !


Abyss

🎲 Abyss
🖨️ Bombyx
👨‍👩‍👧‍👦 2 à 4 joueurs⠀
⏱️ ~ 30 minutes à 1 heure
💶 ~ 36 €⠀
🖋️ Charles Chevallier et Bruno Cathala⠀
🖌️ Xavier Colette⠀

Abyss est un jeu de cartes et de stratégie. Vous allez devoir développer votre influence, et choisir les bons alliés afin de gagner des clés pour acquérir des lieux marins pour parvenir à la victoire. ⠀⠀

Mais comment ça se joue ?

A chaque tour de jeu, vous allez devoir commencer par rajouter des seigneurs si vous le souhaitez. Ensuite, vous aurez un action à réaliser parmi 3 actions possibles :⠀⠀
– Soit explorer et ainsi recruter un allié. Attention, si vous choisissez cette action, vous devrez d’abord proposer l’allié à recruter aux autres joueurs 😉. ⠀⠀
– Soit choisir de demander un soutien au conseil et dans ce cas récupérer un paquet d’alliés⠀⠀
– Soit recruter un seigneur des Abysses pour profiter de ses pouvoirs.⠀⠀
Si vous avez 3 clés à la fin de votre tour, vous pourrez alors choisir un lieux marins.⠀⠀
Dès qu’un joueur recrute son 7ème seigneur ou alors dès qu’il n’y a plus de seigneurs de disponibles, la partie prend fin. Le joueur avec le plus de points gagne la partie.⠀

Notre avis

Abyss est un très bon jeu. Nous avons attendu 5 ans pour y jouer 😲 mais nous n’avons pas regretté d’y jouer merci @et_cec_et_matt de nous l’avoir prêté. Nous n’y avons joué qu’à deux pour le moment, mais je pense que le jeu se développe encore mieux à 4 joueurs. Tout comme son petit frère Conspiracy, les illustrations sont sublimes 🤩 et le thème est bien présent. Les règles peuvent paraître compliqué mais après quelques tours de jeu, tout est très fluide, le jeu est familial. Comme vous l’aurez compris, dans Abyss, il va falloir faire des choix, et les bons de préférences, pour pouvoir essayer de marquer le plus de points de victoire en fin de partie 😉. 

Retrouvez nous aussi sur Instagram